SONT FORTICHES CES FINISTERIENS… !!!

En Finistère, qui aura la compétition la plus loufoque ?

Laissez tomber le football, le basket, la pétanque ou les fléchettes. Ces sports ou activités sont bien trop banals. 

Non loin de mon île, on ne compte plus les épreuves et compétitions loufoques, parfois considérées comme des championnats du monde !  
Les vacances d’été fleurent bon l’air iodé ou le calme apaisant des terres. Aussi, des surprises peuvent éclore au détour d’une fête communale ou d’une kermesse.

On se met à lancer des menhirs à Guerlesquin.

Il faut imaginer la scène : des menhirs, qui s’élèvent vers le ciel, avant d’atterrir dans le sable.  
À Guerlesquin (Finistère), le championnat du monde de lancer de menhirs fête ses 20 ans, le 4 août 2022.

 On s’époumone dans des coquillages appelés korn-bout à Plouarzel.

Ce championnat s’effectue lors de la journée gastronomique de la Fête du crabe, à Plouarzel, qui permet à des centaines d’amateurs de déguster ces fameux crustacés.  
Au petit jeu de qui soufflera le mieux dans un coquillage, Jérémy Perrot, 31 ans, est un expert. Il est le tenant du titre et sera présent pour le concours 2022, prévu le 7 août.

On concourt à bord d’Ofni aux Fêtes maritimes de l’Aber Wrac’h

Des tonneaux, des planches de bois, des bouées… Tous les objets sont bons pour faire flotter plus ou moins son embarcation au concours d’Ofni (objets flottants non identifiés). La consigne : mettre l’embarcation à l’eau, ce qui n’est déjà pas une mince affaire, ramer jusqu’à une bouée une trentaine de mètres plus loin, virer à bâbord, et rentrer à bon port.
Cette « course » s’est déroulée lors des Fêtes maritimes de l’Aber Wrac’h, à Landéda, dimanche 31 juillet 2022. Et à l’image de la fable Le lièvre et la tortue, de La Fontaine, ce ne sont pas toujours les plus rapides qui l’emportent !

  
On tresse le plus rapidement possible 2.5 kg d’oignons de Roscoff.

Le geste est sûr, rapide, précis. Une tresse de 2,5 kg. C’est ce qu’il faut réaliser pour le concours de tressage des oignons de Roscoff. Le savoir-faire d’un producteur de Sibiril, Gilbert Guillerm, a donné lieu à ce concours, né il y a près de dix ans, où chaque participant doit tresser 25 oignons. Et le dernier vainqueur n’est autre que l’un de ses fils, qui a réalisé une jolie tresse en à peine plus d’une minute.

On lance aussi des poches d’huîtres à Carantec.

Jusqu’ici, le lancer de poche d’huître n’existait pas. Les bénévoles de l’association carantécoise Airs de Fête viennent de créer le premier championnat du monde de la spécialité. Il s’est disputé à l’occasion des deux journées Vintage, organisées à la plage du Kélenn, à Carantec (Finistère), samedi 9 et dimanche 10 juillet 2022.

On crache des bigorneaux de Sibiril,

On recommande vivement de « mettre la langue dans le trou du coquillage » pour battre le record de 11,04 m. Tout est une question de technique. .  
C’est l’une des seules occasions pour laquelle il est bien vu de cracher, et loin. Depuis environ 40 ans – la date n’est pas certaine – la commune de Sibiril (Finistère) organise le championnat du monde de cracher de bigorneaux, dans le cadre de la kermesse de l’école publique Jules-Verne.  
« On raconte pourtant que dans les années 1980, un CRS, qui surveillait la plage, s’ennuyait un jour de pluie », raconte Monique Gestin, une habitante de la commune, qui participe à l’organisation du championnat depuis une dizaine d’années. Alors pour tromper l’ennui, « occuper les gens et les enfants, ils auraient commencé à cracher des bigorneaux, à faire un concours de qui allait le plus loin ».

On lance le plus loin possible les artichauts à Henvic.

​Michel Disch, sacré champion du monde du lancer d’artichauts, dimanche 10 juillet 2022, à Henvic (Finistère), nous donne ses conseils pour bien réussir son épreuve. Le secret, c’est de bien positionner ses artichauts à l’avance, pour ne pas perdre de temps.
Chaque événement à son champion. Et mondial s’il vous plaît !
Dans les communes, on rivalise d’inventivité. Tout le monde peut participer, touristes comme locaux. En plus, il n’y a pas besoin d’entraînement spécifique.

Le loto bouse à Tréméven.

Prenez des vaches, placez-les au milieu d’un carré de verdure, attendez qu’elles fassent leurs besoins et vous obtenez le loto bouse !
Le concept a été inventé à Tréméven. La 4e édition a eu lieu en mai 2022. Des cartes numérotées sont achetées par les joueurs. Cinq vaches prêtées par un parent d’élève entrent sur le terrain ci-dessus quadrillé et numéroté. Leurs déjections, lâchées sur une grille tracée sur l’herbe, peuvent faire gagner un lot au public.

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à vous manifester !

Source : d’après mes lectures sur Ouest France

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

30 réflexions sur « SONT FORTICHES CES FINISTERIENS… !!! »

  1. Et bien ça ne manque pas d’originalité en effet
    Tiens j’ai une connaissance qui passe ses vacances actuellement sur la côte des légendes , tu dois connaître, magnifique région aussi
    Bonne journée ZaZa
    Bises

  2. Eh bien on s’amuse dans ta région, à Mèze on a des spectacles tous les jours, nous avons participé à la fête de l’huitre… gros bisous

  3. Bonjour Zaza, et bien en voilà des activités originales, pour moi je choisis le loto bouse, c’est moins fatigant . Bisous bonne journée MTH

  4. Oh trop bien tous ces concours, je pourrais bien participer aux « bigorneaux » avec un peu d’entraînement et après… dégustation bien sûr!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  5. et oui ils sont joueurs les Bretons , c’est marrant et ne coute pas trés cher
    chaque patelin à son jeu préféré rires ..

    ( regardé hier l ‘entrée du festival de Lorient , que de monde , trop pour moi
    alors je regarde à la télé )
    bonne journée ZAZA
    (coté pluie pas génial ….et çà brûle encore sur la montagne armoricaine ) grrrrr
    kénavo bises

  6. Bonjour Zaza.
    Sympa ton article.
    J’espère que tu as passé un bon week-end et que tu vas bien.
    Chez nous il a plu, un gros orage avec de la grêle.
    Ca a fait du bien à la terre, mais ça a aussi abimé le peu de culture que nous avons.
    Bonne semaine.
    Bisous de nous deux.

  7. J’avais juste entendu parler des lancées de menhirs par Ouest-France, mais je ne connaissais pas les autres attractions sportives, les finistériens ont en effet beaucoup d’imagination.
    Bises et belle journée

  8. bonjour Zaza , ah oui c’est trop bien de les voir faire tous ces jeux qui ne sont pas facile à faire quand même hi hi ! , merci du partage … et je ne savais pas ? bisous a+

  9. Excellent ! des jeux qui ne manquent pas d’originalité . Le lancer de menhir , cela ne doit pas être évident , tout comme le cracher de bigorneaux .
    Ah la vache ! j’imagine qu’elles doivent être tres sollicitées par les participants pour se soulager sur le bon numéro .
    Bon lundi
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.