Blagounettes du mardi … !!!

Contrôle fiscal dans une ferme bretonne !

Ce fermier finistérien reçoit la visite inopinée d’un contrôleur des impôts, car il apparaîtrait qu’il ne paie pas son personnel correctement.

– « J’aimerais voir la liste de vos salariés ainsi que leurs fiches de paye », dit l’inspecteur
– « Bien sûr », répond le fermier, qui l’entraîne dans son bureau et pose devant lui un petit classeur :
– « D’abord il y a le garçon de ferme : il travaille 35h par semaine et je le paie 1200 Euros par mois plus le logement et le couvert. »
Il tourne une page de son classeur et continue :
– « Ensuite la cuisinière : elle travaille 30h par semaine et je la paie 1100 euros par mois plus logement et couvert . »
Il referme son classeur et continue :
– Et enfin, il y a MENT DIOT (Simplet)
– MENT DIOT, dit le contrôleur d’un air interrogateur ?
– Oui, il travaille 18 h/jour, soit 126 h/semaine, accomplit 80% des travaux de la ferme, je lui donne 200 Euros par mois, mais il paie sa nourriture et son logement. Le samedi soir je lui achète une bouteille de Whisky et à l’occasion, il dort avec ma femme !
– Aaaah ! dit l’inspecteur en se frottant les mains, c’est LUI que je veux voir
– Et bien il est en face de toi, GAST, dit le fermier … c’est moi !

*-*-*-*-*-*-*-*

Toto à l’école !

La jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire.

A un moment, elle est interrompue par quelqu’un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :
– « Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Benjamin ? »
– « Madame, c’est parce que j’ai vu votre jarretière. »
– « Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, » crie-t-elle.

Puis la maîtresse se remet à écrire. Mais se rendant compte qu’elle a oublié d’écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu’au plus haut du tableau… Et elle est interrompue par un gloussement de rire d’un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
– « Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Kevin ? »
– « Heu, Madame, j’ai vu vos deux jarretières. »

A nouveau l’institutrice se met à crier :
– « Sors d’ici Kevin ! Cette fois la sanction sera plus sévère; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines ! »

Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c’est à ce moment qu’un énorme éclat de rire résonne dans la salle. Elle se retourne vivement et voit que Toto s’est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :
– « Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ? »
– « Heu, Madame, je crois qu’après ce que je viens de voir, j’ai fini ma scolarité…… »

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Blagounettes du mardi … !!! »

  1. le fermier c’est tout à fait ça ce n’est pas une blague hélas et aussi c’est le cas pour plein de toutes petites entreprises sniff !
    la seconde avec Toto elle est bien bonne…mais y a t il encore des instits pardon des professeurs des écoles qui portent des jarretières ???
    bises Zaza

  2. EXTRA le controle fiscal en Finistère. :-))
    Ça doit être tellement vrai, que ça fait quand même rire …..
    Bises à nouveau. Yann
    Et pour la jouirnée, je l’utilise parfois, suite à une de mes fautes de frappe.

  3. Excellentes comme toujours , je ne connaissais pas celle de Toto .
    J’ai oublié de souhaiter un joyeux anniversaire à ta fille , comme tu dis le temps passe nous avons fêté il n’y a pas longtemps les 40 piges de la nôtre .
    Bon mardi
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.