Blagounettes du lundi … !!!

LA MORT D’ARAFAT, REVUE ET CORRIGEE !

Arafat, hospitalisé à Paris, se réveille d’un premier coma et interroge son médecin :

– « Docteur, qui êtes-vous ? »
– « Je suis le professeur Israël. » (Véridique !)

L’émotion est trop forte. C’est alors l’alerte cardiaque à nouveau.
Les médecins se précipitent et réussissent à réanimer le leader palestinien.
– « Où suis-je ? » demande-t-il alors.
– « Vous êtes à Villejuif, » répondent en chœur les médecins.

Nouvelle alerte…
Le cardiologue prévient :
– « Encore une alerte comme celle-ci et je ne réponds plus de rien… »

Arafat ouvre alors une dernière fois les yeux :
– « Quel temps fait-il dehors ? »
Et tous de répondre en chœur :
– « Maussade. »
Arafat a alors fermé les yeux pour toujours…


VENGEANCE !

Un homme entre dans un bar, brandissant un fusil :
– « Je veux savoir qui a baisé ma femme ! »
Une voix s’élève, du fond du bar :
– « Es-tu pourvu en munition ? Equipé comme tu l’es, tu risques de manquer de cartouches… ! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Blagounettes du lundi … !!! »

  1. Salut,
    Super l’histoire sur Arafat.

    On a beau temps dès ce matin .
    Cet après midi je vais faire une petite marche pour me dérouiller.

    Bonne semaine

    Les infos du lundi ne sont pas tristes

  2. Ça m’a fait plaisir
    Dommage qu’on ait plus les nouvelles de Dom
    Je suis vraiment inquiète, ça fait 1 mois
    Prends soin de toi
    Bisous créoles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.