La poésie du mardi en souvenir de notre Lady … !!!

L’ÉTERNEL !

Ton âme s’est envolée
Telle une colombe,
Vers ce mystérieux Paradis
D’Ève et d’Adam.
Tu as suivi cette éblouissante lumière
Qui t’attirait toujours plus vers elle…
Tu es sorti de l’obscurité
Pour rentrer dans la lumière
De l’Infini…
Alors une paix immense t’a envahie,
La peur la tristesse se sont envolées,
Les couleurs des fleurs, des arbres sont intenses
Les bleues se marient avec les verts;
Les parfums des fleurs enivrent
Telle une liqueur, la douce musique
Apaise ton âme.
Tout te semble féerique.
Tu flottes toute en transparence
Tu as du mal à t’habituer
À toute cette lumière, cette beauté magique,
Oui magique…
Est-ce cela la mort ?
Simplement le passage
De la Vie à la Mort…
Alors oublions la tristesse
Fêtons cet événement
Qu’est la venue dans ce nouveau Monde
Qu’est le PARADIS
Car la Vie la Mort
Nous suivent pas à pas.
Mourir c’est vivre
Vivre c’est mourir,
Le tout ne faisant qu’un…
Car rien ne meurt
Tout renaît c’est cela l’éternité
De L’ÉTERNEL …

Écrit par ANNE FRANCE et glané sur le net

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « La poésie du mardi en souvenir de notre Lady … !!! »

  1. Un texte fort…. Du courage face à la mort pour ceux qu’on enferma dans les camps d’extérmination, de l’espoir en cette autre vie Eternelle et meilleure, merci… bises

  2. Mourir et vivre, ou le contraire, se souvenir, ne pas oublier, sourire mais ressentir le manque, jour après jour…
    Porter trois jacinthes blanches en haut de la colline
    Sourire encore un peu, pour les autres, j’en ferai peut-être un poème si cela n’ennuie pas trop, je sais que l’on préfère les blagues et je comprends, surtout en ce moment…
    Ta Zoupie

  3. Coucou Zaza , jolie poésie, renaître dans un “ailleurs” sous une autre forme , revenir sur terre pour une autre vie?, ou rester tranquillement dans un paradis où il n’y pas de comparaison humaine, voilà la question Bisous MTH

  4. oui j’ai pensé de suite à H-IL en lisant ce beau poeme, lui si gai, j’avais décelé chez lui une grande crainte de ce covid, il m’en parlait tous les jours ! si mourir c’est vivre, et pour l’éternité, il doit bien rigoler là haut en nous regardant ! je t’embrasse chere Zaza

  5. Bonjour ma Zaza
    Pour moi, la vie sur la terre n’est qu’un passage vers un monde meilleur où seul l’amour régnera, je ne crains pas ce passage, je sais où je vais et goûter au repos.
    Bonne journée ma douce et gros bisous à vous deux avec plein de caresses à Farouk et à Pupuce.
    Méline

  6. “Chaque pas dans la vie est un pas vers la mort”…
    Delavigne avait copié Pierre Corneille.
    Mais je crois qu’on ne peut pas dire que ce n’est pas vrai.
    Nous naissons, et chaque jour qui passe nous rapproche de notre dernier instant. C’est indéniable.
    Alors, il faut sans doute profiter du présent, qui lui n’existe pas vraiment, puisque ce n’est qu’un passage entre hier et demain.
    Un sourire pour toi ma Zaza.
    Je crois que nous rêvons tous d’éternité, mais que le temps nous pousse, sans en tenir compte.
    Passe une douce journée, je t’embrasse très fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.