La poésie du 1er jeudi de la quinzaine pour les croqueurs de mots … !!!

Les consignes de Dômi !

ICI Pour les jeudis en poésie, c’est selon votre inspiration, en alexandrins ou pas. Voici le texte que notre ami avait publié peu de temps avant son départ. Je propose que pour cette quinzaine nous soyons tous à la barre !!!

En hommage à notre Henri !

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et, quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Les Contemplations (Victor Hugo, 1846)

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « La poésie du 1er jeudi de la quinzaine pour les croqueurs de mots … !!! »

  1. Un bel hommage à ton ami poète Zaza, grâce à ce merveilleux poème de Victor Hugo, qui m’accompagne parfois sur les chemins des rêves…
    Bisous et amitié

  2. Bonjour Zaza, je crois aussi qu’Henri appréciait ces beaux alexandrins de Victor Hugo et on les relit en pensant à lui, merci beaucoup, gros bisous.

  3. C’est ce qu’il fallait dire chère Zaza.. notre grand Victor a fait là un chez d’oeuvre.. qui convient très bien pour accompagner notre ami Henri vers son au-delà !
    Une pensée très triste pour sa famille.
    .Amitiés à vous tous les croqueurs

  4. J’aime tant ce poème…
    et « voir » notre ami Henri m’émeut beaucoup, très bel hommage ma Zaza
    Je t’embrasse, belle journée avec des souvenirs…
    Cendrine

  5. Peut-être que là ou il est il peut te lire ! C’est une magnifique page pour rendre un hommage à notre ami Henri qui nous et me manque déjà beaucoup !

    Bisous Zaza !

  6. Félicitations pour la transpositions des contemplations, je crois que c’est le poème qu’il a écrit en apprenant la mort de sa fille, c’est magnifique.
    Bises

  7. j’aime beaucoup ce poème. et Victor Hugo est un des seuls dont je lis les longs poèmes en alexandrins, un génie … pour le défi, j’ai bien sué .. pas facile, facile.
    Bises et bonne soirée.

  8. C’est un bon choix… et un poème qui m’émeut toujours autant.
    Merci pour cet hommage, Zaza.
    Gros bisous et douce soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo