La Jeanne – 2/2 … !!!

La Jeanne ... !!!

  • La jeune va-t-elle rencontrer le prince charmant ?
  • Va-t-elle se prendre une cuite mortelle et se faire ramener par la peau des fesses par son père ?
  • Le reste du monde est-il vraiment aussi loin que ça, à des kilomètres et des kilomètres de là ?

… Et pour s’y rendre la jeune Jeanneton, piqua un scooter Vespa

La Jeanne ... !!! - (2)qu’un chevalier avait laissé sans surveillance pour aller soulager un besoin naturel derrière un bosquet. Ce qui fait que dix-sept minutes et quarante-trois secondes plus tard, elle se retrouvait devant le pont-levis du château.

La Jeanne ... !!! - (2)Deux gardes étaient occupés à accrocher au dit pont-levis une méga banderole sur laquelle la belle Jeanne pouvait lire:

« Bal d’hasard »

– « Oyez, oyez, braves gens » cria-t-elle aux deux gens d’armes.

– « Bien le bonjour gamine, qu’est ce qui t’amène donc en ce lieu ? »

– « Je suis à la recherche du reste du monde et on m’a dit qu’il y a une fête ce soir au château où l’on pourrait me rencarder. »

-Ah ben toi, on peut dire que tu tombes bien fillette, il parait qu’on attend à peu près tout le monde pour ce soir, comme cela t’aura même pas à te déplacer. »

Derrière le château, il y avait une petite dépendance, et histoire de se faire la plus belle pour aller danser, la petite Jeanneton passa dans ce lieu, (normal vu que c’était un hôtel de passe).

Elle en profita pour prendre un bain et mettre sa plus belle robe, ce qui vu son jeune âge et son manque d’expérience à se préparer pour aller à un bal, ne lui prit que deux heures vingt-huit minutes et quarante-cinq secondes (je sais que les dames apprécieront la performance).

Si bien que le bal n’était commencé que depuis une petite heure quand elle y fit une irruption aussi remarquée qu’une crotte de mouche sur la face cachée d’une bûche calcinée.

La Jeanne ... !!! - (2)Ah ça … pour y en avoir du monde, il y en avait du monde !

Jeanneton eu un mal fou à accéder au buffet de gourmandises.

Enfin elle réussit quand même à s’emparer de l’un des derniers cornichons qui restaient. Par conte elle s’apprêtait à finir son sixième punch

La Jeanne ... !!! - (2)quand tout à coup la musique s’arrêta !

Le prince, à priori charmant, genre 1m90 pour 85 kilos de muscles, les yeux bleus, l’allure haute et la tête bien pleine se présentait devant l’assistance.

La Jeanne ... !!! - (2)Jeanneton cru défaillir, les yeux de Mel Gibson, deux doigts de Tom Cruise et un zeste de Brad Pitt avec un arrière-goût de Sean Connery sur le retour.

(Bon j’arrête la description, sinon toutes les personnes du beau sexe qui me font le plaisir de lire cette histoire, risquent de s’évanouir et de manquer la fin !)

Toujours est-il que le prince William, (eh oui, je n’y peux rien), c’est son nom ! Non mais qu’est-ce que vous croyez, personne n’est parfait. Le prince William, disais-je donc, nous la joue grand seigneur et annonce à l’assistance publique ici réunie, qu’il a fait un songe dans lequel il était supposé trouver une chaussure en verre à l’issue du bal et que cette chaussure appartiendrait à l’amour de sa vie.

Mais comme il n’était pas du genre patient, il a décidé de confectionner lui-même une paire de brodequins, semelle en bois et lanières en cuir dans l’après-midi. A moins que ce ne soit une paire d’escarpin, (enfin quoi, une paire de pompes pour filles), vous voyez ce que je veux dire !

La Jeanne ... !!! - (2)Il demanda donc à toutes jeunes filles de plus de douze ans de se déchausser le pied gauche. Et je vous le donne en mille, ce qui devait arriver arrivera … Tsoin-tsoin !

Elles furent trois à pouvoir enfiler la dite chaussure. Mais je vous rassure dans les trois, nous retrouvons la petite Jeanneton !

Si … si, je vous l’assure ! Mais puisque j’vous le dit, vous pouvez me croire,  sinon l’histoire s’arrêtera là, hein !

Bon où en étais-je déjà…?

…  Ah oui, Jeanneton faisait partie des trois dernières, le prince était plutôt embêté (pour ne pas employer un autre mot), mais notre charmante gamine en bonne fille de bûcheron, résolut rapidement l’affaire !

Deux gnons bien placés

La Jeanne ... !!! - (2)suivi de trois prises de judos qu’elle avait retenues de la dernière diffusion des jeux olympiques à la télé. Et les deux autres prétendantes se retrouvèrent rétamées sur le tapis et déclarèrent forfait pour la suite de l’aventure.

Faut dire qu’elles se prénommaient Loana et Kenza et que ce ne sont pas avec des prénoms aussi tartes qu’elles risquaient de gagner la finale un jour.

La petite Jeanneton épousa donc le bel homme sur le champ et accompagna le jeune prince jusqu’à la chambre de tous les plaisirs !

La Jeanne ... !!! - (2)Mais à peine étaient-ils dans la chambre que le prince remarqua que les domestiques avaient oublié de faire du feu dans la cheminée. Il faisait froid, tout le monde était couché, il demanda alors à Jeanneton d’aller chercher du bois.

– « Ça va pas non », dit la jeune fille, « je me barre de chez moi parce que je ne veux pas passer ma vie à aller chercher du bois et à peine mariée, mon époux me demande d’en faire autant ».

La jeune Jeanneton ne se démonta pas, elle prit son téléphone portable dont je ne citerai pas la marque pour ne pas faire de pub, (je dirais simplement qu’un fruit porte le même nom). Et elle appela directement son père.

– « Allo ! »

– « Allo papa ! »

– « Jeanne, c’est toi comment ça va, dis tu rentres quand ? »

– « Jamais, je suis mariée à un prince et je vis dans un château, alors tu comprends … »

– « Eh ben, tous cela en un après-midi, tu ne chômes pas dis donc ! »

– « Oui ! Bon, trêve de bavardages, on a petit problème de bois pour la cheminée. Toi qui livre tous tes clients, tu balances dix bûches dans la camionnette et tu livres dans moins d’une heure au château du prince William. »

La Jeanne ... !!! - (2)– « Ah, mais tu n’es pas au courant ? »

– « Au courant de quoi ? »

– « J’ai décidé de suivre les conseils de ma fille, je ne livre plus depuis aujourd’hui ! Salut, à la prochaine. »

Et notre pauvre Jeanneton est descendue en pleine nuit chercher du bois pour faire du feu.

Une fois remontée elle retrouva son prince endormi et incapable d’honorer ses devoirs conjugaux, si vous voyez ce que je veux dire … !

Moralité 

Enfants de tous âges, il faut toujours écouter vos parents !

Parents, soyez fermes et faites vous respecter par vos enfants, autrement cela tourne vite à la  chienlit !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

34 réflexions sur « La Jeanne – 2/2 … !!! »

  1. Excellentissime !!! Les tribulations de Jeanne et la verve de Zaza à défaut de la verge du prince qui est aux abonnés absents… Ah ces princes ! Rien ne vaut un bon ogre qui ne s’endormira pas lui et qui aura fait un bon feu dans la cheminée pour que sa dulcinée ait ses courbes bien au chaud:)

    Gros bisous et plein de sourires !

    Belle journée

    Cendrine

    PS: je trouve qu’il y a certaines accointances avec le coup du canard et la symphonie des loopings… Rires!

  2. Bonjour ma Zaza
    Tu sais si bien conter qu’on ne peut qu’être sous le charme, finalement je préfère te lire que lire un livre, ah la sacrée Jeanne et en plus je n’ai que deux pages à lire car je suis remontée au 1/2 bien entendu. Il faut toujours écouter ses parents et écouter leurs paroles de sages….
    Je suis désolée de mon retard mais hier (non je n’ai pas fêté mon annif l’ayant fait dimanche), j’étais en vadrouille toute la journée (kiné pour commencer, ensuite coiffeur et manger à 13 H sur le pouce et pour finir j’ai fait les boutiques car les soldes ont commencé ici, je ne m’attendais pas à autant de monde un lundi et bien si houps !!!!!) et en rentrant le soir j’étais KO d’une part par la chaleur et d’autre part par la foule, donc je n’ai pas eu le courage d’ouvrir mon PC et me suis couchée tôt.
    Je te remercie infiniment pour ta gentillesse et ton gentil passage.
    Passe une belle journée qui je l’espère sera douce et ensoleillée.
    Je t’envoie une brassée d’amitié et de grosses bises de mon île intense.

  3. mais pourquoi les princes sont toujours aussi beaux, musclés, et les yeux bleus….hihihi….un bien doux moment de lecture….comment veux-tu qu’une jeune fille ne rêve pas….belle journée à toi

  4. Tu parles d’une nuit de noces !
    Rha, la, la, on se rend bien compte que les histoires d’antan étaient du bla bla et que de nos jours ça ne se passe plus comme ça !
    J’en retiens que les beaux mecs sont frileux et, surtout, des goujats incapables d’honorer comme il faut leurs jeunes épousées …
    J’adore le ton de ton histoire.
    Bon mardi, très froid, mais sans neige, pour l’instant : elle est prévue cette nuit.
    Bisoux, ma zaza

  5. Bonjour Zaza
    Le soleil est apparu mais vite reparti
    on nous annonce de la pluie pour cet
    après-midi..Tant pis ,ce sera lecture ..
    Je te souhaite une bonne journée..
    Bisous.. pour m’avoir fait rire de bon matin

  6. Bonjour Zaza….une journée pleine de déception pour notre Jeannetton …Notre vie est comme un instrument de musique, on doit tendre le cordes et les relâcher pour la rendre harmonieuse…
    une journée de lundi froide mais très ensoleillée maxi 6°pour aujourd’hui même genre de temps
    et peut être de la neige annoncée dans les régions voisines Bon mardi ma douce
    Amitiés Bisous

  7. Bonjour ZAza.
    C’est toi écrit tout ça? Bravo.
    J’espère qu’il fait plus chaud chez toi que chez nous.
    Ca fait bien longtemps que je n’avais pas vu un hiver comme cette année, un hiver en zig zag.
    Heureusement, nous sommes à l’abri des inondations car chez nous tout est en pente.
    Je te souhaite une Bonne journée.
    Bisous de nous deux.

    Bisous de nous deux.

  8. Bonjour ZAza.
    C’est toi écrit tout ça? Bravo.
    J’espère qu’il fait plus chaud chez toi que chez nous.
    Ca fait bien longtemps que je n’avais pas vu un hiver comme cette année, un hiver en zig zag.
    Heureusement, nous sommes à l’abri des inondations car chez nous tout est en pente.
    Je te souhaite une Bonne journée.
    Bisous de nous deux.

  9. Bonjour Zaza,
    Merci pour cette autre version …….Mais la morale en reste la même
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  10. Bonjour Zaza.
    C’est toi qui écrit tout ça? C’est plutôt bien.
    C’est avec la fraîcheur du matin qui restera sans doute toute la journée que je te souhaite une bonne journée.
    Bisous de nous deux.

  11. C’est mal barré pour la nouvelle châtelaine… Beau mais tellement goujat qu’il en perd toute attractivité !
    Toujours pleine de ressources ma Zazounette
    Bizoux

  12. Un conte pas très moral tout de même, sauf la morale! hi!hi!
    Tu n’as pas un autre prince charmant dans tes réserves qui aimerait les jeunes filles un peu fanées ? Le tien est à la limite de se faire arrêter pour pédophilie , hein !
    Bon, je me sauve MDR! Bisous

  13. Quelle fin ! Enfin, ce prince beau gosse avait de drôles de serviteurs et bien peu de forces (moi, à son âge… bref !) et la morale est impitoyable, du genre telle est prise (c’est le proverbe qui le dit, surtout pas ce prince Oui-Lyam) qui croyait prendre ! Chris

  14. Excellent Zaza une histoire racontée avec vraiment une verve dont on se délecte .
    J’ai bien ri du début à la fin.
    Tu as bien fait de rééditer .
    Bonne journée
    Bisous

  15. Bonsoir Zaza
    Conte moderne mais conte tout de même où les princes ne sont pas toujours charmants et les princesses ne s’en laissent pas conter …
    Merci de nous en régaler
    Bisous

  16. J’ai bien ri en t’imaginant la raconter, top drôle…. et bonne morale à la fin!
    Bises du soir,
    Mireille du sablon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.