HEDE, son histoire, son patrimoine – 4/11 … !!!

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Autres monuments

L’église Notre-Dame.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

L´église à l´origine priorale est devenue paroissiale en 1792.  

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Elle a été construite à la fin du XI ème siècle ou au début du XII ème siècle et dépendait alors de l’abbaye Saint-Melaine de Rennes.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

De cette période elle conserve l´essentiel de son enveloppe extérieure et fait partie des quelques édifices romans conservés sur le département d´Ille-et-Vilaine.

Elle a toutefois subie plusieurs aménagements et transformations. Il existe certaines dates portées sur l’édifice :

1635 sur une pierre d’encadrement d’une baie murée sur le mur ouest du transept sud et en 1720 sur une pierre d’encadrement d’une baie en plein cintre de la façade sud.  

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Le porche sud construit en 1818 remplace un porche ossuaire édifié à la fin du XVI ème siècle

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

La flèche en charpente a été également reprise à la charnière des XVIIII et XX ème siècles.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Elle comprend une nef, deux collatéraux, un transept et une abside demi-circulaire.

La nef et le transeptHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Le bras du transept nordHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

 La croisée du transept et le clocherHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Vue est du transeptHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

AbsideHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Son pignon ouest présente une porte en plein cintre, et à double archivolte, percée sous un fronton triangulaire que soutiennent quatre colonnes engagées ; cette porte est surmontée d’une fenêtre romane, et flanquée de quatre contreforts plats et de deux fenêtres en meurtrières éclairant les collatéraux.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

On a placé à l’extérieur de la porte des fonts du XVI ème siècle, octogonaux et pédiculés en granit, et un bénitier analogue ; la partie inférieure des fonts est romane.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Pour l´intérieur, le chœur liturgique transformé en sacristie depuis le XVII ème siècle a été déplacé sous la croisée du transept puis avancé de nouveau en haut de nef.

Vue intérieure prise du chœur vers la nefHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Vue intérieure prise de la nef vers le chœurHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Le chœurHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Clôture du chœurHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Vue générale du maître-autelHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Retable du maître-autelHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Retable et tabernacle sudHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Retable et tabernacle nordHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Orgue – photo de 1987HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Ancien emplacement de l’orgueHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

 Orgue et buffet d’orgueHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HarmoniumHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Vierge à l’enfantHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)BénitiersHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

Cuves baptismalesHEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

La partie inférieure de ces fonts baptismaux doubles, déplacés et entreposés comme le bénitier du XVI ème siècle à l’extérieur de l’église, est romane. Une cuve est réservée à l’eau du baptême; l’autre est utilisée pour administrer le sacrement.

HEDE, son histoire, son patrimoine (4ème partie)

En 1864, l’architecte Aristide Tourneux recompose l´ensemble du décor intérieur et remplace le lambris de couvrement originel par des voûtes sur croisées d’ogives.

A SUIVRE …

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « HEDE, son histoire, son patrimoine – 4/11 … !!! »

  1. encore un bel endroit à visiter, …il y en a tellement que nous ne pourrons voir, j’apprécie de les regarder sur les blogs…..ça donne un aperçu des beaux monuments de notre pays….douce journée à toi

  2. ..un extérieur un peu austère mais un bel intérieur qui appelle à la méditation…voici une visite bien intéressante surtout avec tes explications!
    Bises du Mireille du sablon

  3. Bonjour zaza
    Voilà une église qu’on a su conserver au mieux de sa construction originale
    L’interieur est vraiment très beau
    Merci pour toutes tes explications et tous tes détails pris en photos
    Bises

  4. bonjour Zaza , merci pour cet article magnifique , et les noms que moi je ne me rappelle jamais , et aussi cette église et son intérieur !!! waouh j’aime +++ gros bisous belle journée a+

  5. Comme souvent le le dis
    La maison du peuple comme on disait autrefois est ouverte à tous
    Je visite souvent les églises comme étant un patrimoine remarquable , mais parfois je suis triste de trouver des églises dans un état de délabrement
    Cela dit celle dont tu parles aujourd’hui en impose , son intérieur est intéressant je suis en admiration devant la photo remarquable de la vierge à l’enfant
    Bonne journée

  6. Bonjour Zaza,
    Cela s’appelle savoir conserver son patrimoine à presque l’identique ……bravo au conservateurs de ce patrimoine ancien qui encore aujourd’hui permet de revivre cette époque ancienne au plus prêt
    merci pour les belles photos et ce travail de mise en page ancien….nouveau
    bonne fin de journée
    amitiés

  7. Ce patrimoine est juste magnifique!
    Que la Vierge à l’enfant est belle et gracieuse!
    On sent palpiter la mémoire des lieux à travers les images des pierres de cette église.
    Beaucoup de charme en cet endroit, merci du partage ma Zaza, je te souhaite une belle journée
    Gros bisous
    Cendrine

  8. Un patrimoine tres bien conservé , cette église vue son âge en impose et l’intérieur ne dément pas ce soin apporté à l’édifice . Je note le déplacement de l’orgue , sur qu’au nouvel endroit la musique doit bien mieux se diffuser dans l’édifice .
    Merci pour ce billet remarquablement illustré .
    Bisous

  9. Coucou Zaza,
    Merci pour la visite de cette magnifique église (extérieur et intérieur) que j’aurai eu plaisir à visiter.
    J’ai demandé à mon fils mine de rien si Rennes était très loin de Vannes…la réponse : « pourquoi veux-tu aller à Rennes ? », je verrais une fois à Vannes.
    Bises et belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo