Saint Pol Aurélien et l’île de Batz – 2/4 … !!!

Après avoir quitté son ermitage de Lampaul-Ploudalmezeau, Saint Pol Aurélien arrive à Saint Pol de Léon

Statue de saint Pol Aurélien au trumeau du portail occidental de la cathédrale de St Pol de LéonStatue de saint Pol Aurélien au trumeau du portail occidental de la cathédrale de St Pol de Léon

(qui bien évidemment ne s’appelait pas à l’époque Saint Pol de Léon, mais Occismor)

Il arriva non loin de l’île de Batz ou il fut reçu par le comte Withur, un de ses cousins.

Ruines du château de Kergounadec’h – CléderRuines du château de Kergounadec'h

Lors du diner un énorme poisson fut servi dans le ventre duquel l’on avait retrouvé la cloche que le roi Mark lui avait refusée (cette cloche nommée « Hir-glaz » est aujourd’hui exposée à la cathédrale Saint Pol Aurélien de Saint Pol de Léon).

cloche de Saint Pol Aurélien

Saint Pol Aurélien s’y fait d’ailleurs rapidement remarquer puisqu’il accomplit quelques miracles: il rend notamment la vue à trois aveugles, et la parole à deux muets et guérit un paralytique.

Saint Pol Aurélien effectuant un miraclemiracle de Saint Pol Aurélien

Le Dragon de l’Ile de Batz

dragon île de Batz

À la demande de son cousin, le comte Withur, Paol débarrasse l’île de Batz d’un dragon avec l’aide de Nuz, gentilhomme de Cléder.

Dragon térrassé, légende en breton

Selon la légende qui est encore racontée de nos jours ! L’île de Batz, appartenant au comte Withur, était terrassée par un dragon monstrueux qui répandant la terreur sur cette terre en dévorant femmes, hommes, enfants et bestiaux. Tous ceux qui, jusque là, avaient essayé de détruire le féroce animal, avaient péri dans leur entreprise.

Saint Pol, après une nuit entière de prières, accompagné de Nuz  dont il bénit l’épée, se rendit au repaire du monstre. Confiant dans l’Évangile qui donnait aux apôtres le pouvoir de vaincre les serpents, il ordonne tout d’abord à la bête de sortir de sa tanière. Sur l’ordre du Saint, le dragon parut en poussant d’horribles sifflements. Aussitôt, il le passa son étole  autour du cou du dragon. Miraculeusement rendu docile une fois tenu en laisse de la sorte, le dragon suit Saint Pol jusqu’à la pointe nord-ouest de l’île, en lui intimant l’ordre de se précipiter dans la mer, à l’endroit que l’on appelle depuis  »Toull ar Zarpant », le Trou du Serpent. Le dragon se précipite dans les flots en furie et se suicide sur son ordre. Il fut transformé en blocs de granit…

Le Toull-ar-Zarpant, la bête momifiée en serpent !TROU DU SERPENTtrou du serpenttrou du serpentTROU DU SERPENT

Parfois, lorsque l’on prête l’oreille, on peut entendre la mer faire un bruit peu ordinaire, comme si le dragon criait toujours sa colère.

Regardez bien ! Je vais détailler sur la photo ci-dessous comment ce dragon/serpent peut être visualisé .

Ces photos datent de septembre 2009, du temps où je pouvais encore escalader mon serpent et debout sur sa tête, crier : « Je suis la reine du monde ! »trou du serpenttrou du serpent

Démonstration d’escalade ! Tu me suis Jean-Baptiste, je te montre les bonnes prises ! Mais Jean-Baptiste, tu n’en fais qu’à ta tête, ce ne sont pas les bonnes prises ! Je remonte …. !escalade trou du serpent

Mais Jean-Baptiste, tu n’en fais qu’à ta tête, ce ne sont pas les bonnes prises ! Je remonte …. !escalade du trou du serpent

Allez on redescend ! escalade trou du serpent

J’ai lu aussi et mais je ne l’ai pas vu ! Il existerait une marque de dent sur l’un des rochers du Toull ar zarpant (Trou du Serpent).

Vitraux de la cathédrale de St Pol de Léon immortalisant la scènesaint pol terrassant le dragon

saint Pol Aurélien terrassant le dragon

Étole de saint Pol Aurélien dans l’église de l’île de Batz. Il l’aurait mise autour du cou du monstre de l’île de Batz pour le frapper avec son bâton.Étole de saint Pol Aurélien dans l'église de l'île de Batz. Il l'aurait mise autour du cou du monstre de l'île de Batz pour le frapper avec son bâton.

Withur lui fait alors don de l’île de Batz où Saint Pol Aurélien fonda un monastère.Il avait pour mission d’évangéliser la population.

Son monastère à Penn Baz (bout de Batz) à la pointe EST de l’île (pas loin donc, du Jardin Delaselle).

carte île de Batz

A SUIVRE

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

28 réflexions sur « Saint Pol Aurélien et l’île de Batz – 2/4 … !!! »

  1. Formidable suite qui se dévore comme des chapitres de roman, installée avec une tisane délicieuse en écoutant mugir le vent ou la pluie crépiter sur la terre. On rêve alors aux symboles accompagnant le périple de ce saint: le poisson, la cloche, le dragon…
    Impressionnant chaos de rochers qui évoquent la bête abyssale, le dragon serpent des flux telluriques et des énergies célestes et océanes. Le ressenti doit être très intense à ses côtés.
    Merci ma Zaza pour ce voyage en contrées de puissances légendaires, je t’envoie de gros bisous ainsi qu’à Poux Ronchon et j’espère que vous ne souffrirez pas trop de la météorologie
    Belle fin de semaine, encore de gros bisous
    Cendrine

  2. Bonjour ma Zaza
    Mais si tu es toujours la reine du monde même si tu ne peux plus grimper sur ton beau rocher, j’aime les légendes et j’ai adoré te lire, c’est passionnant et cette mer est belle avec toutes ces belles roches et les vagues qui frappent ces roches, le dragon même pas peur ih ih ih !!! en plus je le trouve rigolo, les vitraux de cette cathédrale sont une merveille.
    Je te remercie pour ton gentil passage.
    Belle fin de semaine que je te souhaite, sous la douceur, le soleil et tout plein de bonheur.
    Je t’envoie une envolée de gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  3. ..c’est comme si nous étions à tes côtés pour découvrir tout cela sur place, merci Zaza!
    Bises du jour,
    Mireille du sablon

  4. Bonjour Zaza, elles sont quand même belles les légendes…
    il va faire encore chaud et beau profites bien de cette belle journée
    Gros bisous mon amie ♥

  5. Coucou Zaza
    Je reviendrais lire ta page…
    Ce n’est pas souvent que je fais un copier/coller…mais obliger aujourd’hui un tas de choses à faire…merci pour tes visites, et je te souhaite de bien profiter de la journée…bisous

  6. extra… tu sais à Metz il y a pratiquement la même légende avec Saint Clément et le « Graoully » (le dragon local)… et même une rue (la rue Taison) garde son nom car il parait que les gens disaient taisons nous pour ne pas se faire remarquer du dragon

  7. Bonjour Zaza
    Il est superbe ce rocher, dommage que ta photo ne s’agrandisse pas …
    Merci pour toutes ces explications, je trouve que ce vitrail est magnifique !
    Bisous, bonne journée

  8. doués pour grimper sur ces rochers !! j’admire-
    l’étole ancienne *la cloche– les ruines du château- j’adore-
    ne belle visite , j’aimerais y aller-
    bisous- belle journée-

  9. Même s’il ne semble pas énorme ce rocher , il doit être très physique à escalader!
    Ah, tu la connais bien ton île!!!
    Bonne fin de semaine ZAZA.
    Biz

  10. Ouh! là!là! Quand je vois la hauteur de ton serpent… Il faut être un escaladeur hors pair, Zaza. Il est magnifique et j’ai adoré lire cette légende. Oui, si tu trouves la griffe un jour tu nous la montres. Gros bisous, bel été, et à bientôt. ♥

  11. Excellente suite Zaza j’avais oublié cette histoire de dragon , je vois que les saints les mettent toujours en laisse pour les dompter , le Graoully aussi a été prié de la même façon de dégager au niveau de la Seille , il n’a pas été transformé en pierre lui , dommage il s’est volatilisé , une autre légende dit qu’il s’est noyé dans la rivière .
    Ah les grimpettes sur les rochers me manquent .
    Merci pour ce beau billet , j’adore .
    Bonne journée
    Bisous

  12. Coucou Zaza

    Interessante cette grimpette et surtout decouvrir l’ histoire de ce rocher est passionnante

    Peut etre qu’après t’avoir lu certains vont essayer de retrouver la griffe ..qui sait ?

    Merci
    Bises Zaza

  13. Bonsoir,
    merci de nous transporter dans ce monde légendaire, un récit bien monté et captivant, quant aux rûgissements du dragon, c’est impressionnant.
    Bravo pour l’escalade.
    Bonne soirée
    Bises

  14. Coucou Zaza cassecou !
    Voilà, j’en étais là dans mes lectures chez toi, et me suis bien régalée !!! Une belle légende très bien illustrée…
    Hé, c’était haut … et certainement bien glissant ! Suis comme toi, c’est fini aussi, les grimpettes que j’aimais tant !
    A plus pour la suite !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo