Chez Fée Capucine, atelier N° 28 … !!!

Les mots imposés :

« Galure – Guéridon – Guerre – Galère – Grelotter – Galoche – Gardien – Goût »

Faites l’amour, pas la guerre

Vous vous souvenez ? On disait ça pendant la Guerre du Vietnam !

Relisez aussi la Guerre de Troie, par exemple … Celle qui a bien eu lieu. La première galère à peu près digne de ce nom. C’est aussi une histoire d’amour ! Enfin, une histoire de cul, ça revient au même. Sans enlever son galure, Pâris se tape la belle Hélène pour qui il avait du goût. Afin de récupérer cette poire, Ménélas commence par refiler un cheval de Troie à son rival pour contrarier son programme, et le cocu finit par raser toute la ville, sans même y laisser un guéridon debout. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais la ville de Troie, elle n’existe plus. Rayée de la carte … Si vous comptiez y aller en vacances cet été ou en voyage de noces cet hiver afin de ne pas grelotter à Troyes, en France, il faudra trouver une autre destination.

À propos de lune de miel, il ne faut pas croire non plus que d’être amoureux, ça vous dissuade de vouloir envahir la Pologne ou d’exterminer la moitié de l’humanité qui ne vous ressemble pas. Je suis sûre qu’Adolphe était très amoureux d’Eva. La preuve, ils se sont suicidés ensemble, juste après leur mariage en se roulant de superbes galoches. Ils ont dû se dire que le meilleur était déjà derrière eux, et qu’il valait mieux faire l’économie du pire. Deux allers simples pour l’enfer dont le diable est le gardien. Drôle de voyage de noces, tout de même !

Mais alors la guerre entre les gens qui s’aiment, la guerre de tous les jours, la guéguerre d’intérieur, la guérilla domestique, ça marche très bien aussi.

À votre avis, quelle est la première cause d’homicide à travers le monde en temps de paix ? Les crimes passionnels et les violences conjugales. Pour deux amoureux qui se bécotent sur les bancs publics, combien se refilent des pruneaux ou des marrons sur le canapé du salon une fois mariés ?

Faites l’amour, pas la guerre … Laissez-moi rire !

Non, si vous voulez mon avis, on devrait plutôt dire : faites l’humour, pas la guerre. Vous avez déjà vu deux soldats s’éventrer tout en se bidonnant ? Ou deux amants se refiler des torgnoles entre deux éclats de rire ? Moi jamais. Ou alors, c’est qu’il n’y en a qu’un seul des deux qui se marre. L’humour, c’est un cadeau de consolation qu’on se fait à soi-même, et qu’on partage ensuite avec les autres.

L’amour, la guerre ? Les deux mon général ! Faites l’amour, pas la guerre ? Sans blague … Faites l’humour, pas la guerre ! Et pour le reste, en général … Foutez-nous la paix !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

20 réflexions sur « Chez Fée Capucine, atelier N° 28 … !!! »

  1. Eh eh… c’est vrai que hors guerre et attentat le nombre de meurtres suit son chemin… et souvent en famille ! On ne changera rien à tout cela j’en ai bien peur !!! Faut-il en rire ou en pleurer… Merci Zaza, bonne nuit zen à vous deux !!! Bises

  2. il y en a un que j’emploie beaucoup depuis pas mal de temps c’est « grelotter »….(lol), car nous avons toujours du chauffage et impossible de rester sans…..passe un bien doux jeudi

  3. Bonjour Zaza.
    C’est quand même marrant ton article.
    Aujourd’hui, commence les Saints de Glace.
    En principe ça dure jusqu’à Samedi et il faut espérer qu’après arrive quand même le beau temps et que le Printemps s’installe pour de bon.
    En attendant, on prend le temps comme il vient.
    Je te souhaite une bonne journée.
    Bisous de nous deux.

  4. J’adore !
    Ce texte devrait être placardé dans tous les lieux où se prennent les décisions… et dans la cuisine de tous les couples mariés ou non. :)
    Bisous et douce journée.

  5. C’est pas facile ce genre d’exercice !
    …quant aux amoureux qui se bécotent, on connait la suite, le soir une fois rentrés à la maison , c’est souvent une autre paire de manches.
    T’as tout à fait raison .
    Bonne journée ZAZA…pas fameux le temps ici !
    Biz

  6. Super, mais je préfère quand même faire l’amour que la guerre, et l’humour encore plus, par contre c’est sûr que ce foutu Adolf est avec Satan comme gardien, du moins on l’espère, où il a retrouver Staline, Lénine, (dont on évite de parler, je ne sais pourquoi) qui en connaissaient aussi un bout sur les saloperies à infliger à ceux qui ne pensaient comme eux, et nous subissons toujours leurs conneries avec Mélenchon, Poutou, etc…
    Bises et belle journée

  7. Non d’une pipe alors là je reste estomaquée…..que dire c’est une superbe participation mais en plus une belle vérité…Punaise ton imagination est sans limite et ça fait notre joie. Bisousss

  8. Tu es formidable ma Zaza!
    Les mots sont un torrent sous ta plume, tu nous emportes dans un tourbillon qui nous séduit tout autant qu’il nous fait réfléchir et c’est si bon…
    Oui, faisons l’humour car se marrer, partager de belles tranches de rire ça unit, ça rapproche, ça « ravigote »!!!
    La guerre oh non, trop de gens pour se massacrer allègrement. Les humains sont trop nuls si souvent mais l’amour, oui, faisons l’amour autant que l’humour sinon ma nature fringante de bélier (tu peux rire…) va se trouver trop proche de l’état de guerre… Ha ha ha
    Humour et Amour pour nous satisfaire et laissons aux fous, aux excités de pouvoir si amoureux soient-ils -façon Hitler et Eva Braun- la perspective de tomber dans des ornières où on ne les verra plus… heureusement!
    Gros bisous conquis et une très belle soirée, merci pour ton commentaire sur la Chimère écarlate hier soir qui m’a fait très plaisir… tu as très bien perçu mon ange démone…
    Cendrine

  9. Des jeux de mots épatants ! De l’humour à gogo et l’on rit… même si la réalité sous-jacente n’est pas drôle du tout…
    Dire que j’ai lu sur un magazine que le Paradis…. était sur Terre ! (« Et si c’était ça, le Paradis ? Le paradis est-il sur terre ? » Anita Moorjani)… Auteure qui a connu une mort imminente avec guérison de son cancer et qui en revient avec cette idée là !
    L’Homme n’a pas l’air d’en avoir conscience !
    Mais en changeant sa vision des choses, avec l’humour et l’amour en prime… alors peut être ?

    Bonne soirée et bisous Zaza

  10. Bravo Zaza comme toujours une copie très réussie l’humour pour remporter la victoire. Douce nuit je viens de récupérer l’homme à la gare gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.