Croisière sur la Rance – 5/14 … !!!

Pendant cette croisière, nous nous sommes quittés au cimetière marin de Quelmer, non loin de La passagère.

croisière rance

L’anse de la Passagère

anse de la passagère

anse de la passagère

Ce hameau (Quelmer) prolongé par une petite plage de sable doré

hameau de quelmer

plage du hameau de quelmer

(mais où il est interdit de se baigner en raison des courants violents : nous sommes très près du barrage) doit son nom au bateau qui, dans le passé, permettait de faire la traversée vers Jouvente ou La Richardais.

La cale de la passagère

cale de la passagère

cale de la passagère

Cet endroit fut le théâtre d’un sanglant fait-divers à l’époque où le passage se faisait encore en barque : honnêtes gens et paisibles promeneurs utilisaient ce moyen de traversée mais … certains malfrats louaient également les services du préposé.

C’est ici à la passagère que transitaient les contrebandiers, les émigrés, les déserteurs et à l’époque trouble de la révolution française, les royalistes.

Jusqu’alors, Carré, le passeur de l’époque, n’eut jamais d’ennuis, il était d’une grande discrétion. Un soir néanmoins, entendant des bruits suspects aux abords de la cale, il surprit deux hommes transportant un sac dont l’aspect paraissait cacher une forme humaine. Voulant intervenir et s’avançant vers les hommes, il les perdit soudainement de vue, un épais nuage cachant la lune à ce moment. Il rentra alors chez lui.

Le lendemain, un premier passager voulant louer les services de Carré, s’étonna de son absence. C’est en entrant dans la maison de celui-ci qu’il découvrit l’ampleur du drame : le passeur, son épouse et six de leurs filles gisaient, égorgées ! La septième, réussissant à se cacher, eut la vie sauve.

Ces meurtres ne furent jamais élucidés … Depuis lors, cette jolie petite plage a été rebaptisée : elle s’appelle désormais Anse de l’Égorgerie. 

anse de l'égorgerie

anse de l'égorgerie

Le calme bucolique qui règne à cet endroit ne laisse rien présager de ce qui s’y est déroulé !

En face de la plage, en direction de la Pointe du Puits en Saint-Suliac, l’île la plus haute de l’estuaire est protégée et interdite d’accès : Chevret, c’est son nom, culmine à 22 mètres.

La maison du Commandant Charcot

maison commandant charcot

Photo du net

La maison en pierre du Commandant Charcot s’avance sur la Rance. De son repaire, il pouvait surveiller le chantier naval situé sur l’autre rive où des ouvriers réparaient son navire, le Pourquoi Pas ? (IV) à chacun de ses retours au pays.

Le Pourquoi Pas ? IV au Havre (15 août 1908)

Le Pourquoi Pas ? (IV) au Havre – Sur le pont du navire (15 août 1908) 

Sur le pont du navire (15 août 1908)

repaire charcot

Aujourd’hui, les arbres plantés par ses successeurs masquent de plus en plus la haute stature de l’édifice qui tente désormais de se fondre dans la végétation.

maison de charcot

Le Commandant Charcot,

charcot

né le 15 juillet 1867, navigateur et scientifique du début du siècle aimait venir ici se reposer de ses voyages.

Hélas, en septembre 1936, de retour du Groenland, où il est allé livrer du matériel scientifique à la mission de Paul-Émile Victor qui vient de traverser l’INLANDSIS en 50 jours, après avoir rempli une mission de sondage, le Pourquoi Pas ? (IV)

pourquoi pas

fait une escale à Reykjavík le 3 septembre pour réparer la chaudière du bateau. Ils repartent le 15 septembre pour Saint-Malo, mais le bateau est pris le 16 septembre dans une violente tempête cyclonique et coule corps et biens sur les récifs d’Alftanes vers 5h30.

naufrage pourquoi pas

Le bilan est de 23 morts, 17 disparus et un seul survivant : le maître timonier Eugène Gonidec, originaire de Douarnenez, à droite sur la photo ci-dessous,

survivant pourquoi pas

et surnommé Pingouin. Il racontera que le commandant Charcot, comprenant la destruction inévitable du Pourquoi.Pas IV sur les récifs, libéra de sa cage une mouette (Rita) qui était la mascotte du bord. Jean-Baptiste Charcot,

Jean-Baptiste Charcot

avec à ses côtés le commandant, officier des équipages de 1ère classe Le Conniat et le maître principal pilote de la flotte Floury, restèrent à bord et coulèrent avec le navire, selon les plus pures traditions de la marine.

Jean-Baptiste Charcot, mort en mer. Son corps est retrouvé, est enterré à Paris au cimetière de Montmartre, le 12 octobre 1936 après des funérailles nationales qui se déroulèrent à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

A jeudi pour la suite de notre croisière sur la Rance

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

32 réflexions sur « Croisière sur la Rance – 5/14 … !!! »

  1. …triste fin pour ce monsieur et cette famille, que d’histoires en ces lieux pourtant bien calmes….maintenant.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  2. voilà une bien belle balade, dommage que ce soit un peu loin, pour l’instant…..pour le chameau, il est en bas à ta droite, de couleur blanche est tout petit….passe un bien doux mardi

  3. Bonjour Zaza.
    Bien sympa ton article.
    Depuis quelques jours il fait un temps superbe chez nous, mais il manque d’eau et la sècheresse nous menace, c’est d’ailleurs ce qui est annoncé par la météo cet été.
    J’espère que tout va comme tu veux et que le dé-confinement se passe bien.
    C’est avec un peu de retard que je te souhaite une bonne semaine.
    Bisous de nous deux.

  4. Bonjour Zaza
    Une belle suite de croisière
    En allant à Dinard lors de mon Tro Breiz j’ai foulé le sable de la Richardais avant d’être accueillie par une famille et de prendre le pont dur la Rance pour Saint-Malo le lendemain matin pour giter le soir à Saint-Servain.
    Belle journée ta copine coquine galope … mais vient régulièrement voir si tout va bien
    Bisous et caresses

  5. Bonjour Zaza, merci pour ce bel article , cette croisière offre l’occasion de beaucoup d’in formations, des très belles photos . Bisous et bonne journée MTH

  6. Il s’en est passé des drames dans ce coin qui semble si calme en effet!
    C’est joli et reposant. Dommage que la plage soit dangereuse.
    C’était une coutume honorable mais idiote de couler avec le navire!
    Bonne journée à toi

  7. Merci Zaza pour les explications , une sacrée affaire quand même celle de l’anse de l’égorgerie . Quant au commandant Charcot , je ne me souvenais plus de cette fin tragique .
    Bonne journée
    Bises

  8. Bonjour Anne marie
    Belle suite si l’on peut dire car nous sommes arrivé dans cette période tragique et rendu à l’Egorgerie
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  9. une belle balade, heureusement le coin est plus sur qu’au temps passé ! “l’égorgerie”, encore un coup des royalistes !! le cdt Charcot un grand bonhomme, il a laissé une belle batisse noyée dans les arbres ! merci chere Zaza bon mardi, bises

  10. Quel bel article ! Quelle belle histoire, ce fut un réel plaisir! Merci beaucoup pour cet intéressant partage … Je te souhaite de passer une agréable fin de journée . Cordiales amitiés & à +

  11. Quelle histoire que ce meurtre familial…et l’endroit semble si paisible. Je trouve dommage d’avoir donné ce nom à cette plage, une stèle aurait fait l’affaire pour ne pas oublier.
    La maison de Charcot est-elle habitée ?
    Belle soirée, bisous
    @.

    1. A l’époque, le parc de cette malouinière pouvait se visiter.
      Mais tu sais dans le pays de Saint Malo, il y a + de 120 malouinières. Sur la rance celle de Montmarin, à Pleurtuit, seule malouinière sur la rive gauche de la Rance, offre encore ses jardins à visiter. Par contre, il y a toujours celle de la Chipaudière qui peut être visitée bâtisse et parc.

  12. Parfait..bien documenté dans cette région que j’adore..rai aller en vacances chez mon amie Lili Saint Malo intramuros
    Je me souviens des journaux de l’époque parlant du Pourquoi Pas et de son commandant…
    C’est agréable de te lire..merci
    Bisous

  13. Quelle histoire,
    Malheureusement beaucoup de passeurs ont mal terminé leur vie quelle que soit l’époque.
    Tes photos sont splendides elles donnent envie d’évasion.
    Passe une belle fin de journée.
    Bisous
    Maryse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.