Blagounettes du dimanche … !!!

L’ACCIDENT !

C’est l’histoire d’un notaire dans sa grosse cylindrée qui grille un feu rouge et percute une voiture.

L’autre voiture est une fourgonnette, conduite par un agriculteur.
Comme souvent dans ces cas-là, ce n’est pas celui qui est dans son droit qui gueule le plus fort…
Ici, c’est le notaire qui commence à insulter le paysan pour ne s’être pas arrêté.
Un comble, tout de même !
Mais le paysan ne s’en fait pas pour autant.
Il dit au notaire :
– « Bah, restez calme !
On verra plus tard pour les dégâts à nos voitures.
Le plus important, c’est quand même que ni vous ni moi ne soyons blessés !
Je suis viticulteur et aujourd’hui, j’allais livrer des bouteilles de muscat à un restaurateur.
Je vous propose de trinquer avec moi pour nous remettre de nos émotions.
Il doit bien rester une bouteille qui ne s’est pas cassé, là, derrière… »
Alors le viticulteur passe à l’arrière de la camionnette et en ressort avec une bouteille. Il la tend au notaire, celui ne protestant pas et s’en prenant une bonne gorgée. »
Puis le notaire dit au viticulteur :
– « Mais vous ne trinquez pas avec moi ? »
Alors le fermier répond :
– « Non, je pense que je vais plutôt attendre que les gendarmes arrivent… »


SI JE VOUS DIS QUE JE NE SUIS PAS LE PÈRE !

A la vue de son enfant, un père alla voir le médecin « responsable » de l’accouchement et lui dit :
– « Docteur, je ne sais pas comment vous le dire, mais… cet enfant n’est pas le mien : il a les cheveux roux! »
Le médecin à qui s’adressait ce père anxieux a pu voir dans sa longue carrière, diverses situations.
Alors, il lui expliqua qu’il s’agit d’un phénomène parfaitement plausible même si sa femme et lui ont les cheveux bruns. En effet, il se peut qu’un ancêtre très lointain puisse être la cause d’une rousseur chez un bébé.
Malheureusement, le papa soutient sa cause et insiste :
– « C’est impossible ! Tous les membres de nos deux familles ont les cheveux bruns depuis de très nombreuses générations. J’insiste, cet enfant ne peut pas être de moi. »
Le médecin toujours aussi calme demanda au papa :
– « Puis-je vous demander à quelle fréquence votre femme et vous avez des rapports intimes? »
Le père surpris par la question et embarrassé avoue malgré tout :
– « Eh bien, docteur, il faut dire que je travaille comme un forcené depuis plusieurs mois, et ce n’est pas toujours évident. En tout et pour tout, j’dirais pas plus d’une fois par mois. »
– « Eh bien, voilà ! » S’exclame le médecin. « C’est de la rouille ! »
Il va sans dire que les médecins même s’ils pratiquent une activité vitale, ne manquent pas d’un certain sens de l’humour face à des patients bornés.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

21 réflexions sur « Blagounettes du dimanche … !!! »

  1. voilà un agriculteur un peu vicieux…..avait-il un peu des torts lui aussi…..passe une bien douce journée ici la neige est descendue grrr…passe un beau dimanche

  2. Bravo le viticulteur, ce n’est sûrement pas lui le papa du bébé!
    Bisous du jour
    Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza,
    Encore à la hauteur ses blagounettes du Dimanche ……Eh oui test d’alcoolémie et les torts bascule
    Bon dimanche, ici soleil revenu
    Amitiés

  4. Bonjour Zaza
    – Le Viticulteur est très malin !
    – ah mais oui …. c’est la rouille ! MDR !
    Merci pour le partage
    Bisous, bon dimanche

  5. Coucou Zaza, pas mal vu la première, quand à l’explication du roux , cela m’a bien fait rire bisous MTH

  6. Tout se rouille, je vois !
    Tu sais que cette semaine je vais au parking de l’hôpital pour voir mon Ophtalmo et je m’avance lentement, devant moi une petite voiture rouge avance doucement, s’arrête, moi aussi, repart, s’arrête à nouveau, moi arrêtée, ça commence à m’agacer, je ne comprend pas ce qu’il fait parce qu’il y avait des places à sa portée, et je vois qu’il se met à reculer, moi qui ne me sert jamais du klaxon je ne le trouve pas, je cherche, il continue à reculer et comme j’ai mal à l’épaule et que la marche arrière est dure je n’ai pas eu le temps, je me disais il va me voir (bien plus haute que lui) et s’arrêter et bien non il m’est bien rentré dedans ! C’était un toubib mais je lui ai conseillé de se servir de son rétroviseur !

  7. Voilà 2 intervenants particulièrement avisés ! Merci pour tes choix qui m’amusent toujours beaucoup !
    bises

  8. Salut,
    Super ton humour, j’aime bien le coup du paysan.
    Le temps est ensoleillé mais il fait frais.
    La pluie est normalement attendue en soirée mais comme on est confiné on s’en fout.
    Bonne journée

  9. Je connaissais la première mais le coup de la rouille dans la seconde est vraiment extra!
    – (me suis encore coincé le dos, ceinture obligatoire, décidément, dire que je soufflais suite aux injections de mardi, j’espère que ça va vite passer!)
    Bon dimanche Zaza gros bisous

  10. je connaissais la seconde mais pas la première, j’adore, toujours très pragmatique ce paysan, merci à toi pour ce moment blague pour commencer la semaine. bises.celine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.