« Changement » – Atelier d’écriture chez Ghislaine … !!!

Les consignes de Ghislaine, ICI, pour son atelier d’écriture N° 146 
Écrire un texte en rapport avec le thème
Et, où,   
Insérer dans le texte, les 8 mots : « année, nouveau, passage, vie, songer, prévoir, élan, après
… »

C’était le 15 août 2019.
L’« Open Arms » a jeté l’ancre au large de Lampedusa, en Italie…
La crise politique italienne a ajouté un peu plus de confusion autour de l’avenir des 147 migrants secourus par le navire humanitaire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms.
Jeudi 15 août, le bateau a jeté l’ancre juste en face de l’île de Lampedusa, en Italie, en plein débat gouvernemental sur la légitimité de sa présence dans les eaux italiennes.
47 Libyens périrent en mer !  

A QUAND LE CHANGEMENT ????

En  mer  méditerranée,   bourlinguait  leur  prison,
Cent-quarante-sept  vies   au   fond   du  désespoir,
Un  business  nouveau  :  passages  et  malédictions,
Ces   pauvres   bougres   espèrent  un  exil  notoire.

Songez  avec  quel élan ils ont rejoint l’embarcation,
Pour un riche pays, offrant de prometteurs espoirs,
L’embarcation   sombra   avec   sa  triste  cargaison,
Quarante-sept  âmes  allaient périr sans le prévoir !

Cupidité ?  Vénalité ?  Après les passeurs archivèrent
Le  sort  de  ces  malheureux,  embastillés  en galère.
Prêtant l’oreille, les sanglots, on prévoit les soupirs.

Depuis tant d’années, maints sur la piste amnésique,
Rafiot qui  devient tombe et qui pour tous souvenirs,
Les  plaintes  des  migrants  dans les flots tragiques !

Zaza – 14 mars 2021

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « « Changement » – Atelier d’écriture chez Ghislaine … !!! »

  1. Comment ne pas avoir de la tristesse mêlée à de la colère quand on pense à toutes ces personnes pleine d’espoir, manipulées pour trouver un monde meilleur…mais où?
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. Bonjour Zaza, comment ne peut-on pas arrêter ces passeurs , vendeurs de rêves impossible, embarquer de pauvres gens sur des rafiots, leur faisant croire que l’Europe est un eldorado, c’est très triste ! bisous bon lundi MTH

  3. Tant qu’on laissera en mer ces horribles prisons , ces affreux passeurs indignes qui s’enrichissent de la misère humaine
    C’est triste surtout pour les vraies personnes en quête de bonheur , cela m’attiste
    Bonne journée Zaza

  4. Bonjour Zaza.
    J’espère que tu as passé un bon week-end et que tu vas bien.
    Bien tristes le sort de ces migrants.
    Je te souhaite une bonne semaine.
    Bisous de nous deux.

  5. Nous avons justement regardé un reportage samedi sur ce genre de sujets !
    Quand on pense qu’ils viennent chercher la paix et qu’ils en périssent, c’est triste !
    merci Zaza pour ce sujet bien traité.

  6. cette mer en a tant vu des naufrages et des catastrophes (avant l’Odyssée ? ), nous devrions en prendre la mesure, et changer nos comportements … c’est désespérant…

  7. Un défi réussi
    Mais un plus grand défi reste à réussir
    Tout un tricotage qu’il faudrait détricoter
    Ceux qui sont en Europe et envoient de bonnes nouvelles au pays en mentant sur les conditions d’accueil créant de plus en plus de migration.
    Les oiseaux migrent mais reviennent au pays
    Les gouvernements de ces pays qui soit par incurie soit pas impossibilité sont incapables de garder leur peuple
    Quand les animaux sauvages ne peuvent plus nourrir leurs petits ils s’approchent de plus en plus des villes nourricières
    Les passeurs qui ont flairaient le bon filon et envoient leur congénères mourir en mer
    Les pays réputés riches qui ne veulent ou ne peuvent accueillir toute la misère du monde …
    Les animaux sauvages protègent leurs familles des prédateurs
    Est-ce que l’empathie la compassion le grand coeur la tristesse la révolte la colère pourront résoudre ce vaste problème qui n’est pas de ce présent mais s’ancre depuis le passé
    Je ne peux répondre
    Bisous ma zaza
    Ta copine galope l’humain travauilleur est venu juste une bonne heure et revient cet après-midi.
    Caresses à tes 4 pattes amitié à ton 2 pattes

  8. Si seulement 2021 pouvait être l’année du changement pour tous ceux qui souffrent et qui galèrent…
    Ceux qui fuient la misère, la guerre…
    Ceux qui n’ont pas de toit, ou un toit précaire…
    Il y en a tant !
    Oui, j’aimerais que ce soit l’année du partage et d’un vrai changement.
    Merci pour cette page, Zaza.
    Merci pour tout.
    Bisous et douce journée.

  9. Ce que je n’arrive pas à comprendre c’est comment les passeurs arrivent à poursuivre coûte que coûte leur lucrative activité sans être inquiétés . Tristesse et colère mêlées quand on pense à tout ce trafic humain .
    Merci pour cet article qui nous montre qu’il reste encore beaucoup à faire pour éviter ces tragédies .
    Bonne journée
    Bises

  10. c’est très triste et ton texte bien poignant bien que de solutions il n’y aie pas vraiment je crains, trop d’argent et fait sur leur dos….Bisous douce semaine

  11. des gens pleins d’espoir, finissent au fond de la mer, il faut arreter ces tragédies, qui se produisent non seulement de Lybie vers l’Italie, mais d’Afrique vers l’Espagne, aux Canaries ,tres beau texte, merci Zaza, grosses bises

  12. Pauvres gens ! Ils sont partis pleins d’espoir pour une terre d’asile qu’ils n’ont jamais atteinte !
    Doublements noyés, dans les flots et dans l’oubli ! Quand ce n’est pas dans l’indifférence !
    Un beau mais si triste poème !
    Bises à toi Zaza

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.