Blagounettes du vendredi … !!!

REVEIL !

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps.

Son épouse était à son chevet jour et nuit…
Un jour l’homme se réveilla, il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota :
– « Durant tous ces malheurs tu étais à mes côtés… Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi… Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu… Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée pour moi… Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes côtés…
Tu sais quoi ? »
Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion.
– « Quoi donc mon chéri ? » murmura-t-elle.
– « Je crois que tu me portes la poisse !?! »


APRES TROIS MOIS DE MER !

Deux matelots font escale après trois mois de mer.
A peine ont-ils posé le pied sur la terre ferme qu’ils décident de partir en chasse afin de compenser leurs longs mois d’abstinence.
Ils décident donc de se séparer en se promettant de se retrouver le lendemain matin à la taverne dite « Du vieux goéland ».
Ainsi, d’un pas décidé ils partent chacun à la conquête du plaisir…  
Le soleil est levé depuis peu quand ils se retrouvent autour d’un verre. Ils commencent alors à se raconter leurs exploits de la nuit passée. Le premier que nous nommerons Paulo par la suite semble vermoulu et décrit sa nuit.
– « Oh ben moi c’est simple, je suis allé à l’auberge « Au maquereau sympathique » et là j’ai trouvé une charmante compagnie immédiatement. Ma paie y est passée mais j’ai baisé comme un fou toute la nuit… Et toi Pierrot comment c’était ??? »
Sur ce Pierrot (qui est, vous l’aviez compris le deuxième comparse) commence son récit :
– « Oh moi tu sais que je suis plus romantique que toi donc je suis allé à la taverne « A la rose effeuillée », j’ai fait la rencontre d’une charmante personne. Je lui ai payé un ou deux verres et finalement je me disais que ce n’était pas très sympa de faire ça pour la sauter. Donc j’allais abandonner cette idée et je me suis préparé à passer une nuit à discuter tranquillement, simplement entre amis quand elle me propose de venir boire un verre chez elle.
Bon j’accepte évidemment et à peine a-t’elle refermé la porte qu’elle se déshabille se jette sur le lit, nue et me dit : ** Fais-moi l’amour tempête ! Fais-moi l’amour tempête !**
Alors là je la regarde et je lui dis : **mais je ne connais pas l’amour tempête…**.
Elle rétorque alors, **C’est très simple tu secoues le lit pour faire croire que je suis sur un bateau au milieu d’une tempête**.
Je me mets donc à secouer le lit de toutes mes forces. Ensuite, elle me dit : ** Crache-moi dessus comme ça je penserai qu’il y a de la pluie**.
Alors je crache et je secoue le lit…
*Maintenant allume et éteint la lumière pour faire les éclairs**, me demande-t-elle.
J’allume, j’éteins, je crache, je secoue le lit, j’allume, j’éteins, je crache, je secoue le lit… »
Là-dessus Paulo s’impatiente :
– « Et alors ? »
– « Attends… Après elle me dit : ** Fais-moi le bruit du vent…**.
Alors je fais le bruit du vent, j’allume, j’éteins, je crache, je secoue le lit, je fais le bruit du vent, j’allume, j’éteins, je crache, je secoue le lit.
Et là elle me dit : **Oh oui prends-moi maintenant**. »
« ET ALORS TU L’AS BAISÉE ? » Questionne Paulo très excité.
– « T’es pas un peu frappadingue ? Avec le temps qu’il faisait !?! »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

16 réflexions sur « Blagounettes du vendredi … !!! »

  1. Bonjour Zaza
    – Ah mais quel vieux mufle !!!
    – MDR j’imagine la scène !!!
    Merci pour ces sourires
    Bisous, bonne journée, j’espère que tu es bien remise de ta chute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.