Atelier d’écriture n°165 … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI

Son thème : « Astuces »
Et, Où, 
Écrire un texte en insérant dans le texte, les 8 mots :

« Logique, parcours, erreur, longtemps, égarer, allonger, corriger, subir… » 
Et, Où,
S’inspirer de la photo ci-dessous…

Pour   laver   son   honneur   d’un   affront   absolu
Écrire  un  sonnet,  et  corriger  ses  mésaventures 
Elle   doit,   sauf   erreur,  vous  narrer   sa   rupture
Subie   d’un   rapport   adultère   à  ce  jour   révolu.

En   toute   logique,   elle   avait   jeté   son   dévolu
Sur   ce   bel  adolescent  égaré,  offert  en  pâture.
C’est  qu’il  s’est  avéré doué dessous  la  ceinture
Longtemps  plein  d’astuces,  et  vraiment dissolu.

Élégant Apollon allongé, bâti comme un Hercule,
Considérant  son parcours conjugal assez ridicule
Après  tous  ces  envols  pour  le  moins  libertins.

Hélas !   Imaginez  tout  son  désappointement …
D’avoir  cru  en  ce  badinage,  cet  accouplement
Et d’être affublée depuis de « reine des catins » !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Atelier d’écriture n°165 … !!! »

  1. Ah quand c’est la femme qui trompe on la traite de catin, vite fait, pour l’homme… c’est presque normal d’être celui qui cocufie, ben non alors ,-) Bon vendredi Zaza, bises JB

  2. Bravo ZAZA très bien écrit et j’aime bien son côté coquin. je pars à Paris pour le baptême de mes petites filles. Je fais une pause blog jusqu’à mercredi prochain. Bisous

  3. Bonjour Zaza.
    Depuis l’arrivée de l’Automne il fait beau chez nous, pourvu que ça dure.
    Au début de la semaine il a fait froid et même il avait neigé sur les pointes de montagnes.
    En espérant qu’il fasse beau ce week-end, je te le souhaite agréable.
    Bisous de nous deux.

  4. La voilà bien !
    Quelle idée d’aller séduire un jeune homme .. Ah la la !
    Elle doit affronter les médisances à présent.
    Bien écrit !
    bises

  5. Un petit billet pour un défi réussi
    L’histoire fait un peu penser à une chanson de Dalida : Il venait d’avoir 18 ans.
    Belle journée Zaza
    Bisous et caresses à ta tribu de quatre pattes

  6. Et bien tu jongles avec bonheur sur les mots figures imposées.
    Un garçon qui séduit est un Hercule, et une fille qui cède c’est une catin.
    Il faut que tout cela change …..
    Il y a du JMH là dessous, celui vu à l’école le roi du sonnet.
    Me souviens du mot  » airain « , mais pas plus …
    Amic@lement. Yann

  7. un tantinet leger, un « Hercule » qui seduit une « catin », mais ça ne se fait pas voyons , belle excuse pour une tromperie ! porte toi bien amities et bises chere Zaza

  8. Bonjour Zaza, très bien ton billet, c’est quand même pas juste d’être traitée ainsi, pas drôle tous les jours d’être une femme « libérée » Bisous bonne journée MTH

  9. Hé oui, eux ‘ces hommes) ils ont tous les droits, mais quand c’est nous’les femmes) qui font comme eux, on se fait insulter !
    A croire que c’est l’apanage de l’homme que de pense  » fait ce que je te dis et pas ce que je fais «  » lol
    Merci Zaza !

  10. Un superbe sonnet Zaza pour nous parler de cette différence de taille entre l’adultère féminin et masculin . Il serait temps que cela change mais je pense que les hommes n’y mettent pas beaucoup du leur .
    Bonne journée
    Bises

  11. BRAVO excellent texte…Une femme trope catin mais un homme c’est normal c’est ça qui est pas normal. (entre nous j’espère qu’elle y a pris bien du plaisirs!) Bisous doux weekend

  12. Pour répondre à un sonnet, un autre sonnet s’impose…

    Je n’ai jamais compris pourquoi
    La femme se sent inférieure,
    Je la trouve souvent meilleure
    Dans bien des domaines, ma foi.

    Plus fort, l’homme impose sa loi,
    Tel l’animal en sa demeure ;
    L’adultère est faute majeure
    Pour vous ! Pour lui ?… De bon aloi !

    Ce n’est pourtant là qu’un exemple,
    Et la panoplie est fort ample ;
    Devez-vous avoir des regrets ?

    Je nous connais bien des faiblesses,
    Serait-ce vraiment un progrès
    Que d’accéder à nos bassesses ?

    Bon week-end.
    Ed.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.