Goûters d’autrefois – Pour Evy … !!!

Les consignes d’Evy : ICI
Et, où aux choix
Liste de mots : « Armoire, Bocaux, Fruit, Couleur, Goût, Doucement, Évoque, Simple, Chemin, Incomparable… »

Le saviez-vous ????

Eh oui, quoi de plus agréable, lorsque les jours deviennent gris, qu’un bol de chocolat fumant surmonté de sa mousse délicate ou qu’une tasse de thé et sa farandole de petits gâteaux ?

Les GOÛTERS à la mode d’antan sont de retour mes amis ! 😂

La madeleine toute simple (farine, beurre, sucre, œufs, levure chimique et essence de citron) – en forme de banane ou de coquille – est ainsi devenue la reine des quatre-heures d’enfants affamés, mais aussi, parfois, de leurs petits déjeuners.

Près d’un siècle après que Marcel Proust en eut retrouvé le goût dans « Du côté de chez Swann », la nouvelle madeleine, de taille réduite, (elle ne fait plus que 25 g contre parfois 90 g autrefois), n’a plus grand-chose à voir avec la madeleine de Commercy, né dans les cuisines du roi Stanislas en 1755. Pour en savoir plus…
Pourtant, plus d’un ménage français sur dix en achète.
Profitant de la récente préoccupation des mères de famille de nourrir plus sainement leur progéniture, mais aussi du désir des Français de rechercher racines et authenticité, les Canistrelli au goût anisé, les navettes marseillaises à la fleur d’oranger et les biscuits roses de Reims ont aussi pris place sur les gondoles des grandes surfaces en compagnie des Marques Distributeurs de luxe. Elles sont entrées dans plus de 500 000 nouveaux foyers, à raison, en moyenne, de 1,7 kg par an et par famille…

Des Matières Nobles, « tu parles Charles » !

Le succès confirmé des marques : 

« Reflets de France » initiées par Promodès/Continent en 1996, alors que je travaillais encore pour ce groupe, et tombées dans l’escarcelle du groupe Carrefour en 2001)

Ou « Nos Régions Ont Du Talent » créées par ce cher Michel Edouard en 1999.

Ah ces deux-là, ils se tirent une bourre sans concession sur ce créneau de produits, moi je vous le dis !
  
« Ce sont les grands-parents âgés de 50 à 60 ans, qui avaient abandonné les cuisines en 1968, qui ont constaté les dégâts (obésité, surpoids, anorexie…) de la modernité alimentaire. Ils tiennent maintenant à faire redécouvrir le goût des bonnes choses à leurs petits-enfants », explique dans LSA, Alain Fretellière, Directeur Reflets de France et relations PME chez Carrefour.
Contrairement aux autres viennoiseries industrielles (chargées en arômes de synthèse, aux couleurs artificielles, acidifiants et autres additifs alimentaires), ces deux grands de la grande distribution française, européenne, voire mondiale pour certains, affirment que les marques précitées, sont fabriquées avec des matières nobles et incomparables
Conséquence : les prix sont supérieurs, mais c’est, disent les fabricants et distributeurs, le prix à payer pour qui se soucie du respect des proportions, des temps de cuisson et de la qualité des matières premières.

Mais où sont donc passées les grandes armoires de nos parents, avec les pots de bonnes confitures maison, cuites tout doucement, avec les fruits ramassés dans les champs ou cueillis dans les jardins, jouxtant d’autres conserves en bocaux, confectionnées avec amour ?

Rien ne vaut la confection de bonnes pâtisseries « maison ». Les mères de famille ont pu redécouvrir le plaisir de cuisiner pendant ces deux mois de confinement, et de régaler les gamins qui de nos jours ne se contenteraient plus de nos collations d’AUTREFOIS.

Retour de l’école, nous reprenions le chemin de la maison pour goûter, la tartine tranchée dans un pain de deux, beurrée avec de la confiture ou la barre de chocolat noir, accompagnée d’un grand bol de lait chaud, nous rendaient heureux. Et quel plaisir de dévorer à pleines dents ce délicieux en-cas. Rien que d’en évoquer le souvenir, j’en salive… 

Quand c’est possible, achetez local, si vous avez la chance de posséder un morceau de terrain, faites un potager, et ressortez les carnets de recettes de vos mères ou de vos grands-mères.
Et vous verrez, le résultat est garanti, c’est bien meilleurs que toutes les produits industrialisés que nous vendent ces mastodontes de la distribution.

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

28 réflexions sur « Goûters d’autrefois – Pour Evy … !!! »

  1. Bonjour Zaza, hier n’était pas comme maintenant côté commerce, et les mères de famille fabriquaient elles-même, pas mal de choses en cuisine… Bon j’achète aussi de ces gâteaux en supermarché, mais j’y mets le prix, en espérant y gagner meilleur que le bas de gamme… parce qu’une marque se sucre aussi… Ah ça oui on a cuisiné plus, la farine manquait en rayon à un moment donné… merci, bises, jill

  2. Salut
    Pour la brioche c’est moi qui l’a fait et les petits enfants adorent. Je vais m’attaquer aux madeleines car la Tiotte en prend à son gouter.
    Question potager je n’en fait plus à cause de la sciatique alors je vais à la cueillette de Beaurains. On peut cueillir nous mêmes. Les légumes sont bons . Et ontrouve du bon miel d’apiculteur local.
    Bonne journée

  3. … nos mamans nous attendaient à la maison pour le goûter avec le pain et la confiture…aujourd’hui, la plupart ouvre le placard et sort le paquet tout prêt plein de E…, de graisse et de sucre .
    Heureuse époque où un simple morceau de pain faisait notre bonheur!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  4. espérons que ça change un peu…..on va essayer d’y croire…..mais les madeleines sont bien meilleures quand elles faites maison….alors évitons d’en acheter….et prenons un peu de temps à les faire….passe une bien agréable journée

  5. Un temps passé , bien oublié …même si nos enfants se rappellent de cette époque tarte beurrée , confiture , avec un carre de chocolat !
    Chez nos enfants pas le temps on achète tout prêt ! et pas vraiment bon …
    Bises Zaza

  6. Tout à fait convaincue Zaza je fais mes confitures moi – même avec des fruits venant du jardin ou de petits producteurs locaux , tiens les fraises de plein champ ne vont pas tarder , elles ont vraiment plus de gout, il va falloir que je fasse un tour à Woippy .
    Quant aux gâteaux pour le quatre heures , je n’en achète que peu et en principe à la boulangerie.
    Bonne journée
    Bises

  7. Bonjour Zaza, que de souvenirs ces goûters d’autrefois, la confiture sur la tartine de pain beurré ,la barre chocolat noir que tout cela est loin, mais qu’est ce que c’était bon et mes papilles s’en souviennet encore Bisous MTH

  8. En effet, les goûters d’autrefois étaient sans conteste délicieux, nous en Guadeloupe c’était des confitures à la goyave ou à la “barbadine” que nous avions sur notre pain et rien que d’en parler j’en salive aussi… de jolis souvenirs d’enfance.
    Bises et belle journée

  9. j’apprecie beaucoup ton article chere Zaza, car je suis gourmand, je me souviens de mes gouters d’autrefois, et j’apprecie toujours, un the ou un café, accompagné de bonnes patisseries, ou simplement de gateaux secs ! cakes, brioches, pain d’épices etc.. les gouters de notre enfance ont un peu évolué, mais sont toujours aussi agreables , bonne fin de semaine bises

  10. Tu as raison;rien ne vaut les gâteaux faits à la maison .Je pense qu’avec toute la farine qui a été vendue pensant le confinement, les gens ont redécouvert ce plaisir .
    J’ose à peine dire que je prends toujours mon goûter ! Un bon chocolat chaud : ça c’est pour l’hiver .
    Nous n’étions pas difficiles autrefois ;la confiture et le chocolat suffisaient à nous rendre heureux.
    Je rêve de déguster une tartine de vrai beurre d’autrefois qui avait un goût incomparable . Bisous

  11. Les madeleines sont faites maison chez moi,
    et mes placards, à la fin de l’été sont pleins de mes confitures des fruits de la région et surtout des jardins de mes voisins, au printemps suivant ils sont vide, pourtant j’en fait énormément.
    Mes goûtés d’enfant étaient assez limités soit pains au chocolat du boulanger ou pain frottés d’ail avec un filet d’huile d’olive à l’intérieur, par contre chez ma grand-mère c’était selon la saison beignets de fleur d’acacia, ou pain recouvert de lait nestlé sucré (le lait bouilli dans sa boite devenait caramel un délice), pain perdu ou flan parfois de la confiture mais plus rarement.
    Merci pour ton beau texte qui a réveillé bien des souvenirs de mon enfance.
    Passe un beau week end
    Bisous
    Maryse

  12. Les madeleines, j’en ai fait dans ma jeunesse avec ma mère et ma grand-mère, c’était il y a très longtemps… Maintenant, je ne suis pas équipée pour faire des gâteaux, j’achète des brioches au rayon frais du supermarché, c’est bon quand même!

  13. Bonsoir ma Zaza que de souvenirs d’antan j’aimerai tant les revivre rien à voir avec maintenant les enfants sont trop gâté nous étions heureux avec rien merci pour ta belle participation je suis fatigué petit séjour aux urgence il y à 2 jours rien de grave douce soirée bisous

  14. Tout à fait, Zaza, où sont passés nos goûters d’autrefois que rien ne peut remplacer, d’un côté d’océan comme de l’autre ! Bravo ! J’♥ !!!
    Bon dimanche,
    Bises♥

  15. et oui il y a des endroits sur cette planète que l’on aimerait bien voir de près, mais hélas parfois on se contente de voir quelques clichés que l’on veut bien nous passer……passe un excellent dimanche

  16. oh nos gouters d’autrefois, que de souvenirs, mais comme je le notais chez Renée, c’est la faute des parents si les enfants mangent n’importe quoi, on peut faire de la pâtisserie et de la cuisine avec des produits locaux ou des produits en conserve si le marché est trop cher; les plats faits maison sont nettement meilleurs à la santé (on sait ce qu’on y met) par rapport aux plats préparés, il suffit de prendre le temps, de prévoir ses courses et ses repas à l’avance, mais ce n’est que mon avis bien sur….bises.celine

  17. Bonjour Zaza,

    Ah… Je ne demande pas mieux que de pouvoir m’occuper d’un potager, d’un verger, de mijoter des confitures, des plats maison et de bonnes pâtisseries patiemment confectionnées, avec amouuuuurrrr. Mais il y a un problème de taille : il faut du temps ! Je ne serai à la retraite que dans une bonne vingtaine d’années (peut-être un peu plus), alors, ce n’est pas demain la veille que j’aurai le temps de faire tout ça de manière régulière. Car, parfois, les week-ends ou pendant les vacances, il m’arrive bien sûr de me mettre aux fourneaux, et j’adore ça. Le confinement m’a permis, il est vrai, de “squatter” ma cuisine plus que d’ordinaire, et c’était génial.

    Pour rebondir sur “Reflets de France”, ils font les lunettes de Romans… Je suis de Romans (Drôme), et quand j’étais petit, on y achetait les lunettes en boulangerie. Elles étaient délicieuses, enfin, moi, j’adorais ça. Celles commercialisées par “Reflets de France” (on en trouve chez Carrefour) sont plus petites déjà, et sont franchement moins bonnes. Et je ne parle même pas des madeleines…
    Bref ! Ce qui est industriel, on le sait, n’est pas le meilleur (même si les enfants d’aujourd’hui préfèrent mille fois la purée “Mousseline” à la purée de grand-mère).
    Cependant, il reste encore d’excellentes boulangeries-pâtisseries (mais il faut avoir l’œil, car bien des arnaques aussi là), de merveilleux restaurants, des superbes fermes qui proposent la vente directe, alors, tout n’est pas perdu.

    Bonne fin de dimanche à toi. Bises.

  18. Les petits enfants ont plaisir à venir chez les grands parents qui leur font connaitre comme tu le dis cette fameuse tartine de confiture, ou beurre barre de chocolat ou beurre fraises écrasées, le pain perdu, le pudding maison ect … En garderont ils quelque chose ? Mais, je pense que le retour vers le manger sain se fait petit à petit … les gens vont-ils comprendre enfin le bienfait des BONNES choses alimentaires, je le souhaite !
    Mes bises Zaza dans ta soirée et merci de ce bel article !
    A plus de mon coin ch’ti !
    Nicole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.