Mot mystère chez LilouSoleil … !!!

Lettres pour le mot mystère de la semaine, ICI

RAPPEL DES RÈGLES :  « Vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots de cinq lettres au moins, que vous introduisez dans un texte de votre choix. »

E E U U L L N P R V TP U L V E R U L E N TAdjectif : qui est à l’état de poudre ; réduit en poussière

Patrick, au ventre REPLET, arriva dans le cabinet du médecin tout en LENTEUR, mais adoptant un ton accusateur :
– « Vous m’aviez assuré que je pourrais accomplir ces dix mille pas par jour très facilement … foutaises ! Ce n’est pas comme ça que mes problèmes conjugaux vont s’arranger ! »
– « Et pourtant ! »
– « Vous ne connaissez pas ma femme Florence, docteur ! »
– « Florence, Florence, quelle Florence ??? »
– « Florence PERNEL, bien entendu, c’est ma femme ! »
– « Allons au but ! Ce que je voulais dire, c’est qu’atteindre dix mille pas n’a rien de sorcier, à moins qu’il ne PLEUVE ! »
– «  Ce n’est pas si simple, croyez-moi ! »
– « Vous avez essayé la salle des pas perdus ? Cet endroit n’est pas PENTU et ne vous demande pas beaucoup d’efforts ! »
– « Oui ! »
– « Idéal pour faire les cent pas, non ? »
– « Oui mais pour dix mille, surtout avec ce RELENT de tous ces pieds qui PUENT ?
– « Il suffit de faire les cent pas, plusieurs fois dans la journée, en sortant à l’air libre entre deux, pour respirer la PURETE. »
– « C’est certain, mais je me suis lassé. D’ailleurs, j’avais très mal commencé ! »
– « Ah bon ? »
– « J’ai tout de suite voulu en faire de trop ! C’est grave, docteur ? »
– « Vous avez confondu vitesse et précipitation. Vos pas se sont entremêlés, vous contraignant au sur-place. »
– « Exactement ! Mais j’ai fini par m’en sortir. »
– « Il suffisait de LEVER les pieds et de compter vos pas ! »
– « Ça va, vous n’allez pas m’apprendre à marcher ! » ULULE Patrick…
– « C’est le premier pas qui compte, pas de PLEURE surtout, c’est mauvais pour vos poumons et votre PLEVRE. »
– « Peut-être… Mais c’est vraiment quand j’ai commencé à compter que les choses ont dérapé. »
– « Ah ? »
– « Bah oui, la salle des pas perdus oblige à marcher encore plus, puisqu’on en égare en route…. Cela complique le décompte, et ce n’est pas NEUTRE ! »
– « Vous n’êtes pas à un pas près, même autour de la gare Saint Lazare, où travaillent les dames de petite VERTU ! »
– « Mais ma femme, si, surtout dans ce quartier sans RETENU. »
– « Alors j’ai marqué le pas. »
– « Ça aide à ne pas le perdre ! »
– « Oui mais après ça, j’étais complètement dépassé ! »
– « Par les événements ? »
– « Non, par d’autres types qui faisaient les cent pas. »
– « Vous faites une fixation sur cette recommandation. Vous n’avez pas testé un autre exercice ? »
– « Si, les quatre cents coups ! »
– « Et ? »
– « Ma femme m’a recadré tout de suite ! »
– « Elle est disposée à vous emboîter le pas ? »
– « Oh non, elle se contente de les comptabiliser puisqu’elle est vendeuse en boulangerie. »
– « Écoutez, je ne comprends pas la TENEUR de vos relations avec votre femme, mais ce qui est sûr c’est qu’elle vous mène à la baguette ! »
– « Alors docteur, quelles sont vos conclusions ? »
– « Bon, pour conclure, je crois que la salle des pas perdus était une mauvaise idée. A moins de pouvoir retrouver les pas égarés… Si ça peut vous rassurer, essayez les pas chassés ! »
– «  Mais vous voulez ma mort ! A force de marcher dans la salle des pas perdus, mes pieds commencent à ETUVER, mes chaussures sont complètement usées et j’ai bien l’impression qu’à ce rythme-là, ma voûte plantaire va subir un effet PULVERULENT !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

18 réflexions sur « Mot mystère chez LilouSoleil … !!! »

  1. Excellent Zaza, la salle des pas perdus que j’ai fréquenté dans plusieurs villes, puisque mon mari étaient magistrat, étaient en général de magnifiques salles, depuis que les tribunaux modernes ont été exilés en périphérie des villes, il n’y a plus à vrai dire de salle des pas perdus, c’est très dommage!
    Bises et belle journée

  2. bonjour chere Zaza, bravo pour ton texte délirant, le pauvre la “salle des pas perdus” etait pourtant une bonne idée, ou alors qu’il s’achète un podometre …bon weekend grosses bises

  3. Excellente variation autour de tous ces pas perdus et regagnés, qui sait, en persévérant… Sourires!
    Très chouette partage en écriture et défi très bien relevé, merci ma Zaza
    Gros bisous et pensées d’amitié sans oublier ton Poux Ronchon
    Cendrine

  4. Un texte magnifique, chère Zaza, qui m’a franchement épatée, qu’aurait aimé et peut être interprété notre regretté Raymond Devos…. C’est génial !
    Gros bisous

  5. Bonsoir ma Zaza
    Purée…du délire et on se prend facilement au jeu, on s’imagine la scène, je me suis perdue dans cette salle de pas perdus…quel humour et quelle finesse d’esprit…un grand bravo ma Zaza.
    Bonne nuit ma douce amie et gros bisous sans oublier les caresses à tes toutous
    Méline

  6. Coucou Zaza, j’adore quand tu nous racontes ce genre d’histoire, complètement décalée, cela me plaît bien bisous MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.