Atelier d’écriture n°169 … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI

Écrire un texte en insérant dans le texte, les 8 mots :
«
Beaucoup, autant, plein, complet, soupirer, traverser, arriver, se languir… »
Et, Où, 
Écrire un texte avec des mots commençant par
« b »
Et, Où,
S’inspirer de la photo ci-dessous…

La tête et le cœur !

A la veille d’un rendez-vous amoureux d’un quidam avec la belle jeune femme ci-dessus, sa tête et son cœur dialoguent…
– « Hé, tu veux arrêter deux secondes, j’n’arrive pas à me concentrer ! » 
– « Arrêter de battre ? Je veux bien, mais tu risques de te trouver bien ennuyé ! » 
– « Tu as beaucoup d’humour ! Très drôle… Tu peux faire moins de bruit, réduire le rythme, te calmer un peu ou c’est trop te demander ? Je n’entends que toi et tes pulsations m’assomment. Autant te l’affirmer, j’ai besoin de toutes mes capacités. Ce rendez-vous amoureux, c’est un peu la chance de ma vie. Enfin, de SA vie. Je suis son cerveau mais sans moi il n’est pas grand-chose. Rien qu’une grande carcasse inutile, un pantin désarticulé qui est en train de se languir et de soupirer. » 
– « C’est vrai que moi, je ne suis qu’un accessoire. Un viscère. Un vulgaire abat sur l’étal du boucher ! » 
– « Toi et ta fichue susceptibilité. Mais oui tu es important, tu pompes, tu irrigues. Il n’y a pas de sous-métier tu sais. Tu es un organe très complet et respectable, mais tu es parfois trop sanguin voilà tout. Un peu de retenue ne nuit pas. » 
– « Tu crois que ça ne me fatigue pas d’être si émotif ? Rien que de penser à ce rendez-vous, je m’emballe et je pompe, je pompe…

J’essaye d’être efficace pour que chacun de ses membres, chacun de ses organes puisse être au maximum de ses capacités, plein de cette énergie qu’il devra déployer. J’ai beau tenter de garder la tête froide, rien que de penser au parfum de cette femme qui agite les bras sur cette plage, à son regard enjôleur, à ses mimiques si attendrissantes, je bats de plus belle. Tu te rends compte qu’une rencontre comme cela n’arrive qu’une fois dans sa vie ? »
– « Du calme, rien n’est joué. Il va falloir la jouer fine, drôle, incisive et pertinente. C’est là où j’interviens. D’ailleurs, si tu pouvais m’envoyer un peu de carburant au lieu de t’escrimer à le balancer dans des organes un peu moins nobles, si tu vois ce que je veux dire… ! Je ne pense pas qu’ils vont conclure ce soir, pas la peine de bâcler. Laisse-moi contrôler sa tête, je crois qu’il va en avoir davantage besoin. 
– « Hé, je fais ce que je peux, ou pneu, nous ne sommes pas des bœufs ! Il y a des trucs qu’on ne maîtrise pas. Tu m’expliques, toi qui es si intelligent, à quoi ça sert qu’il ait les mains moites et les pieds poites, en ce moment par exemple ? Tu ne crois pas que cette énergie pourrait traverser mes neurones autrement ? Bon, ben c’est comme ça, et ce genre de truc ne se contrôle pas avec l’appel des sens. D’ailleurs c’est mieux ainsi non ? Tu imagines si je battais constamment à un rythme régulier, comme un métronome : quel ennui ! 
– « Parle pour toi. Si je pouvais n’être qu’un pur esprit, non astreint à des contingences purement physiologiques, je ne m’en porterais pas si mal je crois. » 
– « Hé, tu sais ce qu’elle te dit la contingence physiologique ? » 
– « Chut, elle arrive. Tais-toi et pompe, dans tous les sens du terme… ! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

19 réflexions sur « Atelier d’écriture n°169 … !!! »

  1. je suis agréablement surprise de lire ton texte….en y insérant tous ces mots donnés…..encore un grand bravo……passe une bien douce journée en ce jeudi bien froid

  2. Hi hi, le coeur…. et la raison, ce cerveau qui sait se tenir; peser le pour et le contre, quand l’autre s’emballe pour un oui pou un non ! Bon jeudi Zaza, bises

  3. «  »Je pompe, donc je suis «  » » ah ah ah , j’ai bien ri car d’aucun aurait pu penser à autre chose hein Zaza??
    Merci pour cet atelier alliant le talent et l’humour !
    Mais ceci dit il est certain que parfois , on se demande qui a raison, le coeur ou le cerveau !
    Dure question je pense……….
    Merci Zaza

  4. Bravo Zaza super bien imaginé ce dialogue entre coeur et cerveau. Ils ne sont pas près d’être complètement en phase pour gérer la situation .
    Bonne journée
    Bises

  5. bravo Zaza ! amusant et beau texte , interesant cet échange de travail coeur/cerveau que serions nous sans eux ? bien peu de choses, bonne journee bises

  6. et bien je suis d’accord avec toi, je n’aime pas non plus la neige, pour le froid qu’elle apporte, je préfère de beaucoup les magnifiques rayons du soleil…..vivement cet été …hihihi, passe une douce journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.