Atelier d’écriture N° 178 … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI

Son thème : « Illusions, rêves, chimères »
Et, Où,
Écrire
un texte en insérant dans le texte, les 16 mots :
« Étincelle, mélancolie, rose, vague, songer, bouche, contre, prolixe, attente, rouleau, volet, travail, suivre, gâteau, couteau, porte... » (je n’utiliserai que les 8 premiers mots)
Et, Où,
Écrire un texte avec des mots commençant par «
L »
Et, Où,

S’inspirer de la photo ci-dessous…

Illusions perdues, vous vous souvenez !

Lucien de Rubempré et Daniel d’Arthez

Lucien de Rubempré, jeune angoumoisin ambitieux, des étincelles plein les yeux et sans mélancolie aucune, monte à Paris pour y chercher la gloire Littéraire.
Dangereusement adulé par les siens **sa sœur, son meilleur ami et futur beau-frère**, il rejoint la capitale sans aucune idée des difficultés qui l’attendent.
Il y perdra ses illusions si roses en découvrant toutes les bassesses du milieu de l’édition. Finalement, il optera pour le journalisme qui, lui, semble rémunérateur et Lui procurera une gloire illusoire et toute temporaire.
Que d’intrigues politiques que sa naïveté et son orgueil n’ont pu lui permettre de prévoir ! Lucien se retrouvera condamné à la misère…
Vague à l’âme, il reviendra dans son Angoulême natale, Las et fatigué moralement. Il songera à se suicider sans y parvenir. Il est sauvé par L‘apparition impromptue du prolixe abbé Carlos Herrera, qui n’est autre que le forçat Vautrin !
Le parcours malheureux et nourri d’impardonnables faiblesses du « grand homme de province » (périphrase récurrente), alternativement héros contre anti-héros, est sans cesse aggravé par les combinaisons de deux cercles vertueux : la famille de Lucien et Le Cénacle des vrais grands hommes (autour du personnage de Daniel d‘Arthez).
Notons pour finir, que Les « illusions perdues » sont non seulement celles de Lucien face au monde de Littérature et à son avenir, mais aussi celles de sa famille envers ses capacités et ses qualités humaines, et en relisant les œuvres d’Honoré de Balzac, j’en reste toujours bouche bée…

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

20 réflexions sur « Atelier d’écriture N° 178 … !!! »

  1. Hé bien tu as revisité » » les illusions perdues » »
    Je pense que cette préface posthume lui va comme une seconde peau !
    BRAVO, c’est parfaitement résumé ma Zaza

  2. Tu nous proposes là le résultat d’un défi bien relevé, encore une fois, bravo!
    Bises de Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza.
    Ce matin il fait beau, pourvu que ça dure tout le week-end que je te souhaite agréable.
    Bisous de nous deux.

  4. Bonjour chère Zaza,
    c’est tout à fait dans l’ambiance du bouquin (que j’ai lu il y a longtemps).
    Bisous.
    Bonne après-midi,
    Mo

  5. Bonjour Zaza
    N’avons nous pas tous des illusions perdues
    On se croit exceptionnel du moins quelqu’un et arrivée plus tard on s’aperçoit que l’on est rien ou du moins pas grand chose juste une vie quand on ne demandais pas grand chose.
    Bisous le froid malgré le soleil me fige
    Caresses à tes fourrures

  6. Eh bien j’aurais bien besoin de relire cette œuvre, je me souviens par contre du film qui est passé il n’y a pas longtemps sur canal .
    Bravo pour le résumé de l’œuvre
    Bon week – end
    Bises

  7. Et bien le monde de la littérature et du journalisme est un monde fermé et il est difficile d’y faire sa place…
    Balzac … j’ai un peu de mal à le lire ..
    Eugénie Grandet … j’avais lu en diagonale lors des immenses et interminables descriptions … MAIS…
    qui sait, à la retraite aussi bien je le redécouvrirai et le dévorerai !
    ;)
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.