Logogriphe – Poésie pour les croqueurs de môts … !!!

Nous amis « Les Cabardouche » reprennent le quart de la galère des Croqueurs de Môts, ICI

Le mot de Marie et de François : Vous composez un logogriphe.
Un quoi ? Un logogriphe … Mais qu’est-ce donc que cette bête ?
Vous composez donc un petit poème pour faire deviner un mot que vous aurez choisi.
Ce n’est pas facile, mais vous allez y arriver. “

Mais comme je ne souhaite pas vous laisser chercher trop longtemps, un indice qui devrait vous aider :
– Le nom de deux animaux dans le titre d’une fable

J’ai trois  pieds,  vous pouvez compter,   je ne suis qu’un  bipède
Et   moi  six !  Gorge  et  pattes blanches,  je suis un  quadrupède
Patelin et gourmand,  tout dans la discrétion,  peu de bestialité  
Dans   le cas du premier,  adroit et querelleur,  aucune crédulité.
Ces deux-là se toisent de loin,  ayant enterré la hache de guerre
Le premier  méfiant,  ne voulant  surtout  pas  se  rendre à  terre
Le second  s’évertue à le convaincre  et  à le mettre  en confiance
Peine  perdue, notre vieux   bipède  déclare  d’un  air  flagorneur
Gare  à  la  vénerie ! Quel  double plaisir de  tromper le trompeur

Pour celles et ceux qui n’auront pas trouvé, la solution vous sera donnée ce soir, après 21 heures. Et si vous n’avez pas eu la possibilité de revenir sur le billet, vous pourrez le consulter dans le tableau récapitulatif des participations à cette quinzaine, chez notre Amiral Dômi, sur son site des Croqueurs de Môts, http://croqueursdemots.apln-blog.fr/, qui sera actualisé cette nuit. Patience !

La solution de cette énigme : Le Coq et le Renard – Jean de La Fontaine

Sur la branche d’un arbre était en sentinelle
Un vieux Coq adroit et matois.
“Frère, dit un Renard, adoucissant sa voix,
Nous ne sommes plus en querelle :
Paix générale cette fois.
Je viens te l’annoncer ; descends, que je t’embrasse.
Ne me retarde point, de grâce ;
Je dois faire aujourd’hui vingt postes sans manquer.
Les tiens et toi pouvez vaquer
Sans nulle crainte à vos affaires ;
Nous vous y servirons en frères.
Faites-en les feux dès ce soir.
Et cependant viens recevoir
Le baiser d’amour fraternelle.
– Ami, reprit le coq, je ne pouvais jamais
Apprendre une plus douce et meilleur nouvelle
Que celle
De cette paix ;
Et ce m’est une double joie
De la tenir de toi. Je vois deux Lévriers,
Qui, je m’assure, sont courriers
Que pour ce sujet on envoie.
Ils vont vite, et seront dans un moment à nous.
Je descends ; nous pourrons nous entre-baiser tous.
-Adieu, dit le Renard, ma traite est longue à faire :
Nous nous réjouirons du succès de l’affaire
Une autre fois. Le galand aussitôt
Tire ses grègues, gagne au haut,
mal content de son stratagème ;
Et notre vieux Coq en soi-même
Se mit à rire de sa peur ;
Car c’est double plaisir de tromper le trompeur.

 

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

49 réflexions sur « Logogriphe – Poésie pour les croqueurs de môts … !!! »

  1. Oh dur dur…je vais attendre la solution, pas encore bien réveillée!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. Je me demande si Golondrina ne nous donne pas un indice sérieux, c’est vrai que tu m’as fait penser au corbeau et au renard… mais je reviendrai ce soir pour la solution. :)
    Bisous et douce journée.

  3. Bonjour Zaza, qu’est ce que tu crois , je ne vais pas me creuser la tête le matin au réveil, j’attends ce soir la solution et quand je l’aurais je dirais ” mais… c’est bien sûr!” bisous MTH

  4. Pas trop envie de chercher je suis ds le brouillard comme à l’extérieur sur le port un peu de difficulté à émerger en ce moment et je vais chez cardio ds une heure lol bises bonne journée

  5. Je vois bien un âne pour commencer, mais ensuite ! …. un chien ? Euh un peu tiré par les cheveux à ce soir donc ! bisous

  6. Beau le matin cor beau le soir
    Allez vient lui dit le renard avec moi tu ne crains rien
    Tu crois lui dit le volatil
    Mais oui n’avons nous pas enterré la hache de guerre
    Croa croa croa
    Oui glapit le rusé
    Bon j’aurais cherché
    Bisous ma belle
    Caresses à ta ménagerie
    Ta copine coquine galope

  7. le renard est vite découvert le bipède…je crois que tu tentes de nous égarer en pensant à l’homme ne serait il pas ailé ?
    bravo j’ai séché sur cet “exercice !”
    juste pour l’essai :
    sur 8 pieds on me garde précieusement
    retirez m’en 4 je manque à Job
    retirez ma tête je le souhaite du printemps

  8. Je crois avoir trouvé , un gallinacé et un vulpes vulpes qui pour une fois même s’il prône la paix générale ne bernera pas sa proie .
    Bravo Zaza pour avoir mis en logogriphe cette fable .
    Je n’arrive pas à mettre des commentaires sur les sites overblog !
    Bonne journée
    Bises

  9. Amusant! j’aime bien ce genre de devinette, si on peut dire…
    J’ai une petite idée mais pas sûre du tout, je réfléchis encore!
    Bisous Zaza bonne soirée

  10. En fait j’ai deux idées : le coq et le renard, et le renard et la cigogne…
    Mais je penche pour le coq et le renard (?)
    C’est grave Doctor ?

  11. Bravo, vous avez réussi à convoquer Jean de la Fontaine pour transformer son titre en logogriphe, nous sommes certains que l’auteur des fables aurait adoré cet hommage.
    Merci pour cette excellente participation.
    Bises des Cabardouche.

  12. Waouh, c’est excellent!
    Tu t’es surpassée ma Zaza, j’ai tout lu avec ardeur et du coup, je me suis retrouvée perchée dans ce surréalisme d’écriture, j’ai adoré!
    Merci à toi et bravo, gros bisous pour une belle soirée avec ton Poux Ronchon
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.