Défi 261 pour les croqueurs de môts … !!!

Nos amis François et Marie, les Cabardouche, pilotent cette nouvelle quinzaine pour les Croqueurs de Môts…

Défi écriture lundi 14 février
Vous dressez le portrait d’un Valentin célèbre (ou pas) en y incluant une anecdote inventée.

Un billet publié sur l’ancienne plateforme (Eklablog) qui m’hébergeait en ce temps-là.

– « Non ! Non ! Et non ! Bitié pas de rhube, pas baintenant » se labente Zaza abrès avoir éternué.
Elle essaye de se rappeler comment elle a choppé cette crève ? Pourtant, elle croit avoir fait attention ! Elle tousse, crache, éternue. Son nez rouge coule, son visage est tout pâle, son haleine laisse à désirer et elle a mal partout.
Et non seulement elle est enrhumée, mais elle est aussi très énervée.
Pour rien au monde elle ne souhaitait être malade à ce moment précis.
– « Ha … Ah  … Atchi… »
Ça n’arrange vraiment pas ses affaires ! Elle doit voir dans 35 heures, MICHEL, le mec avec qui elle a échangé durant plus de trois mois : 235 mails, 798 SMS, 26 heures au téléphone et 5 rêves, sans vouloir le rencontrer !
Elle doit assumer son rhume pour être en forme le 23 avril.
Elle a donc 35 heures pour guérir et encore !
– « Cobbent bien gérer mon rhube ? » Se demande l’enrhumée.

  1. Bettre un bonnet et une écharbe !
  2. Bettre à sa disposition un baquet de bouchoirs, une bouteille d’eau, le téléphone bortable, des bédicaments.
  3. Boire un bouillon de boulet et une tisane au gingembre ! Boire une infusion de thym, biel et citron.
  4. Bettre un bon long film « nanar » au possible, histoire de trouver le sobbeil !

Tout le monde peut mettre en œuvre ces consignes basiques, mais ce qui l’ennui énormément, c’est son mal de tête qui accompagne ses éternuements.
– « Ha … Ah  … Atchi… »
Et ce qui est pire, c’est cette envie de faire pipi à tout bout de champ à force de s’hydrater et de boire beaucoup…

Zaza stresse !

– « Comment rencontrer BICHEL avec ce nez tout rouge, le visage bâle et les yeux cernés ? »
Elle souhaite honorer ce rendez-vous qu’elle a fini par accepter !
Après une bonne nuit de sommeil, elle se sent mieux ou plutôt, se force à se sentir mieux ! Son nez coule toujours, ses yeux cernés et son visage tout pâle ne l’effrayent plus.

Arrivée du jour J !

Après une bonne douche, elle commence par choisir la tenue qu’elle portera.
Il fait mauvais temps dehors, et ce n’est pas la peine de tenter un joli décolleté.
Elle optera pour une jupe et un pull fantaisie. Ensuite, place au trempe couillon… Il y a du pain sur la planche ! Elle sort l’anticerne, le fond de teint, le blush, etc.
Elle est enfin prête pour rencontrer MICHEL
Il est 19 heures.
Elle attend paisiblement devant « Le Relais Breton » au « Le Port Marly (78) », (fermé depuis).

MICHEL ne se manifeste pas. Elle sent le froid s’engouffrer dans les plis de sa jupe.
– « Ha … Ah  … Atchi… Atchoub ! »
– « A vos souhaits Madame » lui souhaite gentiment un passant.
Elle consulte sa montre nerveusement. Il est 19 heures 15. Elle décide de rentrer au « Au Relais Breton »
– « Une table bour deux s’il vous blait. Ha … Ah  … Atchi…  ! ».
– « A vos amours ! » lui répondit le maître d’hôtel qui la connaissait fort bien, puisque cet établissement était la cantine de sa centrale d’achats (Chambourcy et Saint Germain en Laye), quand elle déjeunait avec un fournisseur.
Elle s’est installée près de la grande cheminée.

– « Ha … Ah  … Atchi… ! »
Après avoir fumé une clope mentholée, ses préférées à l’époque, elle consulte une fois de plus sa montre. 19 heures 30 ! Elle décide de lui passer un coup de fil. Il ne répond pas et cela l’énerve au plus haut point…
– « Ah le salopiot, Atchi… Il m’a posé un labin ! »
De retour à la maison, dans sa commune de Montigny le Bx (Bretonneux et non boutonneux), elle trouve un courriel dans sa messagerie d’ordinateur.
« Bonsoir Anne,
Je tenais vraiment à te rencontrer aujourd’hui, mais pour cause de gros rhume, je ne peux quitter mon lit.
Je t’embrasse. À bientôt.
MICHEL »
Et 34 ans après, il n’a pas changé. Dès qu’il a un pet de travers, il se plaint toujours autant. 😂
Avec le temps, il ronchonne de plus en plus, d’où son pseudo, Poux-Ronchon. Mais quand il veut, il peut être tellement gentil…

Bonne fête mon Valentin !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

25 réflexions sur « Défi 261 pour les croqueurs de môts … !!! »

  1. C’est du vécu et c’est tellement drôle à lire!
    Merci Zaza et bonne fête de la St Valentin!
    Gros bisous à vous partager.
    Mireille du sablon
    … j’ai presque le même à la maison…

  2. Et oui tu es une guerrière et en dépit de tout tu avances.
    J’ai bien ri et je sais ce qu’est attendre. Mon poux Ronchon soit retrouvait mal le lieu de rendez-vous ou arrivait en retard.
    Mais bon sous la couche ronchonne ton mari a un grand cœur.
    Bises et merci

  3. Merci Zaza pour ce texte qui m’a bien fait rire .
    C’est fou quand même ce que les hommes ont tendance à se sentir plus mal que nous quand ils sont malades ;)
    Bonne journée
    Bises

  4. Bonjour Zaza
    Quya s’inquiétait de ne pas te voir sur son hebdomadaire : « La semaine de Quya » bon elle est rassurée tu va bien.
    Revenons à nos enrhumés
    Les gemmes sont des guerrières qui savent se qu’elles veulent et se qu’elles ne veulent pas sur celles prénommées Zaza
    Les hommes sont plus fragiles bien que le sexe fort
    Je pense que depuis vous avez eu moultes Saint Valentin.
    Bisous à vous et caresses à vos quatre pattes

  5. Quel beau souvenir et message pour ton Valentin depuis longtemps. Le relais breton à Port Marly, il me semble que j’y ai déjeuné une fois avec mon Valentin à moi. Bonne Saint Valentin. Belle semaine. Bisous

  6. ah super ton texte, premiere rencontre avec « poux ronchon » , très « enrhubés » tous les deux !! soyez heureux, bonne st Valentin, grosses bises

  7. Nous avons adoré la rencontre avec Poux Ronchon, qui rime avec polochon, polisson… en tout cas des trésors de tendresse que vous partagez dans ce joli texte. merci beaucoup pour votre participation.
    Bise des Cabardouche.

  8. Le hasard finalement fait bien les choses. Mieux valait le rencontrer plus tard. « En toute chose, malheur est bon». Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.