Mercredi … C’est Musique … !!!

Pour la MCO 334, comme nous sommes condamnés à partir en vacances en France, uniquement, je vous propose ce thème !
« La France et ses régions »

Jean Ferrat – Ma France

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
Je n’en finirai pas d’écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d’été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d’Ardèche
Quelque chose dans l’air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige
Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit qu’on la fusille
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes
Ils n’en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu’il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n’en plus faire qu’une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l’histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstiné de ce temps quotidien
Du journal que l’on vend le matin d’un dimanche
A l’affiche qu’on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu’elle monte des mines, descende des collines
Celle qui chante en moi, la belle, la rebelle
Elle tient l’avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France


Claude Nougaro – Ô Toulouse

Qu’il est loin, loin
Parfois au fond de moi se ranime
L’eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Ô mon paîs, ô Toulouse, ô Toulouse
Je reprends l’avenue vers l’école
Mon cartable est bourré de coups de poings
Ici, si tu cognes, tu gagnes
Ici, même les mémés aiment la castagne
Ô mon paîs, ô Toulouse
Un torrent de cailloux roule dans ton accent
Ta violence bouillonne jusque dans tes violettes
On se traite de con à peine qu’on se traite
Il y a de l’orage dans l’air et pourtant
L’église Saint-Sernin illumine le soir
Une fleur de corail que le soleil arrose
C’est peut-être pour ça, malgré ton rouge et noir
C’est peut-être pour ça qu’on te dit Ville Rose
Je revois ton pavé, ô ma cité gasconne
Ton trottoir éventré sur les tuyaux du gaz
Est-ce l’Espagne en toi qui pousse un peu sa corne
Ou serait-ce dans tes tripes une bulle de jazz?
Voici le Capitole, j’y arrête mes pas
Les ténors enrhumés tremblaient sous leurs ventouses
J’entends encore l’écho de la voix de papa
C’était en ce temps-là mon seul chanteur de blues
Aujourd’hui, tes buildings grimpent haut, ôhooo
A Blagnac, tes avions ronflent trop
Si l’un me ramène sur cette ville
Pourrais-je encore y revoir ma pincée de tuiles
Ô mon paîs, ô Toulouse, ôhooo Toulouse


Nolwenn Leroy – La Jument De Michao

Si dans dix ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
Si dans dix ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter

Si dans neuf ans je m’en irai
La jument de Michao a passé dans le pré
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira

Si dans quatre ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
C’est dans dix ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter

Si dans trois ans je m’en irai
La jument de Michao a passé dans le pré
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira

Si dans deux ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
C’est dans dix ans je m’en irai
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter
J’entends le loup, le renard et la belette
J’entends le loup et le renard chanter

Si dans un an je m’en irai
La jument de Michao a passé dans le pré
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
La jument de Michao et son petit poulain
A passé dans le pré et mangé tout le foin
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira
Derrière moi les gars, l’hiver viendra
La jument de Michao, elle s’en repentira


Line Dariel – Le P’tit Quinquin

Dors mon p’tit Quiquin,
Mon p’tit poussin, mon gros raisin
Tu m’feras du chagrin,
Si tu n’dors point j’squ’à demain


Ainsi l’autre jour une pauvre dentelière,
En berçant son petit garçon,
Qui depuis trois quarts d’heures ne faisait que braire,
Tâchait de l’endormir avec une chanson,
Elle lui disait “min narcisse,
Demain tu auras du pain d’épice,
Des bonbons à gogo, si tu es sage et si tu fais dodo.”

Dors mon p’tit Quiquin,
Mon p’tit poussin, mon gros raisin
Tu m’feras du chagrin,
Si tu n’dors point j’squ’à demain


Et si te m’ laich’ faire eun’ bonn’ semaine,
J’irai dégager tin biau sarrau,
Tin patalon d’ drap, tin giliet d’ laine
Comme un p’tit milord te s’ras farau !
J’ t’acat’rai, l’ jour de l’ ducasse,
Un porichinell’ cocasse,
Un turlututu,
Pour juer l’air du Capiau-pointu.

Dors mon p’tit Quiquin,
Mon p’tit poussin, mon gros raisin
Tu m’feras du chagrin,
Si tu n’dors point j’squ’à demain

Allons serr’ tes yeux, dors min bonhomme,
J’ vas dire eun’ prière à P’tit-Jésus,
Pour qu’i’ vienne ichi pindant tin somme,
T’ fair’ rêver qu’ j’ai les mains plein’s d’écus,
Pour qu’i’ t’apporte eun’ coquille,
Avec du chirop qui guile
Tout l’ long d’ tin minton
Te t’ pourléqu’ras tros heur’s de long !

Dors mon p’tit Quiquin,
Mon p’tit poussin, mon gros raisin
Tu m’feras du chagrin,
Si tu n’dors point j’squ’à demain


Pour prendre la suite, avec la 335ème MCO prévue pour le 10 juin 2020, vous pouvez anticiper et faire des propositions à notre amie Mélo/Frambie par le biais de sa formule contact, merci.

Contact

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

29 réflexions sur « Mercredi … C’est Musique … !!! »

  1. Bonjour Zaza
    Une belle invite à visiter la France cet été à découvrir ces belles contrées du nord au sud de l’est à l’ouest.
    Ta copine est en promenade mais elle rentre régulièrement en miaulant pour me dire je suis là.
    Belle journée
    Bisous et caresses à vous partager

  2. Bonjour Anne marie,
    Voilà encore un joli choix musical avec ses grands interprète dont cette jolie bretonne …..
    merci du partage
    bonne journée
    Amitiés

  3. J’étais bien sûre de voir J.Ferrat ici ou là, inoubliable. Ma préférence pour le petit quinquin, je l’avais appris à l’ecole primaire, j’ai toujours aimé cette chanson.
    Je suis restée dans le traditionnel, sauf une…
    Gros bisous Zaza, belle journée !

  4. Bonjour Zaza
    Merci pour les infos car je penses bien que je vais passer mes futurs vacances en France.
    Je te souhaite une belle journée et prend bien soins de toi.
    Bisous,
    Rohnny

  5. Bonsoir Zaza
    Un bon choix ,une préférence pour Jean Ferrat .Cet été c’est râpé pour les vacances à l’étranger… j’espère bien aller au delà de la France en automne .Bonne soirée bises

  6. Bonjour Zaza
    Un choix sympathique pour se remémorer ces chansons !!
    je ne suis pas de la région du nord et pourtant je connais ” le petit quinquin ”
    et dans ma région , il y a aussi ” à nos souvenirs ” chantée par ” café gourmand ”
    qui a eu du succès en parlant de la Corrèze , une belle région
    Passe une bonne soirée, bises

  7. La France a tant de beaux paysages à nous offrir!
    La “punition” de ce côté là n’est pas bien terrible
    Tellement de belles chansons sur ce thème à savourer, ton choix est formidable!
    Merci à toi et gros bisous d’amitié
    Cendrine

  8. Bonsoir.
    Une véritable incitation au voyage dans l’hexagone et de découvrir bien des particularités de notre beau pays. Sans oublier Jean ferrat qui le chante si bien.
    Bonne soirée et merci pour tes visites.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.