Blagounettes du lundi … !!!

Querelle de village !

Le patron d’un bar situé en face d’un cimetière fait poser une pancarte à l’entrée.

C’est pour distraire ses clients, bien entendu et elle indique :

– « On est bien mieux ici qu’en face ! »

Et en effet cela fait bien rigoler les habitués du troquet.

Le curé du village supplie le tenancier de retirer sa pancarte, mais en vain.

Quelques jours plus tard, on peut lire sur une pancarte à l’entrée du cimetière :

– « Les gens d’ici viennent d’en face »…

*-*-*-*-*-*-*-*

Vive le progrès !

caddies

1962 :

Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour avec ton bidon en alu, et tu prends du beurre fait avec du lait de vache coupé à la motte. Puis tu demandes une douzaine d’œufs qu’il sort d’un grand compotier en verre. Tu payes avec le sourire de la crémière, et tu sors sous un grand soleil.

Le tout a demandé 10 minutes.

2018 :

Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux, tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée parce que un benêt l’a poussée, puis tu cherches le rayon crèmerie où tu te les gèles, pour choisir parmi 12 marques le beurre qui devrait être fait à base de lait bien français. Ensuite, tu cherches la date de péremption en retournant le paquet dans tous les sens.

Pour le lait tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo avec la date limite de consommation dessus et la composition.

Pour les œufs tu cherches la date de la ponte, le nom de la société et surtout tu vérifies qu’aucun œuf ne soit fêlé ou cassé, et paf, tu te mets plein de jaune sur le pantalon.

Tu fais la queue à la caisse puis la grosse dame devant a pris une promo qui n’a pas de code barre, alors tu attends, et tu attends. Puis toujours avec ce foutu caddie de merde tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie, tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée.

Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri où là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ton jeton, tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé.

Cela fait plus de deux heures que tu es parti !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « Blagounettes du lundi … !!! »

  1. Elles sont excellentes!!!
    Et la deuxième, c’est tellement vrai… On n’arrête pas le « progrès »!!!
    Gros bisous ma Zaza, sans oublier Poux Ronchon
    Cendrine

  2. Bonjour ma douce Zaza, je viens te souhaiter un agréable lundi.
    Tellement vraie, la seconde !
    Chez nous ce n’est pas beau c’est gris mais sec pour l’instant mais le soleil devrait revenir !
    Prends bien soin de toi mon amie et bises

  3. La première est excellente quant à la seconde mon Dieu comme toi et moi qui avons le même âge avons connu ces évolutions et pourtant je me souviens comme nous étions heureux du début des supermarchés à l’époque!
    belle journée, bises

  4. La seconde, c’est tout à fait ça !! et quand c’est le cas, qu’on est directement concerné, sous la flotte avec ce caddie de m….e qui n’avance pas, et ta voiture que tu cherches désespérément, là sur le coup, tu rigoles plus…. Bises. Bon lundi. FRANCOISE

  5. La seconde est si vrai… à quand le retour à nos bonnes vieilles crèmeries ?
    Bisous et douce journée ma Zaza.

  6. super ces blagues , bravo les pancartes , et oui c’est le progrès ! ça m’est arrivé hier, je me suis battu avec les caddy et je n’ai pu recuperer mon jeton !! mais je n’avais mis qu’une heure !! bonne semaine chère Zaza, bisous

  7. Je connaissais la première histoire mais le sens de la répartie du curé me fait toujours sourire.
    Quant à la deuxième, c’est du pris sur le vif et tellement vrai…
    Bises,
    Mo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.