Blagounettes du vendredi … !!!

HI HAN, HI HAN !

Le curé trouve devant sa porte un âne mort.

Il téléphone au maire pour faire enlever le cadavre.
Le maire qui déteste le curé lui dit :
– « Cela ne me regarde pas ; c’est votre affaire d’enterrer les morts, n’est-ce pas ? »
– « Très juste. Mais la loi ne dit-elle pas qu’il faut d’abord avertir la famille  ?! »


AU BAR DES PLATANES !

Au bar des platanes, Marius et Doumé discutent devant leur quatorzième pastaga.
– « Oh Doumé, qu’est tias fait ce ouiquende ? »
– « Je suis été à Maïre avé le pointu. »
– « Ah, ouais, et ça a pité ? »
– « Pité tu dis ? J’ai pris une voilà de sardine, comac !!! »
Et là Doumé, il écarte les bras au max pour montrer la taille de la sardine.
– « Et encore, j’ai pas les bras assez longs ! »
– « Doumé, tu me prends pour un anglais ou quoi ? ! « Ça n’existe pas les sardines comme tu dis. »
– « La vie de ma sœur, Marius ! Tu le sais que je mens jamais aux collègues !! Té, tu m’as vexé, je te parle plus…. »
Jusqu’au dix-huitième pastaga, un silence de mort……………..
Puis Doumé prend sur lui et relance la discussion :
– « Et toi Marius, ques tias fait ce ouiquende ??? »
Doumé condescend à répondre :
– « J’ai été à la chasse au poste que j’ai sous le Garlaban »
– « Ah ouais et ques tias fait ? »
– « Rien ! »
– « Comme, rien ! Tu me prends pour un con ou quoi !!! »
– « Non, je te dis, y avait rien !!! J’étais noir ce jour-là !!! »
– « Oh Marius, assure ! Un chasseur comme toi, rien tu chopes !! Jamais, je le crois !!!!! »
Là, Marius baisse le ton et dit :
– « Bon, écoute, si tu me jures que tien parles à dégun. je te raconte. On est d‘accord ? »
– Sûr Marius, pas de lézard. Tu me connais ! »
– Bon alors voilà, il m’est arrivé un engambi incroyable. Tu me jure que tu te la clave, hein ! »
– « Marius, je te le jure… »
– « Alors voilà, samedi, j’étais à l’agachon depuis deux heures et j’entends atche de bruit dans les kékés. Putain tu me connais comme je dégaine ! Ni une ni deux, j’épaule, peng ….. Je sors et je vais voir. Putain, tu le crois ou non, c’était la vache à Monsieur Jean de Gémenos. Tu me connais, je rate rien… net, entre les deux yeux. »
– « Oh l’enc…. tias flingué la vache à Monsieur Jean !!!! Et alors, qu’es tias fait !!! »
– « Eh, ques tu crois. Je suis retourné à la voiture prendre la pelle-bêche et j’ai commencé à creuser. »
– « Ah ouais ? Et après ? »
– « Après ? J’avais presque fini le trou quand, au bout du chemin, qui je me vois arriver ? »
– « Et je sais pas moi. Dis-moi !!!! »
– « Monsieur Jean… »
– « Non !!! »
– « Et ouais… il doit chercher sa vache, je me suis dit. »
– « Oh Putain! Mauvaise limonade et alors, tu lui as dit quoi !!! »
– « Rien…. Tu comprends, j’ai paniqué. J’avais la 22 chargée, alors… »
– « Nooooooon !!! Arrête !! Tias pas étendu Monsieur Jean !! Tu déconnes complet là ??!! »
– « Hé Putain, mais ques tu voulais que je fasse. »
– « Mais tiés calu complet!!! Et alors, après, ques tias fait!!! »
– « Après ? Après, j’ai agrandi le trou et je l’ai mis avé sa vache. J’avais presque fini… et là la tuile…. »
– « Quoi ? Quoi ? »
– « Madame Jean qui arrive juste en face de moi avec sa fille… j’avais pas trop le choix, tu comprends….. »
– « NON !!!! Tias pas fait ça quand même… Marius arrête… ties devenu complètement fou !!!! »
– « Alors là Doumé écoute moi bien, y a pas cinquante solutions : SOIT TU RÉTRÉCIS TA PUTAIN DE SARDINE SOIT JE FAIS UN CARNAGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

15 réflexions sur « Blagounettes du vendredi … !!! »

  1. Bonjour ma Zaza
    L’histoire de Marius, je la connaissais avec la sardine et la moto de la guerre 14 avec les phares allumés au fond de l’eau
    Par contre, j’ai adoré l’histoire de l’âne.
    Merci pour ces blagues qui font toujours rire.
    Bonne journée et gros bisous à vous deux avec des caresses à tes amours Farouk, Théo et Pupuce
    Méline

  2. Bonjour Zaza,
    Voilà deux belles blagues
    l’une qui rappelle le petit monde de Don camillo……”maire et curé ”
    La deuxième est plein dedans
    bonne fin de journée et très bon weekend
    Amitiés

  3. Bonjour ma Zaza
    Hi Han Hi Han j’ai trop aimé et quelle bonne bouille cet âne, celle de Marius j’ai pris plaisir à la relire car je ne retiens pas les blagues ih ih ih !!!! quel beau moment de détente mon amie.
    Merci pour ta fidélité à mon blog.
    Proverbe du vendredi 4 juin :
    “Il faut que jeunesse se passe.”
    Quelques citations sur le vendredi :
    “Le vendredi augmente de 11 % le bonheur des gens dans le monde entier”.
    “Le vendredi tout est permis”.
    “La solution à tout problème, c’est aujourd’hui, on est vendredi”.
    Vive le vent, vive le vendredi !!!!
    Prends bien soin de toi.
    Gros bisous d’amitié de l’île intense.

  4. J’ai aimé les deux, un style différent mais elles font sourire ..
    Bises Zaza, on attend les orages par chez nous après les trombes d’eau de ce matin … je me dépêche pour les coms et après j’éteins l’ordi, les orages je n’apprécie pas du tout !!
    Bon week end par chez toi !
    Nicole

  5. bonsoir
    ( me vooila chez toi
    je n arrivait pas à ouvrir ta page , )
    eh bien je ne connaissait pas l histoire de MARIUS
    merci pour la découverte j ‘ai bien rit
    bonne soirée Zaza
    le soleil est sur le Léon , avec juste un ptit peu d ‘air
    bises
    kénavo

  6. Salut,
    Super ces histoires, j’aime bien Marius.

    C’est un chapelet d’averses qui font du bien au jardin.

    Pas besoin d’arroser mes salades ce soir.

    On est au chaud .

    Bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.