Mercredi … C’est Musique … !!!

Renaud Séchan, dit Renaud, est né le 11 mai 1952 à Paris.

Bon anniversaire Monsieur !

Chanteur contestataire, Renaud tâte de la scène au début des années 70, avec une incursion dans la troupe de Romain Bouteille.
Au cours de sa longue carrière, il a vendu plus de 20 millions d’exemplaires de ses 23 albums, le 24ème sortant en 2022.
Débuts dans la chanson
Rebelle dans l’âme, il est bercé dès son enfance par un goût pour la contestation.
Il monte sur scène dans le début des années 70. L’expérience est courte mais marquante.
Pour se confronter directement au public, Renaud décide d’aller chanter dans le métro, accompagné d’un accordéoniste.
Le duo terrible se fait remarquer alors qu’il fait la manche devant le théâtre où joue Coluche.
Paul Lederman, le producteur du comique, les embauche dans son nouveau cabaret où ils interprètent des chansons réalistes.
Petit à petit, Renaud y intègre quelques chansons de son cru aux paroles contestataires. C’est en 1975 qu’il se fait remarquer par une maison de disques et sort son premier album « Amoureux de Paname ».
Époque Verlan
Renaud commence à intégrer le circuit, tout en faisant l’acteur chez Martin Lamotte en 1977.
Cette même année, il sort « Laisse béton ». Le verlan est alors l’argot des jeunes rebelles et Renaud en devient vite le porte-parole.
En 1979, l’album « Ma gonzesse » lui permet de montrer une facette plus intime de sa personnalité, mais il continue, néanmoins à mêler humour et coups de gueule, notamment avec « Marche à l’ombre », album qui sort en 1980 où Renaud parle par exemple de la banlieue avec « Mon HLM ».
L’année suivante, il enregistre « Le retour de Gérard Lambert » sur lequel figure le titre culte « Mon beauf ».
En 1983, avec l’album « Morgane de toi », il amorce un nouveau cap.
Le chanteur, désormais père de famille, est moins virulent et plus tendre, avec des compositions telles que « En cloque » ou la chanson/titre. L’extrait « Dès que le vent soufflera » est également un très gros succès.
Époque Nostalgie
Renaud est à l’origine du mouvement Chanteurs pour l’Ethiopie et coécrit la chanson phare. C’est l’année également où il enregistre l’album « Mistral Gagnant ».
Le caustique « Miss Maggie » passe sur toutes les ondes, tandis que la chanson éponyme devient un classique.
En 1988, son nouvel album, « Putain de camion » est un hommage à son ami Coluche disparu deux ans plus tôt. On y trouve aussi le titre « La mère à Titi » qui rencontre un certain succès.
En 1991, l’album « Marchand de cailloux » s’influence de l’Irlande, notamment sur le titre « La ballade nord-irlandaise ». Renaud tourne aussi dans le film « Germinal » pour Claude Berri, ce qui lui inspirera l’album « Cante el’nord ».
Il rend aussi hommage aux grandes figures mythiques révolutionnaires avec « A la belle de mai » (1994), ou à Brassens avec « Renaud chante Brassens » (1996).
Époque Fêlure
Renaud est de retour sur le devant de la scène au printemps 2002.
Déprime, séparation, alcool, il assume les raisons d’une trop longue absence avec le très réussi « Boucan d’enfer ».
Suit un DVD, « Tournée d’enfer » qui reprend les moments forts de ses 170 concerts qui s’étalent sur un an et demi.
Renaud revient au cinéma aux côtés de Johnny Hallyday dans le film de Brad Mirman, « Wanted ».
Après un tournage et une tournée éprouvante, il prend un peu de recul et revient en force en 2003.
Sa chanson « Manhattan Kaboul », en duo avec Axelle Red, sera récompensée aux 18ème Victoires de la musique.
L’année suivante, l’artiste propose « Mon film sur moi et mes chansons préférées de moi », un CD/DVD qui reprend dix-neuf de ses succès.
Un artiste toujours engageant et engagé
Son engagement ne faiblit pas. Il écrit et interprète la chanson « Dans la jungle » pour aider à la libération d’Ingrid Bétancourt retenue par les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie.
Son album « Rouge sang », qui sort en 2006, confirme que Renaud a retrouvé sa plume à la fois fertile et acerbe.
Il s’en prend aussi bien aux Bourgeois Bohème avec « Les Bobos », qu’à Nicolas Sarkozy dans « Elle est facho ». Il dénonce les affres du suicide chez les jeunes avec « J’ai retrouvé mon flingue ». Autant de chansons qui sont reprises lors de sa tournée en 2007.
Ballades irlandaises
Renaud revient en novembre 2009 avec un nouvel album « Molly Malone – balade irlandaise ». Le chanteur reprend treize classiques irlandais adaptés en français. Le premier extrait s’intitule « Vagabonds ».
En novembre 2010 sort « Le plein de super », une compilation de trois CD qui contient notamment deux inédits, « J’ai rendez-vous avec vous » et « P… de toi ».
Il se lance ensuite dans la préparation d’un nouvel album. Mais malgré la naissance de son fils, il subit une panne d’inspiration. Hanté par ses vieux démons, il divorce de sa compagne Romane Cerda en septembre 2011.
Une nouvelle intégrale des albums studios sort en octobre 2012. Il s’agit d’une nouvelle édition de la compilation « Les Introuvables ».
En janvier 2013, il est nommé Commandeur des Arts et Lettres.
La longue renaissance
Malgré son absence médiatique, Renaud est mis à l’honneur en 2014 avec la sortie d’un album hommage, « La Bande à Renaud », dans lequel Jean-Louis Aubert, Bénabar, Elodie Frégé, Benjamin Biolay, Renan Luce ou encore Grand Corps Malade reprennent ses plus grands succès. C’est un carton, puisqu’il s’écoule à plus de 200.000 exemplaires. Un second volet sort à la fin de l’année. 
L’année 2015 marque une longue série de hauts et de bas pour Renaud. Au mois de mai sort le documentaire « Renaud, on t’a dans la peau », réalisé par Didier Varrod.
En octobre 2015, Renaud fait un come-back inattendu avec le titre « Ta batterie », écrit pour son fils sur l’album « Il nous restera ça » de son ami Grand Corps Malade. Les fans et la critique sont séduits. 
Nouvel album et retour sur scène
En début d’année 2016, Renaud confirme avoir terminé son disque et annonce une sortie au mois de mars. Il confirme également être prêt à revenir sur scène. Alliant le geste à la parole, il retrouve ses fans le 7 janvier 2016 sur la place de la République, où il chante « Que Marianne était jolie » en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo.
Le premier single de son nouvel opus, « Toujours debout », sort finalement le 26 janvier. L’album est de son côté annoncé pour le 8 avril. Visiblement en pleine forme, on le retrouve ensuite sur scène aux côtés de I Muvrini à Montpellier, puis dans le clip de « Toujours debout », dans lequel il se fait tatouer.
Renaud annonce également sa première tournée depuis 9 ans.
En fait, il donne plus de 120 concerts du « Phenix Tour » durant cette gigantesque tournée. Le dernier se tient à la Fête de l’Humanité, le 17 septembre.
Le 7 avril 2016, « J’ai embrassé un flic » (référence à la marche unitaire du 11 janvier) est le deuxième single de l’album « Renaud », qui sort le lendemain (le 8 avril). Le clip de la chanson sort le 20 mai.
« Renaud », (qui est parfois appelé « Toujours debout »), est son 16ème album. Il est dédié aux victimes et aux proches des attentats de 2015, sujet abordé notamment dans « Hyper Cacher », mais aborde divers sujets graves, ou personnels. Une version limitée propose deux bonus inédits, dont l’un interprété avec Charlebois et David McNeil, et un DVD.
Un troisième single, « Les Mots », arrive le 6 septembre. Il y rend hommage à la puissance de l’écriture et à de grands poètes (Victor Hugo) et auteurs de chansons, comme Georges Brassens ou Claude Nougaro. La musique a été composée par Renan Luce, son ex-gendre. Le clip est visible à partir du 26 octobre.
« Héloise », ballade acoustique à Venise en l’honneur de sa petite-fille, est le titre du single qui sort le 9 janvier 2017.
Le 18 avril 2017, il ouvre le Printemps de Bourges. Il donne ainsi son 96ème concert depuis le début de la tournée entamée en octobre 2016.
Ses fans l’attendent avec impatience lors de la sortie de son autobiographie, « Comme un enfant perdu ».
L’album « Renaud » est en tête des ventes dès la première semaine de sa sortie, et l’est toujours un mois après. Album certifié diamant, il est dans le Top 10 pendant 13 semaines.
« Renaud, tournée générale », un livre de photo réalisé par son frère jumeau, David Séchan, donne à voir les plus belles images du « Phenix Tour ».
En 2017, il reçoit la Victoire de la musique de l’artiste masculin de l’année. Il s’agit de sa deuxième victoire dans cette catégorie, après celle de 2003. On le voit aussi apparaître dans son propre rôle dans le film de Thomas Langmann, « Stars 80, la suite ».
Le 1er décembre sort « Phenix Tour », le coffret de l’album live de la tournée. Un double CD et un, double DVD, (et une version vinyle) soit 36 titres, un making-of, le documentaire « Renaud en plein cœur » et un livret de 60 pages. Les amateurs de tatous se régalent de la planche de tatouages.
Cette tournée est un énorme succès, mais elle a épuisé Renaud, qui, de plus très affecté par la disparition de Johnny Hallyday, doit prendre du repos en février 2018.
Et dernièrement, en mai 2022
Alors qu’il va coiffer ses 70 ans, il fait des confidences au JDD.
** Le Renaud nouveau est arrivé et il s’annonce comme un excellent cru. Évidemment, l’intéressé réfute en bloc en bougonnant que non, il n’en est « ni content ni très fier ». La faute à sa voix… « Je la voudrais moins rocailleuse, avec une diction plus articulée », assure le chanteur, sans doute par excès d’humilité. C’est pourtant l’une des bonnes surprises de « Métèque », cette voix souvent décriée à juste titre se fait ici plus limpide.
Elle a gagné en tessiture et en fluidité, même si elle demeure toujours rauque, après des décennies de tabagisme intensif et de grandes rasades de pastis, « le seul poison de Marseille » pour anesthésier ses maux. « Pour ce disque, je suis passé de quatre paquets à un paquet par jour », sourit-il dans un café du 14e arrondissement de Paris où il a ses habitudes, au point de cloper tranquillement. « J’ai une dérogation spéciale du docteur, c’est mon privilège de toxicomane », justifie-t-il en alternant blondes et cigarette électronique.
Il pourrait se la couler douce dans son repaire ensoleillé de l’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) à jouer à la pétanque et pêcher à la ligne. Très peu pour lui. « Je m’ennuie comme un rat mort dans le Sud. Travailler me permet de ne pas trop cogiter », reprend-il.**


Une tellement riche carrière qu’il est difficile de faire un choix parmi les titres ! J’ai privilégié ceux qui me semblaient l’incarner le mieux mais aussi ceux les moins connus.
Bonne écoute !

Renaud –  « Amoureux de Paname »
Renaud – « Laisse béton »
Renaud –  « Ma gonzesse »
Renaud – « Marche à l’ombre »
Renaud – « Dans Mon HLM »
Renaud – « Le retour de Gérard Lambert »
Renaud – « Mon Beauf »
Renaud – « En cloque »
Renaud – « Dès que le vent soufflera »
Renaud – « Mistral gagnant »
Renaud – « Miss Maggie »
Renaud – « Putain de camion »
Renaud – « La ballade Nord Irlandaise »
Renaud – « Boucan d’enfer »
Renaud – « yin a qupour li »
Renaud/Axel Red – « Manhattan Kaboul »
Renaud – « Dans la jungle »
Renaud – « Les Bobos »
Renaud – « Elle est facho »
Renaud – « J’ai retrouvé mon flingue »
Renaud – « Vagabonds »
Renaud – « P… de toi »
Renaud – « Ta batterie »
Renaud – « Toujours debout »
Renaud – « J’ai embrassé un flic »
Renaud – « Hyper Cacher »
Renaud – « Les mots »
Renaud – « Héloïse »
Renaud – « Si tu me payes un verre » – Album Le Métèque

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Mercredi … C’est Musique … !!! »

  1. 0h l’année 52
    Une bonne année
    Dommage R le grand s’est vraiment abimé avec les démons dont il a hélas trop abusés et qui se sont emparés de lui
    Je n’apprécie plus de l’écouter actuellement mais oui pour le R d’avant
    Bises et bonne journée ZaZa

  2. Bonjour Zaza, un très beau billet , dommage que Renaud ait laissé ses démons le démolir, que de jolies chansons, ma préférée Mistral Gagnant bisous bonne journée MTH

  3. bonjour
    tu nous gâtes avec ces vidéos de RENAUD quelles recherches ..
    bon anniversaire à ce chanteur si prolifique ..

    bon séjour pour toi dans ton ile , je ne te souhaite pas la pluie et pourtant c’est trés sec ..
    kénavo ZAZA
    bises

  4. Bonjour Zaza !
    J’aime beaucoup Renaud et je l’écoute souvent
    en boucle quand je bricole au sous-sol !
    C’est un chanteur à part et très engagé !
    j’adore « Miss Maggie » et « La facho » ! … Entre autres ! 😉😊😄
    Épicétout !
    Bonne journée !
    Pierre
    https://rotpier27.wordpress.com/

  5. Tu as choisi de bons titres, j’aime les écouter…par contre, le voir à la télé en ce moment me rend triste… il s’est tellement abîmé avec ses démons.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  6. Bonjour Zaza
    Bon Anniversaire à Renaud (et à son frère jumeau !)
    Je l’aimais bien avant, aujourd’hui beaucoup moins mais je reconnais son talent
    Merci pour ces partages
    Bises, bonne journée dans ton île !

  7. bonjour zaza , merci pour tes choix j’ai de quoi écouter un beau moment j’aime beaucoup Renaud ! il a son style bien à lui et en cloque elle me touche et +++++++++++ merci bisous a+

  8. je l’adore Zaza je l’ai vu hier soir a la télé pour son anniversaire , il fait bien chaud sur notre petite Gironde la chaleur est en avance ,je te souhaite un très bon Mercredi, bises

  9. Bonjour Zaza
    Un bel hommage pour Renaud
    Bon anniversaire Renaud
    Dommage qu’il se soit abimé j’aimais bien le côté contestataire pour un gosse qui n’est pas né dans un HLM
    Belle journée à toi
    Bisous et caresses
    Ta copine coquine câline dors dans la chambre du bas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.