Courage – Poésie du jeudi – Croqueurs de Môts … !!!

Notre amie, Durgola, qui reprend la barre de la communauté des Croqueurs de Môts pour cette quinzaine.
Ses consignes, ICI

Courage !

Paris a froid Paris a faim
Paris ne mange plus de marrons dans la rue
Paris a mis de vieux vêtements de vieille
Paris dort tout debout sans air dans le métro
Plus de malheur encore est imposé aux pauvres
Et la sagesse et la folie
De Paris malheureux
C’est l’air pur c’est le feu
C’est la beauté c’est la bonté
De ses travailleurs affamés
Ne crie pas au secours Paris
Tu es vivant d’une vie sans égale
Et derrière la nudité
De ta pâleur de ta maigreur
Tout ce qui est humain se révèle en tes yeux
Paris ma belle ville
Fine comme une aiguille forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l’injustice
Pour toi c’est le seul désordre
Tu vas te libérer Paris
Paris tremblant comme une étoile
Notre espoir survivant
Tu vas te libérer de la fatigue et de la boue
Frères ayons du courage
Nous qui ne sommes pas casqués
Ni bottés ni gantés ni bien élevés
Un rayon s’allume en nos veines
Notre lumière nous revient
Les meilleurs d’entre nous sont morts pour nous
Et voici que leur sang retrouve notre coeur
Et c’est de nouveau le matin un matin de Paris
La pointe de la délivrance
L’espace du printemps naissant
La force idiote a le dessous
Ces esclaves nos ennemis
S’ils ont compris
S’ils sont capables de comprendre
Vont se lever.

Paul Eluard

Poète et résistant, Paul Éluard écrit « Courage », extrait du recueil Au rendez-vous allemand,  en 1944 pendant la période de l’occupation.
Dans ce poème Paul Eluard évoque la détresse de Paris occupé, détresse physique, morale et psychologique. Sur un ton à la fois lyrique et déterminé, l’auteur évoque l’oppression dont Paris est victime tout en lançant un appel à la révolte dans l’espoir d’une victoire finale.
Poète de l’avant-garde et ami des cubistes, dadaïstes et surréalistes, Paul Eluard de son vrai nom Eugène Grindel (1895 – 1952), a été l’une des principales figures de la poésie du XXème siècle.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « Courage – Poésie du jeudi – Croqueurs de Môts … !!! »

  1. Oui courage aux personnels hospitaliers qui se battent au quotidien pour sauver des vies. On ne nous demande plus aujourd’hui de partir à la guerre mais juste de rester chez nous alors , pour les aider, obéissons!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. Tu as choisi un grand poète et et dure situation qu’il a fallu à nos aînés combattre… Les guerres ne se ressemblent pas toute mais il est bon de tout faire pour les gagner.
    Bonne journée, bises

  3. Bonjour Zaza
    Oui les hommes ne sont jamais aussi bons que dans l’adversité (pas tous je sais pas d’angélisme)
    Ils savent sortir d’eux le meilleur (même si parfois le pire)
    Beau choix pour évoquer le courage
    Courage ma belle
    Je t’embrasse

  4. C’est un très bon choix… pensées pour ceux qui sont confinés dans des appartements trop petits, ou qui sont sans logis…
    Merci pour ce poème.

  5. Oui les grands esprits se rencontrent Zaza , j’avais le recueil l’honneur des poètes chez moi, j’y ai donc pensé machinalement par contre j’ai découvert que Paul Eluard avait employé ce pseudonyme , Maurice Hervent .
    Bonne journée
    Bises

  6. tres beau poeme d’Eluard, triste , mais beau , pensée pour ceux qui sont confirnés, mais surtout pour ceux qui se battent pour nous soigner, et ceux qui oeuvrent en cachette pour nous alimenter et nous permettre de vivre presque normalement;bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.