En souvenir de notre Lady … !!!

Dictons du jour !

« À la mi-mars, le coucou est dans l’épinard. »
Et, ou
« Taille tôt, taille tard ; mais taille toujours en mars. »

Sous le signe du poisson

Impossible de le manquer
La date est fixée chaque année
Que nul ne peut envisager,
D’un jour, ce rendez-vous changé.
Vieux rituel immuable
Ce jour-là est mémorable
Pour amuser la galerie,
Car ce jour-là tout est permis.
Sur un papier, dessiné,
Chacun peut se l’imaginer
Il est d’un blanc immaculé
Et rarement colorié,
Qu’un scotch suffit à le tenir
Car dans un dos il doit finir.
Et s’il ressemble à un beau bar,
C’est avant tout un canular.
La vérité est un mensonge
Pour que les étourdis y plongent.
Cela relève de la farce
Pour dérider la populace,
Cela fait rire les enfants
Et parfois même aussi les grands.
De ce récit haut en couleur
Qui n’est rien d’autre qu’un leurre,
Si vous n’avez suivi le fil
Je vous le dis : « poisson d’avril ! ».

Skywheeler – Écrit en mars 2014 et se renouvelle chaque année…

Écriture en instantané sans thème précis, à la faveur d’une image, d’un son, d’une fragrance où des mots me racontent leur histoire au travers de la vie au quotidien.
Ce poète nous a quitté en janvier 2021… En son souvenir.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

13 réflexions sur « En souvenir de notre Lady … !!! »

  1. Coucou Zaza, cette coutume est drôle même si cette année ce ne sera pas la même chose. Réveillée par la radio avec le bruit des sirènes dans un reportage sur Kiev me donne une sensation de « déjà entendu » qui réveille chez moi des souvenirs qui me mettent dans un sentiment d’angoisse. je lutte mais rien à faire , le souvenir est là, je vois les mêmes images que celles que j’ai connues et ce n’est pas réjouissant. Plus les bombardements s’intensifient plus il va être difficile de négocier et ça c’est terrible, cette escalade me fait vraiment très peur Bisous MTH

  2. Un joli poème. Je suis une victime tous les ans des blagues qu’on me fait ce jour-là ! Je marche à chaque coup !
    Mais j’aime bien rire.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.