Le nid des mots de février … !!!

Les consignes d’ABC : ICI
 « La cage est vide, l’oiseau s’est envolé »


Ouvrez, ouvrez la porte des restos
Y en a marre d’manger des pâtes carbo
J’voudrais un vrai risotto préparé par un cuistot
Et am’né par un serveur qui le fait chaud

S’installer et prendre un petit apéro
Car si l’menu du jour la carte est bonne au dos
Tester entre le blé et les fruits de mer
Est-ce que je prends une autre plat/dessert
Je n’m’énerverais plus parce que le saumon n’arrive pas
A d’mander s’ils sont partis l’pêcher en Norvège ou quoi
J’m’en ficherai même si un c’hveux dans mes patates aux anchois
Tant qu’elles ne sont pas cuisinées par moi

Ouvrez, ouvrez la porte des bistrots
J’veux m’assoir d’vant une nappe à carreaux
Je veux des frites un steak tartare puis m’installer au comptoir
Et m’faire rincer par un mec aux longues histoires

Prendre une formule multi p’tit d’jeuner ver 8 heures et quart
Pendant qu’mon voisin d’table, et carbure déjà au ricard
Avaler un croissant sec, une orange pressée
Et un bon jus de chaussette en guise de café
Je m’dis que c’est dangereux de tout r’ouvrir maint’nant
Qu’on risque une 3ème vague et un re-confinement
Mais j’en peux plus des tutos, Cyril Lignac en vidéo
Qui t’explique comment foirer/faire, une mayo

Ouvrez la porte des bars à bobos
J’veux un mojito coupé à l’eau
Je veux commander la p’tite sœur, enchaîner les quiches aux fleurs
Et boire des pintes dégueulasses entassées sur une terrasse

Je veux r’devenir un pilier de comptoir
Me faire virer du bar tous les soirs
Hurler des blagues de routiers au patron qui nettoie l’évier
Rendez-nous nos lieux vie, de fête, de gastronomie

Ouvrez, ouvrez la porte des restos….

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

27 réflexions sur « Le nid des mots de février … !!! »

  1. Nous le souhaitons tous bien sûr mais la prudence est de règle…quoi que avec toutes les mesures prises par les restaurateurs…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. superbe texte, que d’imagination….sur cette belle chanson de Pierre Perret….je suis tout à fait d’accord avec toi, les restos ne sont pas plus de zones infectées que le métro ou le train, juste pour donner un exemple…..passe une bien douce journée

  3. Bonjour Zaza, il est temps de rouvrir, mais il y a maintenant le virus qui vient d’autre part, plus virulent, alors prudence, je pense depuis toujours que si les gens étaient plus raisonnables avec les gestes barrières , on n’en serait pas là! combien dans les grandes surfaces, même les plus petites portent le masque comme il faut? j’en vois encore autour de moi qui l’on souvent sous le nez et même sous le menton,je sais que cela met de la buée sur les lunettes, que ce n’est pas agréable , mais si on doit gagner la guerre contre ce virus, avoue que ce n’est pas une grosse contrainte pour nous, par contre je plains les enfants et les gens qui travaillent qui doivent le porter tpute la journée. Bisous bon vendredi MTH

  4. ❤️Bonjour ☃️ ❄️
    Février à mauvaise réputation.
    A la lecture des vieux dictons
    On le dit, froid , pluvieux, venteux
    Et pourtant il est bien besogneux
    Puisqu’il prépare le Printemps
    Tirant la nature de son engourdissement
    Les premières fleurs défient le temps
    J’espère que ce weekend sera excellent
    Et que le ciel sera clément dans ton département
    Gros poutous pour ce texte d’actualité hélas !!!!

  5. Sans être un pilier de bar et une buveuse de pintes, je trouve en effet très triste que les restos, et surtout les crêperies restent fermées, cependant, ce sont des nids propices au virus, il faut attendre encore!
    Bises et belle journée

  6. On est tous impatients que la vie comme avant revienne
    Un petit noir au comptoir
    Une rascasse en terrasse
    Quoiqu’en ce moment
    Un plat chaud près des fourneaux
    Bisous Zaza
    ma féline a du se réfugier quelque part elle n’a pas pointé son nez

  7. C’est vrai qu’ils nous manquent, même si je n’y allais pas souvent.
    Bravo pour ta participation, j’aime énormément.
    Bisous et douce journée.

  8. coucou Zaza une belle chanson,mais je pense que c’est pas pour encore hélas avec ces variants ,enfin ont verra, il ne fait pas beau chez nous il brume mais il fait pas froid,je te souhaite un très bon Vendredi,bises

  9. Malheureusement ce n’est pas demain la veille surtout pour nous qui sommes en tête des contaminations dans notre département . Olivier Véran s’est déplacé aujourd’hui , la sentence va bientôt tomber , j’ai comme une idée de ce qui va nous arriver !
    Bonne journée
    Bises

  10. bravo chere Zaza pour ce beau texte, j’y vais rarement, mais il n’y a pas de raison, il faut les laisser travailler ces gens , malheureusement ça n’en prend pas le chemin, grosses bises

  11. Bonsoir ma Zaza
    Quelle imagination, ce serait un peu le style de Pierre Perret sur la mélodie de sa chanson de la cage aux oiseaux
    Cette chanson est extraordinaire de vérité, ça fait même pas rire, c’est lamentable, notre situation est lamentable.
    Merci de nous avoir partagé ce texte
    Bonne soirée ma toute belle et gros bisous à vous deux avec des caresses à Farouk et à Pupuce
    Méline

  12. Vivement effectivement que les cages s’ouvrent, mais allons y molo pour qu’elles ne se referment pas aussitôt !!!!
    Très bonne adaptation de la chanson de Perret, merci à toi et bon week-end avec ou sans neige… Chez moi ce sera avec !

  13. Excellente ta version ma Zaza…
    c’est fou ce que le monde est devenu avec tout ce qui s’est passé!
    Comment rouvrir les restos??? espérons que ça sera possible dès que possible, si je puis dire… mais comment faire en l’état des choses?
    Magnifique écrit, aux images choc, merci!
    Gros bisous et belles pensées
    Cendrine

  14. Ah ! Il sera bien accueilli, ce moment, mais je crois qu’il faut attendre un p’tit moment encore, hein !
    Excellents, ces mots et c’est si entraînant qu’on ne peu s’empêcher de chanter avec elle !
    Bon week-end Zaza,
    Bisous 😘

  15. Même si je n’y vais pas souvent, ces instants de rencontre avec les amis me manquent évidemment. Comme beaucoup d’autres qui ont commenté, la prudence doit rester de mise pour que dans quelques mois on puisse retrouver une plus grande liberté de circulation.
    Sympa ce pastiche de la chanson de Pierre Perret. Il a enregistré plusieurs clips relatifs au confinement qui valent le détour car il n’a rien perdu de son humour bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.