La quintessence de la sapience … !!!

Message de Lilou Soleil : « Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas, joignez-vous à nous et publiez… »

Expression :

« Patin-couffin »

Signification :

  • Et cetera.
  • Bla, bla, bla.
  • Et patati et patata.

Origine & définition :

Il ne semble pas exister d’explication certaine sur l’étymologie de cette expression qui était connue au moins en 1823 (1), qui nous vient du sud de la France, selon certains, de l’occitan « patin e cofin » et qui est très employée en Provence, aussi bien en français qu’en provençal.
Au début du XIXème siècle, le « patin » désignait une pantoufle, un vieux chiffon ou bien un véritable patin (de ceux qu’il ne fallait surtout pas oublier d’utiliser pour se mouvoir sur un parquet récemment ciré sans l’abîmer).
Quant au couffin, c’était la corbeille munie d’anses, qui servait également de berceau.
L’explication proposée ici nous vient de Philippe Blanchet, dans son « Zou, Boulégan ! » publié en 2000.
Elle repose sur la réputation de bavardages futiles que les hommes font aux femmes, parce qu’elles ne causeraient entre elles que de choses aussi peu intéressantes que les problèmes ménagers (d’où le patin) et de ceux liés à leur progéniture (d’où le couffin).
Le « patin-couffin » rajouté à la suite d’une phrase ou d’une énumération indiquerait qu’il n’est pas utile de la compléter, parce que la suite présenterait autant d’intérêt qu’une conversation féminine.
(1) Elle est citée par Etienne Garcin dans son « Nouveau dictionnaire provençal-français ».

Complément :

En Provence (et peut-être ailleurs), on utilise aussi : « en faire tout un patin-couffin » pour dire « en faire toute une histoire ».

Exemples :

« Je suis allée au docteur, il m’a fait de tout ; examens, tests, vérifications, patin, couffin. »
Raymond Covès – Sète à dire – 1998

Elle m’a fait une scène terrible, que j’allais perdre le pain de mes enfants, que c’était honteux de s’occuper des affaires des autres, que les bossus ça porte malheur, que celui-là était de Crespin patin-couffin et cetera, et elle finit par me poursuivre jusque dans mon atelier, et elle continue à me faire sa litanie. 
Pagnol, Manon des sources

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

19 réflexions sur « La quintessence de la sapience … !!! »

  1. bonjour
    merci pour tes explications
    celle la il m ‘arrive de l ’employer ,( mais pas patin ou couffin )
    j ’emploie pas mal d ‘expressions je m ‘en rend compte ..

    ( beau temps mais du vent hier trés fort, et mise à l ‘eau du bateau assez sportif
    çà déboulait sous voile , ( je n ‘ai fait que aider à accastiller je suis malade sur le corps mort qui est assez loin de la gréve )

    kénavo et bonne journée pour toi
    bises

  2. Oh comme je suis heureuse de découvrir les explications de cette expression « Patin-couffin » entendue à maintes reprises pour la première fois de la bouche d’une soi-disant amie qui m’a larguée comme une « mal-propre  » le 11 mars dernier après deux années et deux mois de relations… J’ai d’ailleurs du mal à m’en remettre… D’autant qu’il m’arrive de la croiser dans la rue car elle demeure tout près de chez moi…
    Bisous ma Zaza

  3. Bonjour Zaza, « patin-couffin » je ne connaissais pas! voilà qui est fait grâce à toi. Bisous bon après-midi MTH

  4. Je connais cette expression mais je l’emploie rarement . Assez machiste au départ …

    Nous avons eu une petite pluie qui n’a as vraiment éloigné la sècheresse …
    Bonne journée

  5. Je l’ai découverte assez tard cette expression. C’est un collègue de travail qui l’employait.
    Merci pour les explications.
    Quelle galère mon problème d’ordinateur, je vais devoir l’emmener pour débloquer le clavier.
    Bonne soirée
    Bisous

  6. Et bien super !
    Vive l’intérêt pour ce que disent les femmes.
    Mais ce ne sont pas les hommes qui les maintenaient dans cette condition ?? Peut-être ?? Ce qui faisait qu’elles ne pouvaient trop s’intéresser et parler d’autres choses que celles qui étaient leur quotidien ..

    Ma fille, à qui je viens de lire ce que tu écris ici (ma grande) me dit de regarder la signification de con, et comme toujours , elle m’en apprend !! Je ne savais pas qu’il s’agissait de la vulve … Je suis restée bête..tout ça pour me dire que les femmes sont toujours bonne pour « porter le chapeau » …

    Bises

  7. voilà ne expression que je n’avais entendu « en faire tout un patin-couffin » pour dire « en faire toute une histoire ». c’est amusant….passe un bien agréable mercredi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.