Défi écriture N° 56 chez Ghislaine … !!!

défi ghislaine

Les 8 mots

Quand, plus, car, autant,
inspirer, pleurer, aimer, avoir..

ou

La phrase : « A l’aube de mon  printemps… »

chevelu

A l’aube de mon printemps, toutes les coiffeuses et tous les coiffeurs de France se sont mis en grève, pour une durée indéterminée.

C’est le premier jour. Les rendez-vous seront sûrement décalés à la semaine prochaine, se dit-on. Cette grève ne durera pas longtemps et certainement, pas autant que les contributions. On en rigole, on ne va pas pleurer.

C’est le septième jour. Les rendez-vous sont de nouveau décalés. Cette fois-ci, toutes les familles attendent, sur les dents, la réouverture des salons de coiffure, car leur dégaine n’est pas terrible. Le soir, le présentateur du JT, d’habitude, toujours inspiré, n’est plus aussi présentable. Et pourtant son costume est impeccable, ses dents sont blanches… Mais ! Sa mèche plus longue lui masque l’œil et quand il la relève, les caméramans sont troublés. Les informations ne sont alors plus écoutées que d’une demi-oreille, tant la déconcentration des Français est grande: le présentateur la remet en place toutes les trois secondes.

C’est le quinzième jour de grève, c’est ce qui s’appelle « avoir la tête dure ». Toutes les paires de ciseaux ont disparu des grandes surfaces, comme des papeteries. Dans la cour de récré, tous les petits garçons qui n’ont pas encore de coupe au bol voyaient leurs épis s’envoler dans le vent de leur course.

C’est le trentième jour. Le président de la République a fait un discours télévisé, et je vous assure qu’il n’a pas du aimer se présenter les cheveux en bataille. Il en avait attrapé des tics, ce qui rendait son discours encore plus incompréhensible qu’à l’accoutumé. Lui, à l’allure du premier de la classe, propret sur lui, avait bien changé ! Aujourd’hui, l’Assemblée Nationale a failli en venir aux mains, à propos d’une loi sur l’obligation de retourner au travail pour les coiffeuses et coiffeurs de France. Certains députés se sont copieusement insultés sur la taille de leurs cheveux. La loi n’a pas été votée !

C’est le soixantième jour. Deux magazines de mode ont dû déposer le bilan. Désormais, les grands magasins sont de moins en moins fréquentés: les commerciaux et les vendeurs n’attirent plus les clients. Premier gros échec de ce gouvernement en  France ! Nos élus sont refusés dans les différents conseils internationaux, en raison de leur tignasse hirsute.

C’est le quatre-vingt-dixième jour. Ça y est, les chauves ont pris le pouvoir !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

16 réflexions sur « Défi écriture N° 56 chez Ghislaine … !!! »

  1. C’est beau, c’est décalé, poétique également et tu m’as fait rire avec cette histoire de tignasse et d’hirsutisme et puis les chauves qui s’en viennent comme de gros cheveux rampant sur la soupe… :)
    Bravo pour le défi!
    gros bisous
    Cendrine

  2. Excellent merci pour ton texte qui m’a bien fait rire, ton imagination ne fait pas grève bravo . La revanche des chauves tout un programme .
    Bonne journée Zaza
    Bises

  3. Cet humour déclé mais oh combien réel vu les ciconstance m’a bien fait rire Zaza
    Merci pour cette participation  » chevelue » si j’ose dire ! hi hi

  4. Il faut croire que lorsque j’entrouve ta porte, je n’arrive plus à la fermer (rire)
    Défi bien relevé. Je ne m’attendais pas qu’une grève de coiffeurs pouvait faire tant de dégâts, mais ma foi
    Re bisous
    Mandrine

  5. Je n’y aurais pas pensé, mais c’est une excellente idée à suggérer aux coiffeurs. :)
    Bravo, Zaza, et merci pour ces rires !
    Bisous tout plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.