Atelier d’écriture N° 187 … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI

Thème : « Pas de thème pour cet atelier. »

Et, Où,
Écrire
un texte en insérant dans le texte, les 16 mots :
« Pourfendre, estourbir, forteresse, assaut, lance, envahir, trêve, défendre ange cerbère, dragon, farfadet, innocent, volonté, subir, feu... »
Et, Où,
Écrire un texte avec des mots commençant par  « V… »  
Et, Où,
S’inspirer de la photo ci-dessous…

Dans cet atelier, je n’ai utilisé que des mots commençant par V
Vague à l’âme… Je ne regrette rien !

Souvenir d’un journal intime pour le pire à quelques reprises, mais aussi pour le meilleur au bout de 70 ans !

Toujours pas vaccinée pour éviter les chutes ! De sacrés valdingues qui auraient dû m’apprendre la prudence.
Mais vaillamment, je persiste en prenant tout de même plus de précautions… Quoique !
Vacances ou pas, il a toujours fallu que cela passe ou casse… Au fil des années, ce qui n’est pas passé a fini par casser ! « Vade retro satana » avec le temps, ma vieille, il faudrait apprendre à te raisonner…😂
Vadrouiller, ce sera avec parcimonie.
Vagabondage d
ans les dunes, sans se laisser tenter par l’escalade du Toul ar Sarpant ou du Roc’h.

Juste regarder au large les vagues et le ressac, lécher le littoral !
Et pourtant, cette envie irrépressible de penser que j’ai encore vingt ans, me titille !
Des chutes et des factures j’en ai connu, ce n’était pas ma veine, mais comme mon entourage me l’a seriné bien souvent, je n’en fais qu’à ma tête !
Le dernier valdingue,en date du 10 mai dernier m’a laissé le valseur endolori !
Que voulezvous, c’est ma vie ! Et sans me vanter, cela aurait pu être pire…
Vaquer
à mes occupations dans cette île que j’aime tant, et profiter de ce paradis aux odeurs de varech, sans végéter pour autant.
Mon petit véhicule pour me permettre de me ravitailler, et de manger végétarien, tellement les légumes de mon île sont savoureux.
Veiller
le lever de la lune au-dessus du phare, qui retrouvera sa bougie début juillet et entendre le vent rafraîchir cette chaleur dont la France souffre actuellement.
Vestiges
d’un passé vibrant qui revient en force au fil des années !
Que de vibrations dans ce vécu. Comme il est bon de vieillir de cette façon !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

13 réflexions sur « Atelier d’écriture N° 187 … !!! »

  1. Coucou Zaza il est superbe ton texte, tu n’as pas du vague à,l’âme de vieillir, c’est très bien, un exemple à suivre… bisous MTH

  2. Le vague à l’âme !! Quelle belle expression…. J’aime beaucoup de texte avec les V Zaza.
    Certes on vieilli maos chaque à ses plaisirs disait qqun et je suis entièrement d’accord
    Merci Zaza

  3. que ton journal intime est agréable a lire, moins agréable le bobo au popotin…Oui tu devrais vraiment faire plus attention ça risque une fois d’être nettement plus sérieux…Jolis clichés en prime merci. Bisous bon début de semaine

  4. Bonsoir Zaza,
    J’💗 beaucoup ton texte !!! Il est accompagné de si magnifiques photos.
    Oui, prudence est de mise, en effet !!! Vaut mieux être sage !!!
    Bonne soirée,
    Bises 😘

  5. Un texte qui respire la vie, j’aime beaucoup . Pour ce qui concerne les valdingues je crois être un peu comme toi , j’en ai eu toute une tripotée aussi . Hier c’était moins une , j’ai glissé dans notre cour sur de la terre mouillée accumulée sur le regard , heureusement j’ai pu me rattraper sur la voiture en rayant la porte avec les clés !
    Bonne journée
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.