Défi N°221 pour les croqueurs de môts … !!!

« Il  parait que je m’y colle pour la quinzaine du 16 au 23 mai 2019 ». ICI

Pour le 20 mai, défi NR 221, je vous propose de concocter une petite histoire « zazatesque », faites travailler vos méninges, vous connaissez mon esprit déjanté !

« Ils sont parmi nous » !

C’était ce que clamaient haut et fort tous les journaux. Du plus petit canard régional au plus gros torchon national, on pouvait lire cette affirmation… Et à ça, on avait envie de s’exclamer :
– « Ils sont parmi nous… et alors ? »
Enfin, tout le monde n’avait sans doute pas le cynisme de Nestor Nade. Peut-être que certains allaient s’émerveiller ou s’horrifier devant cette information.
Mais Nestor Nade était plutôt de ceux qui passent leur temps à râler, à tempêter…
Si le soleil brille, c’est qu’il fait trop chaud.
Si la pluie tambourine, c’est que c’est un temps de chien.
Si des extra-terrestres débarquent, c’est qu’on leur a coupé les subsides chez eux.
Cela dit, comme tout bon râleur, Nestor Nade se tenait parfaitement au courant.
Il ne laissait passer aucun J.T. et aucun canard où on pouvait parler de cet événement au combien inintéressant, et ne parlons pas du temps qu’il passait sur les réseaux sociaux à commenter ! Ça lui donnait l’occasion à chaque fois de pester contre le monde, les médias et ces visiteurs d’un autre monde.
À la décharge de Nestor Nade, les médias en faisaient vraiment des tonnes !
Depuis que la Nasa avait intercepté le signal de ces êtres d’un autre monde, on ne parlait plus que de ça. Même dans les pubs ! Non, honnêtement, c’était trop. D’autant plus que les extraterrestres n’avaient même pas encore posé de tentacule sur la planète. Ils tournaient juste autour en attendant le bon moment…
Parfois, Nestor Nade ricanait à l’idée d’un gros canular ficelé par la NASA. Ça aurait été amusant !
Tout ce foin pour finalement recevoir un communiqué du type :
– « Désolé, les gars ! C’était en fait le signal du « micro-onde », dans la salle de repos. »
Et pourtant, Nestor Nade n’était pas une mauvaise personne. Il lui arrivait même parfois de s’extasier devant des petits riens, des choses toutes simples de la vie.
Seulement, il avait décidé que ce sujet lui donnait des boutons. Il en faisait une fixette !
Bref, Nestor Nade n’était pas la personne la mieux disposée pour toutes ces histoires d’extra-terrestres rôdant et venus d’une autre planète et des milliers d’années lumières de la terre !
Et un beau matin, le destin en voulut autrement. Un sacré plaisantin, coquin de sort !
Quel ne fut pas sa stupéfaction quand Nestor Nade vit un vaisseau, rempli de petits hommes verts, atterrir, pile, poil, dans ses plants de patates !

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

24 réflexions sur « Défi N°221 pour les croqueurs de môts … !!! »

  1. Quel bonheur de retrouver les fabuleux délires de Zaza!
    Et mâtinés de vert alien s’il vous plaît!!!
    Oh Nestor Nade… z’adore!
    Merci pour ce plaisir de lecture au creux de la nuitée, déjà que je vois des choses z’étranges parfois, ça va empirer avec tes z’aliens!!! :)
    Gros zibous verts et papouilles d’amitié
    Cendrine

  2. Ah je vois que la science fiction a aussi retenu ton attention . Je suis curieuse de savoir quelle relation relation Nestor Nade va entretenir avec ces petits hommes verts .
    Bonne journée Zaza
    Bisous

  3. Je me demande s’il y aura une suite… en tout cas, je crois que je serais restée chez moi si j’avais vu débarquer de petits hommes verts sur ma pelouse…
    Bisous et douce journée.

  4. Zut alors! S’ils ne touchent plus le RSA ou les allocations sur la planète rouges, où allons-nous ? Je vais aller voir s’il n’y a pas une soucoupe dans mon jardin au milieu de mes pomme de terre. On ne sait jamais …
    Bravo pour cette histoire déjantée ; j’adore.
    Je sens qu’on va s’amuser avec les participations aujourd’hui! Bisous

  5. Partager ses patates avec des petits hommes vert, Nestor Nade s’en remettra-t-il ????
    En attendant il en a perdu la voix et écarquillant les yeux, il se demande si pour une fois la Nasa n’avait pas raison. :-)))
    J’adore tes histoires !

  6. pas mal les histoires de Zaza, maintenant les petits hommes verts debarquent dans les patates de Nestor, ça devient serieux, j’attends la suite avec impatience! bonne semaine chere amie, bisous

  7. chouette texte ! tu es donc intéressée par les extra terrestres, mon mari aussi (vidéos sur ufo conscience). Moi, j’ai vu un ovni un jour, moins de 10 ans, un truc dans le ciel bien haut (un peu comme les avions ) seulement il virait à 90 et 180 degrés, de façon très nette et ça les avions ne savent pas faire …. et plusieurs fois … et je te promets (pas d’alcool, pas de fumette) … et puis n’ayant plus revu, l’ordinaire est vite revenu.
    Je ne sais plus qui citait son père : « notre cerveau a été bridé, limité », je crois bien … car il est naturel de penser à d’éventuels voisins.
    Et tu m’as fait penser au film « la soupe aux choux » toujours vu avec plaisir. Bises et merci pour ton texte et bonjour à Nestor

  8. Oh Zaza, j’aurais bien voulu voir débarquer des petits hommes verts sur la pelouse, bon ceci dit , tu as encore fait un texte que j’adore et très toi, c’est à dire « zazanesque », je vais peut-être m’y essayer. Bravo, bisous MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.