Le mot mystère … !!!

RAPPEL DES RÈGLES : « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. N’oubliez pas de donner le mot ! »

AAAEEIIIULPCRRRNSMDT ULTRACREPIDARIANSME « Le mot de Lilou : Il est des mots qui existent depuis si longtemps qu’ils se sont perdus ! Cela fut le cas de la procrastination qui depuis une dizaine d’années tient le haut du pavé. Mais voilà que dernièrement un vocable a refait surface ; un mot long comme un jour sans pain. Mais je suis sûre que vous tirerez votre épingle du jeu car il est à la mode de chez nous.
Fait de s’exprimer en dehors de son domaine de compétences, en donnant son avis sur un sujet pour lequel on n’a pas ou trop peu de compétences légitimes ou avérées. Peu utilisé dans le langage courant, il est cependant très souvent pratiqué ou l’art de parler de ce que l’on ne connaît pas.
Je vous gâte car je pense que j’ai dû omettre le mot la semaine dernière j’étais en vacances, donc cette semaine 20 lettres pour un mot masculin. »

À vos dictionnaires ! – 😂 – Les anagrammes utilisées

« Ultracrépidarianisme, terme, latine, peintre, relater, tarder, sandale, atelier, admirer, erreur, traduire, causerie, urticaire, plaider, ridicule, tricard, temps, actuel, planétaires, tarauder, seraient, autre, rudiments, terriens, clairement, discuter, répartis, aspire, apaisée, parler, parle, radicale, rapide, celui, alter. »


L’ultracrépidarianisme, ce terme barbare, vient d’une citation latine !
Issue d’une histoire vraie, elle fut rapportée par un artiste peintre des années 380 avant JC.

Je vais vous la relater sans tarder.

« Sutor, ne supra crepidam » qui signifie :
« Cordonnier, pas au-dessus de ta sandale, pas plus haut que ta sandale ».
Cette anecdote est racontée par Pline l’Ancien.
Un cordonnier était entré dans l’atelier d’un peintre pour lui remettre une commande. Il en profita pour admirer les œuvres du peintre et lui signala une erreur dans la représentation d’une sandale. Le peintre la corrigea.
Mais quand le cordonnier commença à émettre d’autres critiques, le peintre lui répondit : « ne supra crepidam sutor iudicare ».
Traduire : « un cordonnier ne devrait pas donner son avis au-delà de la chaussure ».
Bref, chacun chez soi et Dieu pour tous 

Pourtant ce mot mystère m’a interpellé en visionnant cette petite vidéo d’Etienne Klein, physicien et philosophe.

Dans cette causerie, (qui a failli me déclencher une crise durticaire), il insistait sur le fait que des personnes ont des avis sur tout, alors qu’elles ne sont pas suffisamment instruites pour le faire. Et de conclure que seuls les scientifiques peuvent parler de tout.
Drôle façon de plaider pour expliquer l’ultracrépidarianisme !
C’est mon ressenti, et je trouve cette conclusion bien prétentieuse, voire ridicule, me classant comme tricard de ces palabres philosophiques, mais « en même temps », (un terme bien actuel pour 5 ans encore), cela ne m’étonne pas car les formations planétaires d’aujourd’hui sont axées sur la pensée mathématique.
Prétention qui devrait tarauder ces personnes ! Seraientelles incapables de réfléchir par elles-mêmes, pour en arriver à la conclusion bien sévère certes, que nul ne détient la vérité ?
Il faut ainsi comprendre que chaque humain a sa part de vérité (petit v) et que s’il partage cette petite vérité avec une autre personne, alors, cela devient une plus grande vérité. Et si par hasard, toute l’humanité partageait son savoir, même si ce ne sont que des rudiments, et bien cela ferait une vérité (toujours petit v), car la Vérité (avec un grand V) est tout simplement inaccessible aux terriens.
Voilà clairement définie la pensée taoïste souvent rappelée comme suit : « Connaître, c’est ne pas connaître : voilà l’excellence. Ne pas connaître, c’est connaître : voilà l’erreur. »  Lao-Tseu.
Alors, est-il nécessaire de discuter qu’entre personnes de même rang social, de même rang intellectuel, de même condition ?
A en croire les penseurs d’aujourd’hui, deux clans répartis ainsi : eux, (les penseurs) et les autres, (les corniauds).
J’aime bien les corniauds. Ce sont des toutous sans race qui viennent de la rue.😂… Solides, ils ont traversé les affres de leur situation et ont résisté au darwinisme.
L’autodidacte qui se façonne en passe aussi par là. Il est obligé de se construire sur des erreurs qu’il va lui-même contester pour en valider de plus solides. Il cherche, fouine, fouille et aspire à trouver la voie qui conduit à une solution qui ne lui est pas tombée dans sa cuillère en argent.
Alors oui, nous devons écouter l’autre de façon apaisée. Parfois c’est inintéressant, parfois c’est captivant. Parfois l’autre s’écoute parler et on sent bien, à ce moment-là, qu’il ne parle que pour lui-même.
Méfions-nous des donneurs de leçon à l’accent sentencieux qui affirment de façon radicale et trop rapide.
Préférons de loin celui qui ne cherche pas à convaincre à tout prix, et qui souhaite partager.
Vivons notre propre maïeutique, (Méthode suscitant la mise en forme des pensées confuses, par le dialogue – Socrate, dans les œuvres de Platon), en trouvant un alter ego capable de nous donner le change…

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

19 réflexions sur « Le mot mystère … !!! »

  1. J’ai reçu la même visite dans mon jardin
    Belle photo d’ouverture
    Ton texte est harde pour un lundi qui déchante
    Ah que le monde est foutraque
    Mais il faut faire avec
    Noyons-nous dans nos pensées positives pour avancer sans se faire cloner …
    Bises
    Bonne journée à toi ZaZa

  2. Bonjour Zaza, bien relevé ce défi comme d’habitude, j’en ai appris des choses Bisous bon Lundi MTH

  3. Bravo Zaza, j’ai ( presque ) tout compris…je ne pouvais pas manquer de lire ton article avant de partir..je vais avoir le temps d’y réfléchir!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  4. Je connaissais cette phrase que j’ai rencontré en lisant Pline, je l’ai aussi trouvé dans mes grille de mots fléchés, il revient sans doute à la mode, car il faut bien avouer qu’il y a aujourd’hui beaucoup d’ultracrepidarians qui donne leur avis sur tout et n’importe quoi sans être bien équipés intellectuellement et cela m’agace souverainement.
    Bises et belle journée

  5. ah bravo chere Zaza tu as bien fait le tour du sujet « ULTRACREPIDARIANISME », donner son avis sur un sujet qu’on ne connait pas, ça existe souvent helas ! amities et bises

  6. Bonjour Zaza.
    J’espère que tu as passé un bon week-end et que tout va pour le mieux.
    Ce matin, le beau temps semble revenir et cet après midi, nous irons faire un tour aux morilles.
    Mais j’ai l’impression qu’elles se cachent quand elles nous voient.
    Je te souhaite une bonne semaine.
    Bisous de nous deux.

  7. Mot compliqué. Je suis de ton avis:je me méfie des gens qui assène leur Vérité, sans vouloir la remettre en cause sous prétexte qu’il connaît tout ou presque. Bisous

  8. J’avais aussi écouté cette vidéo avant de faire mon texte . Au début j’étais comme toi vent debout devant ce que disait ce spécialiste puis j’ai réécouté et il explique vraiment sa position par rapport aux hommes politiques qui ont une parole publique et à la prise de conscience qu’ils n’ont pas, il oppose en fait ces personnes qui donnent des arguments d’autorité et non pas d’analyses . Il ne contraint personne à laisser la parole aux experts, il donne d’ailleurs l’exemple de la conversation entre amis au café, où ce que l’on dit va au delà de nos compétences. Il faudra que j’essaye de lire son livre pour mieux comprendre, j’aimerais bien en savoir plus .
    Bien vu en tout cas pour le défi Zaza
    Bonne soirée
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.