En souvenir de notre Lady … !!!

Dicton du jour !

« Après saint Roch, aiguise ton soc… »

Labour !

La charrue tourne au bout du champ
pour gratter la peau de la Terre
autrefois tirée par chevaux ou bœufs
aujourd’hui par moteur diesel

La phrase sursaute au bout de la ligne
pour frictionner le cuir du cerveau
autrefois tracée par calame ou plume
aujourd’hui par ordinateur

L’encre et la boue mots et semences
conjonctions et conjugaisons
ici l’on arrache un caillou
là on supprime une coquille

Le jeune oiseau migrateur cherche
les marais au bas des montagnes
il préfère l’abri des ombres
pour glaner aux chaumes d’antan

Mais au détour de la saison
le voici sur l’autre versant
s’égosillant dans la moisson
qui fait bourdonner les déserts

Toute une page de sillons
hectares de médiation
découvrant les faces cachées
de l’astre que nous habitons

Repos et repas bien gagnés
les outils rangés dans les granges
l’ange nous ouvre les celliers
où fermentent grappes et strophes

Dans le sommeil définitif
nous naviguerons plus profond
entre les sédimentations d’oubli
et le soc des germinations

Michel Butor

Michel Butor est un poète, romancier, enseignant, essayiste, critique d’art et traducteur français né le 14 septembre 1926 à Mons-en-Barœul (Nord) et mort le 24 août 2016 à Contamine-sur-Arve (Haute-Savoie).
Il est célèbre pour son roman La Modification (1957), ouvrage majeur du Nouveau Roman, pour la part de son œuvre consacrée aux livres d’art, et pour ses travaux universitaires sur la littérature française.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

13 réflexions sur « En souvenir de notre Lady … !!! »

  1. Coucou Zaza, je ne le connaissais pas, c’est une jolie poésie sur la terre labourée. Le soleil est de retour ce matin. Bisous MTH

  2. Bonjour Zaza !
    J’aime bien Butor, un poète très particulier :

     » Je n’ai jamais fait le tour de la Terre

    Je l’ai presque fait plusieurs fois

    Mais en revenant toujours par le même côté

    Il est grand temps que je m’y mette

    Je vais aller toujours vers l’est comme Philéas Fogg

    D’abord l’Extrême-Orient puis la Californie

    Cela ne me fera pas retarder d’un jour

    Car en traversant la ligne de changement de date

    Au milieu du Pacifique j’aurai rajusté mon calendrier

    Pourtant je suis sûr que cette révolution qui nous reste

    Est un élixir de jouvence

    Et que nous aurons pratiquement vaincu la mort

    Quand nous serons satellisés  »

    Bonne journée ! 😉😊😂
    Pierre
    https://rotpier27.wordpress.com/

  3. Bon choix de poésie…
    Sa fille aînée, Cécile, était l’une de mes copines de classes en primaire. La famille Butor habitait à l’époque à Ste Geneviève des Bois dans l’Essonne (où vit toujours ma maman).
    Une très bonne élève…
    Bizzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.