Une Rosko en pétard … !!!

Jeannic rentra au Sailor, ses bottes aux pieds.

the sailor

Son jean et son pull à col roulé sentaient si fort qu’elle ne pouvait guère cacher qu’elle débarquait d’un chalutier caseyeur à peine rentré au port de Roscoff.

Une Rosko en pétard

Il s’agissait d’une des rares femmes embarquée sur ce genre de bateau.  Elle possédait une carrure d’homme, et ne paraissait pas s’en laisser conter !

femme pêcheur

– « Bonjour mon ga…d’moiselle !! » Lui dit l’homme à la taille arrondi qui se tenait derrière le comptoir et qui paraissait le seul à ne pas la reconnaître. « Vous désirez ? »
– « Vous êtes nouveau ici patron ! Un whisky ! Et du meilleur ! »
– « Tout de suite ! »

L’homme lui servit une bonne dose de J & B et rajouta en lui servant.

– « J’m’appelle Thierry ! J’ai pris la suite du vieux Jobic ! Le pauvre a cassé sa pipe dans l’eau du vieux port un soir de cuite, il y a un mois ! »
– « Cela lui pendait au nez ! Jobic buvait plus qu’il ne vendait ! »

Jeannic s’enfila son whisky d’une traite.

– « Un autre Thierry ! Et un paquet de blondes ! Des « Malboro » ! Je ne fume que ça ! »
– « Voilà pour le scotch, Mademoiselle ! Mais pour les clopes… je suis désolé ! J’ai arrêté hier ! »
– « Qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse ! Arrêtez si vous voulez ! Ce n’est pas pour vous que j’les veux ! »
– « Mais … j’ai arrêté hier … ! »
– « Dis donc t’es pas clair avec toi-même Thierry ! Tu viens de me dire que t’as arrêté hier ! »
– « Oui ! J’ai bien arrêté hier mais pas de fumer… de vendre ! »
– « Mauvaise réponse ça Thierry ! » Lui dit Jeannic dont le teint du visage virait dangereusement au rouge.
– « Euh… un autre whisky ? » lui proposa Thierry guère rassuré par le regard noir de la jeune femme.
– « Non merci ! J’veux des « Malboro » ! »
– « Mais je n’en vends plus ! »
– « Écoute gringalet ! Le dernier qui m’a fait cette réponse stupide s’appelait Jobic ! Et crois-moi aujourd’hui il n’est plus en état de refuser quoi que ce soit à qui que ce soit ! »
– « Ah ! Et c’était quand ? »
– « Il y a un mois ! C’te question ! »
– « Euh… ! Des Malboro, c’est c’là ! Je n’en vends plus mais je crois qu’il m’en reste encore une cartouche dans l’arrière-boutique ! »

L’homme s’absenta trois secondes et six dixièmes.
– « Voilà ! Prenez-là ! Je vous l’offre ! »
– « Merci Thierry ! Ce n’est pas Dieu possible ! Faudra bien qu’un jour quelqu’un se décide à mettre sur ces paquets :

« L’Absence de tabac peut nuire dangereusement à la santé ! »

Et depuis cette aventure, Thierry et Chantal se sont mis à revendre du tabac.

the sailor

Bien entendu, une histoire complètement inventée de toute pièce et adaptée à la ville de Roscoff.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

13 réflexions sur « Une Rosko en pétard … !!! »

  1. Merci Zaza pour cette histoire qui vaut son pesant de clopes . Tu es subventionnée par la régie des tabacs ? ;) Je crois que tous les distributeurs vont adopter ta maxime .
    Bisous

  2. Pas gênée, la dame de l’histoire, puisqu’on le sait bien, le tabac tue (et c’est pourquoi j’ai arrêté de fumer…) Chris

  3. Une histoire peut-être inventée mais très bonne.
    Faut pas lui tenir tête à la Rosko!
    Si on arrêtait tout ce qui nuit à la santé, on ne vivrait plus…
    Bonne soirée Zaza gros bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.