Poésie du 2ème jeudi chez les Croqueurs de Mots … !!!

 Notre amie Fanfan2B reprend la barre pour la communauté des Croqueurs de Mots pour la quinzaine à venir C’EST ICI

Le spectre de la rose

Recueil : La comédie de la mort (1838).

Soulève ta paupière close
Qu’effleure un songe virginal ;
Je suis le spectre d’une rose
Que tu portais hier au bal.
Tu me pris encore emperlée
Des pleurs d’argent de l’arrosoir,
Et parmi la fête étoilée
Tu me promenas tout le soir.

Ô toi qui de ma mort fus cause,
Sans que tu puisses le chasser
Toute la nuit mon spectre rose
A ton chevet viendra danser.
Mais ne crains rien, je ne réclame
Ni messe, ni De Profundis ;
Ce léger parfum est mon âme
Et j’arrive du paradis.

Mon destin fut digne d’envie :
Pour avoir un trépas si beau,
Plus d’un aurait donné sa vie,
Car j’ai ta gorge pour tombeau,
Et sur l’albâtre où je repose
Un poète avec un baiser
Ecrivit : Ci-gît une rose
Que tous les rois vont jalouser.

Poète : Théophile Gautier (1811-1872)

 

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

16 réflexions sur « Poésie du 2ème jeudi chez les Croqueurs de Mots … !!! »

  1. Que cette rose parnassienne est belle, toute embaumée de sa voix mélancolique et d’un appel au Carpe Diem!
    Théophile Gautier, j’aime beaucoup. Le Parnasse a eu ses détracteurs: poésie trop ciselée, froideur d’une pierre sous les doigts d’un poète, mots camées, intailles du discours privilégiées face aux courbes des sentiments, émotions qui s’effacent au profit de la forme… je ne le ressens pas ainsi, cette poésie « formelle », cette mélodie de l’art pour l’art a un charme fou et l’émotion est perceptible.
    Superbe choix que celui d’une rose fantomatique au langage perlé de choses très subtiles, grosses bises ma Zaza
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.