« RUMEUR » – Atelier d’écriture n°149 … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI, pour son atelier d’écriture N° 149 
Écrire un texte avec pour thème
« La Rumeur »
Et, Où,
Insérer dans le texte, les 8 mots : «
 Dernier, page, silence, honteux, honorer, recevoir, atmosphère, toucher… »
Et, Où,
Parler dans le texte de votre « ressenti » concernant la photo ci-dessous.

Il y a de cela bien longtemps, presque 37 ans, dans un village français…
Un enfant de quatre ans sera retrouvé sans vie, pieds et poings liés par une cordelette et un bonnet couvrant son visage, dans une rivière du Grand-Est.
Un crime inacceptable et  honteux !
Comment expliquer ce crime qui défraye toujours les chroniques des affaires non élucidées.
Que de pages noircies depuis ce mois d’octobre 1984.
Quelle atmosphère pesante règne toujours autour de ce drame, à la recherche de la vérité.
Les parents de cet enfant sont harcelés par un triste sire « LE CORBEAU » depuis 1981. Un ou plusieurs individus… la justice ne les a toujours pas identifiés. Et pourtant, le contenu de messages et de certaines lettres reçus annonçait le drame qu’allait connaître les parents.

La RUMEUR est en marche, et instille son venin !
La justice est saisie et le « petit juge » instruit cette délicate affaire. Il s’agit de sa première grosse affaire. A la suite des errements de l’enquête un deuxième drame va se produire, l’assassinat du suspect N°1, par le père de l’enfant, touché, humilié, par la libération de ce dernier.
Deux enquêtes très différentes vont être menées. Le dossier sera traité successivement par la gendarmerie et la police dans un climat de rivalité et de compétition entre ces deux institutions.
Les années s’égrènent, et fin 1989,  un nouveau juge d’instruction fait des confidences à un « journaliste détective », alors que la presse, si longtemps mise au silence, se déchaîne
.
Un troisième juge d’instruction reprend le relai, ce qui aboutira à de nombreuses réouvertures de dossiers.
En janvier 2021, autorisation de la justice pour de nouvelles expertises ADN afin d’essayer d’identifier le coupable du meurtre du petit garçon au sourire d’ange !
Que de démarches pour tenter d’honorer la mémoire de ce petit bonhomme, mais que de souffrances pour cette famille divisée à jamais !
Que de supputations qui ne font qu’aviver la douleur des parents… Il faut savoir tourner la page pour ne pas raviver ces plaies.

Repose en paix petit bonhomme !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

30 réflexions sur « « RUMEUR » – Atelier d’écriture n°149 … !!! »

  1. Ton article me fait remonter bien des moments de peine.
    J’ai vécu ce drame en pensant à mon fiston.
    Comment peut-on commettre un tel crime, quelles souffrances pour les parents… les journalistes se sont déchaînés et encore maintenant.
    Tu as raison, qu’il repose en paix ce petit bonhomme!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. Il aurait l’âge de ma fille cadette… jeudi je viens d’acheter un magazine sur cette pénible affaire de famille… la vérité… qui !? La jalousie et la haine jusqu’au crime d’un innocent c’est monstrueux… bises, JB

  3. Je m’en souviens toujours aussi tant cette histoire m’a marqué comme presque tous en effet
    Mon texte a le titre “” le corbeau “” mais ne parle pas de cela !
    Ce sera une nouvelle sur une intrigue en plusieurs parties de mes ateliers
    merci pour cette participation Zaza

  4. Le drame de la Vologne, triste affaire qui n’est pas terminée et qui réserve peut-être encore des surprises, de quoi alimenter les chroniques des journalistes et émouvoir l’opinion publique. Belle semaine et bisous

  5. Que la rumeur peut faire comme mal
    Quel cheminement tortueux pour retrouver l’assassin
    Que de maladresse emballement et autres diverticules malsaines
    Oui repose en paix petit bonhomme
    Calvaire des parents
    Douleur douleur douleur
    Bisous Zaza caresses à ta bande de 4 pattes
    Quya ta copine coquine se promène dans la ruine et te miaoune

  6. Un terrible drame non élucidé à ce jour, Grégory petite victime innocente de la haine des grands, la rumeur fait parfois de sacrés ravages , bonne semaine bisous !

  7. Dans le monde ou l’information est une arme et où elle constitue même le code de la vie, la rumeur agis comme un virus, le pire de tous car il détruit les défenses immunitaires de sa victime
    Ce virus reste caché à l’intérieur de nous la vie durant !!!!!!

  8. Bonjour Zaza, quel terrible drame, la rumeur a tué ! pauvre petit bonhomme, on ne m’ôtera pas de l’idée que le gamin, au départ devait juste être enlevé , mais comme il aura reconnu ses ravisseurs,pour ces derniers , il fallait l’empêcher de parler au prix d’un crime! ça c’est ma conviction , toujours est-il qu’on a toujours pas l’identité de ou des assassins. Bisous MTH

  9. C’est une affaire qui restera non élucidée, trop de temps a passé et trop d’eau a couler sous les ponts, on devrait laisser en paix les parents qui ont assez souffert , on n’a plus qu’à prier pour le pauvre petit.
    Bises et bonne journée

  10. Inutile de te dire que cette affaire est encore des plus sensibles chez nous . Chaque fois que j’ai eu l’occasion de passer dans ce village , je ne pouvais m’empêcher de repenser à l’affaire qui n’en finit pas de faire la une des journaux , chaque fois relancée par un nouveau témoignage . Les parents sauront ils un jour la vérité ? J’ai bien peur que non tant il y a eu de faux espoirs dans ce terrible drame . 37 ans après les faits je ne sais si l’ADN peut encore parler mais les parents ne lâchent rien et font tout pour connaitre enfin la vérité . Si seulement il n’y avait pas eu autant d’erreurs commises !
    Bon lundi Zaza
    Bises

  11. bonsoir Zaza
    j avais envie d’écrire sur le même trheme
    Un sombre histoire des corbeaux que l’on ne peut imaginer dans nos têtes
    bien rendu

    bonne soirée amitiés

  12. Un jour la vérité éclatera ….. j’en suis persuadée ! Nous étions dans les Vosges à l’époque… Je plains parents et grands parents ! C’est un crime ignoble ! Comment peut on tuer ainsi un petit enfant ??? Coeur de pierre !!! L’émotion remonte à bloc….
    Bisous ma Zaza

  13. Une bien triste affaire toujours pas résolue avec un assassin toujours en liberté …
    Mais aujourd’hui, on dit :
    ♥ ♥ ♥ JOYEUX ANNIVERSAIRE !!! ♥ ♥ ♥
    Avec une brassée de bisouXXX, ma zaza ♥
    Passe une belle et bonne journée, entourée de ceux que tu aimes, de près ou de loin !!!

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

  14. Quelle triste affaire! Tu as bien retracé l’histoire, l’horreur !
    Tu as bien relevé le défi. Tu as toujours de très bons textes!
    Un grand bravo!
    A bientôt ma chère Zaza!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.