Le mot Mystère … !!!

Les consignes de Lilou, ICI

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. »

EEEIIOOLLHPPPDTR  = LEPIDOPTEROPHILE – Le mot de Lilou : « Bon du facile cette semaine et vous aurez des papillons dans les yeux ou dans le ventre. Vous avez 16 lettres pour trouver le mot féminin qui désigne celui qui collection ces insectes. C’est cadeau… » 

Les anagrammes utilisées : « hôtel, péripétie, pitre, ortie, troll, Poher, héliopolite, dépotoir, porte, poterie, drôle, drille, replet, triple, hello, redit, popoi, poire, Dorothée, horde, prête, répit, Odile, lippe, péril, POLOPP, dépit, thrill, prédit, étoilé, piéride, lépidoptérophile. »

Dans l’imaginaire des deux frangines, cet ancien hôtel dans lequel leurs parents et elles venaient d’emménager avait tout du décor idéal pour vivre une première péripétie dans ces lieux.  
Il suffit d’être un gamin, un peu pitre, pour qu’une simple maison se transforme en château, une cave en oubliettes et d’un jardin envahi d’espèces piquantes, comme l’ortie, entourée de ronces …  
L’endroit était parfait, mais les parents autoritaires. Après huit heures, plus personne n’avait le droit de sortir.  
C’est en cherchant à fuir l’autorité parentale que les deux sœurs étaient tombés sur un troll breton du pays de Poher. Son nom de Treuz ar-poulie, est issu depuis plus de deux mille ans d’une bonne lignée d’héliopolite.  
Un passage secret creusé dans les murs reliait la chambre des enfants à la sortie du jardin, vers un dépotoir.    
Elles l’avaient découvert, en tirant une sorte de levier qu’elles avaient longtemps pris pour un porte-manteau.  
Elles n’étaient pas des saintes, mais tout comme saint Thomas, elles ne croyaient qu’en ce qu’elles voyaient.  
Et ce qu’elles avaient vu, assis sur une grosse poterie en gré, au beau milieu du passage secret, c’est Treuz ar-poulie, ce drôle de drille replet !  
Captif par cette éternelle imprécation : Un triple souhait, formulé par un mortel, seraient la clause de sa délivrance.
– « Hello mesdemoiselles ! Vous ne passerez qu’à condition de formuler vos vœux ! Un à chaque passage ! » Avait-il redit aux deux sœurs.  
Il savait qu’au troisième, il serait libre d’affirmer sa nature malveillante et pourrait alors affranchir les siens avant d’envahir le monde à la tête de cette horde armée.  
À leur premier passage, les sœurs demandèrent à déguster les meilleurs bonbons du monde, ceux fabriqués avec de la popoi aux arômes de poire. Treuz s’exécuta et les frangines purent se délecter de friandises.
À leur seconde traversée, Dorothée s’étant tordu la cheville en empruntant la galerie, souhaita voir sa blessure guérir, prête à obtenir ainsi, un peu de répit. Son souhait fut immédiatement exaucé par un farfadet jubilant, tandis qu’Odile hurlait au gaspillage de vœux.
Lorsqu’au troisième passage, Treuz ar-poulie, la lippe pendante, exhorta les deux enfants à formuler leur ultime souhait.  
Elles se lancèrent un regard entendu, sentant le péril,  puis déclarèrent ensemble :
– « Nous souhaitons le bonheur de tous. Y compris le tien. »
POLOPP ! À ces mots, le farfadet blêmit de dépit. Ses yeux s’embrumèrent pour la première fois de son interminable existence et tandis qu’il s’entendait dire :
– « Que votre vœu soit exaucé ».
De longues ailes blanches apparurent dans son dos, provoquant un léger thrill.
Une lumière céleste illumina alors l’obscurité du sous-terrain, comme transperçant la roche.
Puis, l’enlaçant de ses volutes étincelantes, l’emmena avec elle loin des ténèbres, dans un endroit où sa toute nouvelle nature bienfaisante pourrait désormais s’épanouir ; ce qu’il n’avait pas du tout prédit.
Treuz ar-poulie fut transformé en papillon à aile d’ange, un Pterophorus pentadactyla et non une piéride du chou. Il regagna ainsi le ciel étoilé.

Cette transformation fut tellement belle, que les deux sœurs se consacrèrent ensuite à l’art de la lépidoptérophilie.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

28 réflexions sur « Le mot Mystère … !!! »

  1. tu as envie de nous faire exploser les neurones de bons matin….(lol), passe un doux dimanche, je ne reçois toujours pas tes com, j’espère que tout va pour le mieux pour toi….passe un bon dimanche

  2. Il est magnifiquement heureux ton récit, j’ai adoré, bravo Zaza!
    … même que je découvre plein de mots…
    Bon dimanche!
    Bises de Mireille du sablon

  3. Hé bien les neurones ca déménage chez toi !! bravo ma Zaza !!
    Bon je fais un voeu moi aussi
    «  »virus meurt à ton tour «  » »

    ps)
    peux tu me dire pourquoi chez toi je dois à chaque fois entrer mes coordonnées ??
    est ce que c’est pareil pour tout ceux qui commentent ou juste moi ???

  4. Faire toujours attention lorsque l’on exprime un vœu
    Aussi je te souhaite le meilleur qui est bon pour toi.
    Bisous mon amie
    Caresses à ta ménagerie
    Ta copine coquine croque sa gamelle en ce moment
    Elle vous miaoune

  5. Bonjour ma Zaza
    J’ai garé mon âme d’enfant et j’ai adoré ce conte qui finit bien comme tous les contes, mais purée l’imagination que tu as, elle est galopante !
    Tu devrais écrire un livre avec tous tes petits bouts à droite et à gauche, ne sorte de recueil.
    Bon dimanche ma douce et gros bisous à vous deux avec des caresses à tes amours Farouk, Théo et Pupuce
    Méline

  6. Bonjour Zaza
    Bravo pour ton texte … quelle imagination tu as !!!
    mais il manque un « i » à la fin …. elles étaient lépidoptérophiles … « elles se consacrèrent ensuite à l’art de la lépidoptérophilie »
    Bon dimanche, Bises

  7. Merci Zaza pour ce superbe conte , bravo aussi pour le nombre d’anagrammes employées , un vrai carton et certaines que je découvre et qui m’entrainent vers le dictionnaire .
    Bon dimanche
    Bises

  8. « lepidopterophilie », bravo Zaza quelle histoire, mais les deux soeurs sont futées, tout finira bien e t le troll deviendra un papillon, bon dimanche grosses bises

  9. Comme j’ai pris plaisir à me laisser emporter dans le chant féerique de cette métamorphose!
    Magique écriture et sublime défi relevé avec brio
    Merci pour ce texte magique…

    Pensées pour toi ma Zaza, je ne t’oublie pas…
    Je galère grave avec réseau en bas-débit et travaux qui s’accentuent et je suis dans un gros burn out Internet,
    Je t’espère dans la meilleure forme possible, gros bisous sans oublier ton Poux Ronchon
    Cendrine

  10. ❤️ Bonjour Zaza
    ❤️ De par notre amitié
    ❤️ Je récolte la douceur
    ❤️ La tendresse et la bonté
    ❤️ Et pleins de petits bonheurs
    ❤️ Que je parsème à mes côtés
    ❤️ Bonne et belle semaine a toi
    ❤️ Amitié de ton amie
    ❤️Toujours le même plaisir de te lire !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.