Défi N° 240 pour les Croqueurs de Môts … !!!

Les consignes de Martine, Quai des Rimes, ICI, prend le quart de la coquille des Croqueurs de Môts.

Le mot de Martine : « S’imaginer 24 heures dans la peau d’une personne du sexe opposé et raconter sa journée et sa nuit…. »

Pour expliquer la composition de ce défi, je me suis inspirée d’un fait divers survenu à Nantes en août 2020. ICI


Élevée comme un garçon manqué, j’ai toujours rêvée de changer de sexe.
Eh oui, que voulez-vous, c’est ainsi !
Mais après avoir lu les consignes de Martine, la nuit dernière, j’ai fait un incroyable rêve. Mon vieux fantasme se réalisait… ! 
De femme j’imitais les hommes qui avaient la faciliter de « pisser » debout comme le Manneken Pis !

J’étais transformé en symbole féministe créé par Elsa SAHAL dans sa sculpture Voyage …

Ah vous parlez d’un voyage vous !

Le jour de l’inauguration ce fut l’enfer. Ma nudité exposée ainsi au milieu de la fontaine de la place Royale de Nantes engendrait des polémiques.
Les passants me découvrant en contre-bas de cette superbe fontaine, m’agonisant de tous les mots.
– « Féministe … C’est vraiment de la provocation … ! »
– « Eh bien si tu crois, en exhibant tes attributs sexuels que tu défends la condition féminine, tu te trompes ! »
– « C’est une honte ! Les enfants, passez votre chemin et fermez les yeux. »
– « Une vulve « pissante » ! Mettez-lui des couches ! »
Et j’en passe et des meilleures, car cette journée d’inauguration fut franchement épuisante. 
La nuit qui s’en suivit fut loin d’être calme ! Les détracteurs de ce moi, réalisé par Elsa SAHAL, se prit de plein fouet des seaux de peinture verte.

Ah quelle nuit…. !

Et c’est en me réveillant ce matin, bien au chaud dans mon lit, en me remémorant ce cauchemar, que je réalisais que j’étais bien une femme, heureuse de l’être, d’avoir enfanté, d’aimer, ayant un foutu caractère, certes, mais heureuse de ne pas avoir à « pisser » debout !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Défi N° 240 pour les Croqueurs de Môts … !!! »

  1. A force d’entendre que toutes les femmes rêvent de “pisser” debout, cela devient pénible; je n’aime pas cette sculpture parce qu’elle renforce cette idée! Mais je n’irai pas lui jeter de la peinture ! J’ai peut-être mal compris son message … Eux nous envient le fait d’enfanter…
    Mais tu as bien joué le jeu du défi.
    Je suis bien contente d’être une femme .
    Bisous

  2. Je n’ai jamais fait ce genre de rêve
    Et je ne voudrais surtout pas avoir un modèle trois pièces
    Cela dit à chacun son envie de pisser , à la campagne autrefois les femmes qui portaient gounelles fendues pisser debout , je pense que ça devait sentir la marée en fin de journée

  3. Quand on a beaucoup marché sur les chemins il m’est arrivé d’envier les hommes qui ne devaient pas chercher le petit coin pour s’isoler pour pisser mais pour le reste nous sommes égaux devant l’éternel.
    Je ne vais pas dire qu’ado je n’ai pas rêvé d’être un garçon mais depuis je me sens bien dans ma peau de femme.
    …….
    Soudain cachée dans la ramure
    Je mime le ru en pleine nature
    D’un jet libérant l’onde tiède

    Soupir aisé, juste accroupie
    Derrière le buisson fleuri
    C’est au paradis que j’accède

    Jacqueline 7 août 2011
    ……..
    Belle journée Zaza
    Ta copine coquine caracole alors je profite de ma chaise
    Bisous et caresses

  4. Je ne connaissais pas du tout cette sculpture , c’est vrai qu’elle peut provoquer des réactions de rejet mais si ça ne plait pas point n’est besoin de la regarder . C’est vrai qu’enfant , j’étais aussi garçon manqué , grimpant aux arbres, jouant aux billes et au train mais bon faire pipi debout n’était pas mon obsession , je trouvais juste qu’ils avaient de la chance car ils n’avaient pas à se cacher quand une envie pressante se présentait . Je suis bien d’accord avec toi , je suis bienheureuse d’être une femme pour toutes les raisons citées mais je me suis bien amusée aussi en m’imaginant 24 heures dans la peau d’un homme .
    Bonne journée
    Bises

  5. J’ai bien aimé cette pisseuse. Et je me rappelle de ma grand mère pissant debout avec sa robe légèrement relevée.
    Et ma fille apprend à ses garçons à pisser assis et ça marche.
    Martine a trouvé un bon sujet.
    Bises et merci.

  6. Dire que je n’ai pas vu cette sculpture à Nantes, il faut que j’y retourne …. Merci de l’information.
    Trop drôle ton texte. Merci de m’avoir fait rire. Belle semaine et bisous.

  7. Naître dans la peau d’un homme, d’une femme, c’est le sort de la vie qui décide, même si elle fait des erreurs et des gens qui souhaitent en changer… allez ne changeons rien Zaza et vive nous ,-) bises

  8. … ayant 2 frères avant moi, j’étais toujours avec eux, un vrai garçon manqué…puis sont arrivées 3 petites soeurs et… mon monde a changé!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  9. en fait je n’aime pas trop cette sculpture, elle nous abaisse un peu à être l’égale de l’homme or, ce n’est pas une ambition lol je plaisante mais c’est très astucieux d’avoir fait ce rêve ! sinon moi aussi j’ai été élevée par une tante de mon père, paysanne qui pissait debout sans complexe dans les champs ou dans son jardin.
    bises

  10. Bonjour Zaza, quel cauchemar!! je n’ai jamais eu envie d’être un homme, ma condition de femme me plaît bien. Je n’aime pas cette sculpture mais bon, il en faut pour tous les goûts. Tu as bien relevé le défi. Bravo bisous MTH

  11. Ton rêve est très amusant, moi je n’ai jamais rêvé d’être un garçon, j’ai toujours aimé mon statut de femme et la chose dans la fontaine de Nantes est une horreur!
    Bises et belle journée

  12. Je partage ton avis quant à ma satisfaction d’être une femme. Du reste rien ne nous empêche de faire pipi debout. Je ne sais pas si la pisseuse fait partie des œuvres pèrennes du voyage à Nantes,si ce n’est pas le cas, je ne la verrai donc pas, comme quoi à quelque chose malheur est bon.😏 Perso juste résumer la femme par son sexe est choquant même si je comprends le message, je pense que sauf pour les bobos intellos càd une minorité cette revendication pseudo féministe a raté son coup mais pas sa pub

  13. Je ne connaissais pas cette sculpture, un peu agressive! Je n’ai jamais rêvé d’être un homme… même s’il y a ce petit avantage de pouvoir se soulager plus facilement, un sujet qui me préoccupe pourtant!

  14. Si j’ai pu rêver d’^tre un homme et envier même parfois c’est en tous cas pas pour cela mais bien parce qu’ils ont souvent plus de faciliter pour bien des choses….Bisous Zaza bonne semaine

  15. oui un peu osé comme sculpture, franchement je ne voudrais pas faire du sexisme, mais le Manneken Piss, est plus gracieux , bonne soiree chère Zaza, grosses bises

  16. oui un peu osé comme sculpture, franchement je ne voudrais pas faire du sexisme, mais le Manneken Piss, est plus gracieux , bonne soiree chère Zaza, grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.