Le mot mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas de donner le mot ! »

AEIUCPRRHT – PARTICHEUR« Le mot de Lilou : Je vous replonge dans les métiers de la soie avec cet ouvrier qui dispose les fils sur un outil de manière à retordre les fils de soie ou de laine. Vous avez 10 lettres voire 11 si vous mettez au féminin. À vos dicos ! »

À vos dictionnaires ! – 😂 – Les anagrammes utilisées

« Particheur, taupe, tâche, pucier, récit, phare, pâtir, autre, ruche, répit, piéça, parer, artiche, haute, chapitre, arrêt, acteur… »


Comment ne pas évoquer Lyon quand il fait disserter sur les métiers de la soie et de celui de particheur en particulier, (ouvrier qui dispose les fils sur un outil de manière à retordre les fils de soie ou de laine), mêlant toutes les couleurs, y compris le gris taupe !

Une tâche ardue ? Non, je vais tenter de sortir de mon pucier pour vous en faire le récit
Capitale et phare de la soierie, c’est ainsi qu’elle en a acquis la réputation au fil des siècles malgré la concurrence de grands centres comme Tours, Nîmes, Paris, Zurich, Krefeld, Londres, sans oublier les nombreuses cités italiennes dont elle n’a pas eu à pâtir.
Il faut savoir que cette renommée est due, entre autre, à la valeur exceptionnelle de sa ruche d’artisans travaillant sans répit, mais aussi à sa facilité d’adaptation.
Lyon, a tissé de soie sa mémoire au cours de plus de quatre siècles et demi de succès et de peines. De piéça, elle fut environnée de soie, comme le cocon.
Fabricants de soieries, canuts et artisans de la longue chaîne soyeuse, furent ses chrysalides…
Entre leurs mains la soie se métamorphosa en papillons-étoffes pour parer rois, cours, palais et églises, prélats, femmes de haut rang, courtisanes et notables, puis femmes de goût possédant beaucoup d’artiche
Des ailes de soie pour exalter : pouvoir, puissance divine et séduction.
Soieries variées et façonnées dans la grande tradition lyonnaise furent les papillons qui portèrent le style français et son raffinement en Europe et de par le monde.
Puis la soie conquit la Haute Couture et les dessous chics, qui ne purent plus se passer d’elle, un magnifique chapitre, de cette activité !
Aujourd’hui Lyon ne l’oublie pas, elle tisse toujours la soie, d’autres fibres aussi, tout comme celles du futur ; la Fabrique lyonnaise diversifie sans arrêt ses compétences, son savoir-faire, afin de demeurer un acteur majeur, un laboratoire d’idées et de création, ancré en Europe…

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Le mot mystère … !!! »

  1. Bonjour Zaza, quel bel article, très instructif, de beau métier, j’aime la soie, c’est doux . Bisous bon lundi MTH

  2. Bonjour Zaza
    Même si je ne suis pas lyonnaise j’ai quand même vécu dans cette belle ville et côtoyé cet artisanat.
    Les appartement de la Croix-Rousse avec leurs fenêtres très hautes pour laisser entrer le plus possible la lumière.
    La Croix-Rousse la colline qui travaille face à Fourvière la Coline qui prie.
    Belle journée
    Bisous et caresses

  3. Merci pour ce magnifique texte sur cet art dans lequel il ne doit pas être facile d’exceller.
    Mais, heureusement, certains ont des doigts de fées et un talent pour trouver les couleurs exactes …
    Un beau métier.
    Bises.
    Christelle

  4. Un tres bel hommage à ces métiers de la soie et à Lyon qui en est le berceau .
    Un art qui se perpétue pour notre plus grand plaisir
    Bonne soirée
    Bises

  5. Une réputation mondiale.
    J’ai visité les anciens ateliers des canuts à Lyon.
    La soie, c’est beau , c’est doux et sans doute pas facile à travailler. J’ai appris quelques mots .Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.