Blagounettes du samedi …

On termine la semaine avec Coluche !

Coluche – Le blouson noir 1975

Y paraît qu’il a existé, dieu. C’est un mec, dieu, quand il est arrivé sur Terre y avait rien, tu vois ! Rien, pas une boîte, pas un troquet, pas un mobylette … Rien !… Il a dit : 

« Il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs, il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits, il y aura des hommes beaux, il y aura des hommes moches et tous seront égaux, mais ça sera pas facile ! »

Et puis il a dit :  « » Y en aura même qui seront noirs, petits et moches, et pour eux ça sera très dur ! »

*-*-*-*-*-*

Coluche – Je me marre!

Tout le monde se plaint maintenant…
Alors, vous ouvrez le journal pour apprendre que 20 Portugais, hommes, femmes et enfants, vivent dans la même pièce, un taudis dégoûtant, une photo.
C’est horrible ! Je dis non !
Ces gens-là n’ont pas de raison de se plaindre, on n’est pas allés les chercher !
Et puis qu’est-ce que c’est que ces Portugais qui viennent retirer le pain de la bouche à nos Arabes ?
Je me marre…

Sans compter que sur 20 Portugais y en a quand même un qui pourrait faire le ménage.
Ah ! Non mais, le personnel c’est une calamité. Alors, on vous dit :
 – « Ah ! Mais ce sont de braves gens. Y sont venus chercher du travail de France. »
C’est pas vrai ! Feignants ! Ils sont venus chercher du chômage en France.

Tellement que c’est pauvre dans leur pays, y a même pas de chômage !
Je me marre…

Parce que pour qu’il y ait du chômage quelque part, il faut déjà qu’il y ait du travail.
En France, y a les deux, seulement quand il y a du travail, les travailleurs se plaignent de travailler.
 -« Oui, on travaille trop, on n’est pas assez payés, on nous fout à la porte quand on est du syndicat. »
Seulement, quand il y a du chômage, les chômeurs se plaignent de chômer.
Voilà. Et on ne peut même pas concilier les deux en remplaçant les uns par les autres, c’est les mêmes !
Je me marre…

Alors on vous dit :
– « On n’a qu’à les foutre à la porte. »

Mais on pourrait renvoyer chez eux :
les Portugais, les Africains, les Nord-Africains, les Juifs… Non, pas les juifs ! Mais déjà rien que ceux-là ! D’autant que la majorité d’entre eux serait bien mieux chez eux ! La preuve on y va en vacances.
Je me marre…

Alors, on vous dit :
– « La Grèce… ».

La Grèce, c’est le soleil, les vieilles ruelles avec le linge qui pend aux fenêtres et la milice qui passe 4 par 4, armée jusqu’aux dents, prête à bondir.
La Grèce, c’est les enfants, les mômes s’amusent avec rien, ils ramassent un rat mort dans le caniveau et ils jouent à Davy Crockett, ou alors une vieille boite de conserve aux bords tout coupants.
Ils s’envoient ça dans la gueule ! Ils se fendent la gueule, les mômes !
Tandis que passe la milice, 4 par 4, armée jusqu’aux dents, prête à bondir.

Vous prenez l’Espagne, c’est le soleil, c’est les vieilles ruelles avec le linge qui pend aux fenêtres, et la garde civile qui passe 4 par 4, armée jusqu’aux dents, prête à bondir.
L’Espagne, c’est le folklore espagnol ! Moi, j’aime pas mais c’est chacun son goût.
De toute façon, on leur jouerait du biniou, ils comprendraient pas alors ! Et pourtant, il est arrivé en Bretagne par l’Espagne.
Alors ils sont là des heures ! Je les ai vus sur la plage : des heures et des heures, ils jouent. Feignants !
Je me marre…

Alors, on vous dit :
– « Oui, mais il y a la misère… »

Bien sûr il y a la misère, mais la misère c’est beau ! Surtout quand c’est bien fait. Pour eux !
Je me marre…

On vous dit :
– « Le Chili… ». Mais y z’ont tout ! On se demande de quoi ils se plaignent au Chili !

Le Chili y z’ont tout : y z’ont le soleil, le linge aux fenêtres, y z’ont les maladies qu’ils veulent, y z’ont les rats plein les caniveaux, y z’ont les brigades de la mort eux !
Qui passent 6 par 6, armées jusqu’aux dents, prêtes à bondir ! Alors c’est partout pareil.
Bon y a quoi ? Il y a que la police qui change. Et alors ?

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

23 réflexions sur « Blagounettes du samedi … »

  1. Il faudrait qu’il revienne, il en aurait, à dire !!!
    Mais il serait muselé depuis longtemps …
    Bon week end, qui ne le sera pas pour moi (bon) …
    Mauvaise nouvelle du docteur : ma thyroïde a été abimée par la radiothérapie.
    Bisoux, ma zaza ♥

  2. Coucou Zaza, super ce florilège de Coluche, je ne m’en lasse pas, je vais à la messe tout à l’heure et je vais penser la première histoire…… pas très catholique comme pensée bisous MTH

  3. une grande perte avec Coluche– il résumait bien la situation et aurait parlé au coq !
    sans ménagement-
    excellente page— je me marre mais jaune parfois ! lol
    bonne soiré- bises-

  4. Il avait un de ces esprits Monsieur Coluche et il trouverait de quoi s’occuper en ce moment c’est sûr… parti trop tôt hélas !
    Bises dans ta soirée Zaza!
    Nicole

  5. Je ne connaissais pas le dernier texte… et, finalement, je ne me suis pas vraiment marrée.
    Pourquoi chercher ailleurs ce que tous ont chez eux ?
    Bisous et douce journée. Merci pour Coluche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.