RÉUNION – Défi écriture N° 123 … !!!

Les consignes de Ghislaine : ICI
Les 8 mots imposés  
« Débat, convaincre, argumenter, échanger, expliquer, délibérer, écouteurs, assemblée. »

Texte déjà publié et remanié pour les contraintes de cet atelier !

Dans cette vallée d’Abondance où coule le bon lait cru des vaches « abondance » et fleurit cette bonne pâte pressée cuite qui forme ces belles meules d’Abondance, se trame un complot ourdi par un démon rouge au rire sardonique…
Ce sera le thème de l’anecdote et des échanges qui s’en suivront lors de ce salon, où nombres étaient présent pour les écouter au lors de cette REUNION de fromagers !
Vache sacrée corrompue par des dieux capricieux, elle a entrepris de convertir les masses au culte du lait pasteurisé. Usant de la peur, jouant de l’ignorance de quelques brebis égarées, elle commence ainsi son épître …
C’est de cette assemblée dont il s’agit !
Ne voyez-vous pas quel péril insensé ils courent du fait de votre inconséquence ? Délaissez ces anciennes idoles pour la vraie foi. Offrez-leur ce lait pur et exempt de tout pêché !
Le spectre de la listeria est brandi : argumente, explique et délibère avec les foules et achève son endoctrinement dans un rire effroyable.
Plus loin, au pied du Mont d’Or, s’organise la résistance !
De vaillants chaources se sont repliés dans les caves de Roquefort.
Ils sont restés fidèles à l’ordre de Saint-Nectaire et feront tout pour préserver son enseignement, celui qui, par la voie de l’affinage, permet de révéler la puissance du goût.
L’heure approche, bientôt il faudra livrer bataille sur le chemin d ’Abondance…
Alphonse comatant pendant des heures de présence émergea en sueur. Il savait qu’il n’aurait pas dû autant picoler à la soirée de clôture du Salon du Fromage et des Produits Laitiers.
Il avait encore été entraîné par les copains du syndicat des fromagers indépendants qu’il présidait depuis vingt ans.
— « Oh et puis quoi ! Vingt ans, ça se fête non ? » Avait-il rétorqué à Camille devant son regard réprobateur lorsqu’il était rentré à l’hôtel.
— « Ce n’est pas raisonnable ! Tu te souviens que demain tu as ce débat sur la chaîne parlementaire avec le ministre de l’Agriculture ? Je te rappelle que tu l’as quand même traité d’âne à la solde des lobbies de l’industrie agroalimentaire… il ne te fera pas de cadeau ! »
— « Mais tu sais bien comment sont les soirées vins et fromages ! Tu arrives au bout de ton bout de pain alors qu’il reste une belle portion de Saint Félicien, donc tu en recoupes quelques tranches et puisqu’il reste du pain, tu te ressers un peu de vin et quoi de mieux qu’un bon Munster pour accompagner ton Vacqueyras ? C’est sans fin ! »
Aussi passionnée fût-elle, la tirade de son mari était loin de la convaincre.
— « En tout cas cette conversation en a une : vas te brosser les dents et au lit ! »

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

17 réflexions sur « RÉUNION – Défi écriture N° 123 … !!! »

  1. Tu as un vrai talent de conteuse, j’aime quand tu nous raconte des histoires comme cela et la fin m’a fait rire sans me laisser sur ma faim. Je m’en vais au moins une semaine chez ma fille à Paris peut-être plus pour l’aider à aménager son nouvel appartement. Je passerai très peu sur les blog. Bisous

  2. ..pas un jour sans un petit morceau de fromage, c’est “krobon” comme disent les gamins!
    Bravo pour ce texte, trop bien!
    Bises du jour
    Mireille du Sablon

  3. C’est vrai que l’on est entraîné à prendre du pain, puis du fromage et puis encore du pain… mais au pays des 300 fromages, on y est un peu obligé!
    Bises et belle journée

  4. Vive le lait cru , c’est le garant du goût pour les fromages , bon Alphonse n’aurait pas du les accompagner d’autant de canons c’est sur .
    Merci pour cette rediffusion et l’humour qui l’accompagne
    Bonne journée
    Bises

  5. Le fromage comment s’en passer, le vrai de vrai bien de chez nous, il n’y a que celui-là qui compte, et cela vaut bien un brossage de dents !!!!!! :-))))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.