« JUSTE ENDORMIE ? » – Pour EVY … !!!

Les consignes d’EVY, CLIC
Les 10 mots imposés, pour l’atelier n°323 :
« 
Paume, Peur, Hâte, Émoi, Traverser, Aimer, Cœur, Chamade, Vie, Jour …»

  J our J  pour rejoindre  mes  quartiers  d’été dans  mon île
U ne moitié me blâme d’aimer le pittoresque de cette vie 
S aisie  par  le décès  de ma Jojo, et de mon ancien patron
T ant de complicité et d’amitié entretenus jusque ce  jour
E t  patatras,  le  moral a  fini  par  en  prendre  un  coup  !

E  n  ce  lundi,  que  de  hâte  pour  filer dans mon paradis
N iet, me dit mon époux, ce sera sans moi, je séjourne ici
D  ésespérée,  mes  vieux démons, se sont rappelés à moi
O n  ne  se raisonne  pas  dans  de  tels  moments d’émois.
R ongée  par  la  situation,  il  fallait  dormir  pour oublier
M  ogadon  à   portée  de  main,  petite  surdose   il  a  fallu
I  mmense   soulagement  de  pouvoir  faire « l’autruche »
E t  ce  matin,  un peu vaseuse,  j’ai fui le village  d’ERCÉE

Ne vous inquiétez, « faire l’autruche », il y a bien longtemps que cela ne m’était arrivé.
Mon taiseux de Poux-Ronchon a fini par discuter un peu, mais a surtout compris que la situation était grave pour notre couple.
« Faire l’Autruche »
, cela m’est arrivé quand je vivais en région parisienne, dans la maison construite avec mon premier mari, le papa d’HULWENN & d’ANNA, et traversant tellement de galères, au point d’avoir peur de le voir revenir après ses escapades amoureuses.
Cette maison, je l’ai gardée en fonds propres après notre divorce. Lors de mon remariage avec Michel, il est venu s’installer dans cette maison qui me rappelait tellement de mauvais souvenirs. Bon-an-mal-an, malgré tout l’amour qu’il m’apportait, alors que mon cœur battait la chamade, mes souvenirs de 15 ans d’échec se manifestaient, au point d’avoir refusé d’occuper avec Michel, la chambre que j’avais partagée avec Yves… J’étais paumée et cela a duré 20 ans de vie, jusqu’au moment où j’ai pris un coup de sang, pour vendre cette maison, sans en avertir personne. Je l’ai bien vendue, en rachetant avec l’assentiment de toute la famille recomposée une très belle maison sur TACOIGNIÈRES. 
Et puis, il y eut mon licenciement économique, la mutation de Michel sur Rennes, la vente de ce nouveau bien, ma longue maladie et mon invalidité, la construction d’ERCÉ EN LAMÉE, une belle maison, mais dans la quelle je vis de plus en plus comme dans un mouroir. Je ne m’y plais pas, et je n’aspire qu’à repartir vivre dans mon île.
J’ai pris rendez-vous en septembre avec une agence immobilière pour la faire évaluer et je crois bien que je vais la vendre. Elle m’appartient, tout comme l’étaient TACOIGNIÈRES et MONTIGNY-LE-BRETONNEUX. Le fruit de cette vente me permettra de remettre à niveau la propriété de mon île.
Je vous rassure, Poux-Ronchon et la ménagerie m’ont accompagnée pour le bateau de ce mardi 15 heures et uniquement pour deux mois…. Et pour gâter le tout, ma Super Cinq de collection a refusé de démarrer.
Une affaire à suivre, et qui ne sera pas facile à gérer !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « « JUSTE ENDORMIE ? » – Pour EVY … !!! »

  1. Comme cette journée de départ reporté a du te faire remonter de biens mauvais souvenirs mais tu as été assez forte pour insister et te voila sur ton île.
    Je t’en souhaite un bon séjour, recharge au maximum « tes batteries » pour affronter tout le reste….
    Bisous du jour
    Mireille du sablon

  2. ce n’est pas tout à fait les mots que je pourrais employer ces jours ci….je dirai poisse, pluie, angoisse…..et j’en passe, car ces jours le beau temps est bien loin de chez nous, que d’eau….nous étions en zone rouge hier, j’espère qu’aujourd’hui malgré ce ciel bien enveloppé de nuages….la pluie ira trouver refuge ailleurs….passe une bien douce journée

  3. Eh oui la vie n’est pas un long fleuve tranquille, il faut aussi prendre de décisions pour vivre comme on l’entend finalement, avec ou sans conjoint… Si ta vie est là-bas, qu’elle le reste pour toujours alors ,-) bises jill

  4. Rien n’est facile c’est sur mais je pense que tu as fait le bon choix tout au moins pour ta santé et en plus c’est sans doute sur ton île que tu vas pouvoir reprendre les choses en mains ..J’espère de tout mon coeur que cela va te faire du bien
    Bises Zaza

  5. J’espère que tout se passera bien sur ton île et que ta moitié te rejoindra finalement.
    Pourtant ta maison a Ercée est très belle.
    Bises et bonne journée

  6. coucou Zaza tu vas être bien sur ton ile ,le temps est gris aujourd’hui ont se croirait jamais le 7 juillet sa ressemble a l’automne je te souhaite un très bon Mercredi, bises

  7. Tu n’as pas eu une vie facile mais tu t’en es toujours sortie. J’espère que ces deux mois sur ton île avec ton époux va arranger les choses. Peut-être qu’il comprendra que c’est important pour toi d’y vivre en permanence et que son amour pour toi lui permettra de se résoudre à vivre dans une île ce qu’il ne souhaite pas ce que je comprends un peu. Même pour un homme je ne pourrai pas, je me sentirais enfermée. Je te souhaite un été ensoleillé et plus serein. Bisous

  8. Puisque c’est ton fief ta belle île ta résidence préférée alors pourquoi tergiverser ! Bon ça prend plus de temps pour plein de choses, de commodités, en particulier médicales, bien entendu en vieillissant…
    Mais c’est ton choix et si bêtes et gens et surtout ton ronchon de poux sont d’accord il ne fait pas hésiter Zaza, et puis je peux comprendre, nous on a vendu la bergerie tu vois parce que c’était trop de travail avec le grand jardin (de Titi) ça faisait trop, déjà, je vois bien que c’est difficile d’assumer un si grand terrain avec moins de chevaux qu’autrefois…
    Gros bisous ma Zaza

  9. Un jour même ici on ne pourra plus assurer, c’est la vie…
    Je t’ai relue, j’espère que ton homme ne voudra pas te laisser et t’accompagnera, il va réfléchir (il faut éviter d’imposer un choix avec les « mecs »…)

  10. Je vois que toi aussi tu vis des moments difficiles………
    Quel désarroi doit être le tien ma Zaza..Je comprends
    Etre ou l’on est mal n’est pas une vie.
    J’espère de tout coeur pour toi que ton mari te suivra.
    J’aimerai bien savoir la suite en espérant qu’elle sera positive.
    Ah ma Zaza que nos vies sont compliquées parfois et que de batailles on doit livrer !

  11. Arf j’avais compris qu’il y avait un gros grain de sable qui s’était mis dans les engrenages pour ton escapade sur ton île. Je ne me suis pas trompée, c’était un tres gros grain voire un tas de sable. Heureusement le marchand de sable n’a pas trop forcé la dose pour faire l’autruche. Je souhaite vraiment que tu fasses le bon choix celui qui te permettra d’être en zénitude avec ton parcours de vie.
    Je pense bien à toi Zaza
    Bon mercredi
    Bises

  12. Très bonne participation avec ce récit de vie peu facile….

    Mais, si t vend la maison ou vous vivez et que ton mari ne veut pas habiter sur l’île à l’année que fais tu? Pas évident tout ça…

    Bonne vacances bon courage aussi car tu va avoir sans doute du boulot et pas que pour la voiture.

  13. Bonjour Zaza, que d’orages tu as traversé, heureusement te voilà arrivée à bon port, dans ton île, tu vas y être bien et pouvoir te ressourcer. Ce n’est pas drôle de vivre dans une maison que l’on aime pas ou plus, alors il faut une solution et je suis sûre que tu vas la trouver. Bisous bonnes vacances, fais le vide des mauvaises choses afin que ce vide soit rempli des bonnes choses ui vont t’arriver Bisous Bon après-midi MTH

  14. Je ne peux que te souhaiter que ce séjour sur ton île bien aimée soit bénéfique pour toi et pour ton couple et que ton « Poux Ronchon » comprenne que tu ne puisses plus vivre dans une maison où tu t’étioles !
    Pour votre bien à tous les deux, il vous faudra sûrement accepter des compromis de part et d’autre !
    C’est rudement difficile ce que tu vis !
    En lisant les histoires des unes et des uns, ici et là, je me dis que j’ai bien de la chance ! Mais comme disait ma maman, du pain noir j’en ai mangé assez !
    De tout coeur avec toi Zaza ! Je t’envoie par vol spécial de mouettes, tout plein de pensées douces et positives
    Gros bisous

  15. Holala ! que d’émotions qui font mal ! Je te souhaite de trouver la paix et le bonheur de tout mon coeur ! Pas étonnant que ton pso t’en fasse voir ! Je t’embrasse tendrement en te souhaitant un très bon séjour dans ton ile refuge

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.