« Patrimoine, châteaux, églises, etc. » – La poésie du mardi chez Lady … !!!

poésie du mardi chez Lady

Un poème qu’on aime, quelques mots si l’on veut, Lady publie nos liens

OU

un autre poème avec pour thème « Patrimoine » mais aussi pour élargir le thème : « Château, église, etc. » !

Portrait de Félix Arvers, issu d’un de ses recueils de poésiePortrait de Félix Arvers, issu d'un de ses recueils de poésie

BURY

Lorsque le jeune Edgard, après bien des années,
Au seuil de son château s’en vint heurter un soir,
Traversa lentement les cours abandonnées,
Et près du vieux foyer voulut enfin s’asseoir,

Il vit avec douleur au manoir de ses pères
Les créneaux sans soldats et les murs délabrés,
Et sentit en marchant se dresser les vipères
Que cachait sous ses pas la ronce des degrés.

Quoique le vieux Caleb, honteux de sa détresse,
La cachât de son mieux ; comme en un soir d’été,
Surprise au bord des eaux, la jeune chasseresse
Aux regards du passant voile sa nudité ;

Edgard vit bien au front de ces tours inclinées
Ce sillon que le temps avait fait si profond,
Et sentit d’un seul coup tout le poids des années
Retomber sur son cœur et bondir jusqu’au fond.

Pourtant c’était la loi. Dieu veut que sur sa trace,
Sans pitié ni remords, comme un vieux meurtrier,
Le temps entraîne tout : le peuple après la race,
L’arbuste après la fleur, l’œuvre après l’ouvrier.

Mais moi, qu’ai-je éprouvé, lorsque sous votre ombrage,
Après quatre ans passés, retraites de Bury,
Ainsi qu’un voyageur surpris par un orage.
Je vins, triste déjà, demander un abri ?

Enfans, durant l’hiver, pour égayer nos veilles,
On nous a tous conté que, dans cet heureux temps
Que Perrault a peuplé de naïves merveilles,
Une belle princesse avait dormi cent ans ;

Et lorsque la vertu de quelque anneau magique
Eut enfin secoué cet étrange sommeil,
Après ce siècle entier d’un repos léthargique,
Elle sortit du bois jeune et le teint vermeil ;

Oh ! moi j’ai cru renaître à ces jours de féerie,
Comme elle, à son réveil, voyant à mon retour
La demeure aussi neuve et l’herbe aussi fleurie,
Et l’ombrage aussi frais des arbres d’alentour.

Le Temps, ce vieux faucheur, qui renverse et qui passe.
Semblait avoir pour moi fixé ses pas errans.
Comme si dans ce coin oublié de l’espace
Quelque autre Josué l’eût arrêté quatre ans.

Les hôtes qui jadis accueillaient mon Jeune âge,
Paraissaient réunis pour attendre au festin
Le retour d’un enfant qui, pour le voisinage.
Voulant voir ses amis, est parti le matin.

Ils avaient parcouru cette vie escarpée
Exempts des noirs chagrins si prompts à l’assaillir.
Et, dans sa voie étroite et de ravins coupée,
Marché sans se lasser, et vécu sans vieillir.

Alexis Félix Arvers, (Mes heures perdues, 1833)

 Alexis Félix Arvers est un poète et écrivain dandy né à Paris en 1806. Après des études de droit il devient clerc de notaire, mais a toujours désiré devenir écrivain.
Très proche d’Alfred de Musset ou Alfred Tattet, il fréquente assidûment les petits théâtres comme le Cénacle de l’Arsenal.

Ses pièces sont rapidement tombées dans l’oubli après avoir connu leur heure de gloire. Il publia un recueil de poèmes intitulé Mes Heures Perdues en 1833, d’où sera tiré le très célèbre Sonnet d’Arvers, sans aucun doute l’un des sonnets les plus populaires du XIXe siècle. Pour l’anecdote, Serge Gainsbourg chantera ce sonnet au début des années 60.

Il meurt à Paris le 7 novembre 1850 d’une maladie de la moelle épinière.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

11 réflexions sur « « Patrimoine, châteaux, églises, etc. » – La poésie du mardi chez Lady … !!! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.