Défi N° 234 chez les croqueurs de môts … !!!

Notre amie, Durgola, qui reprend la barre de la communauté des Croqueurs de Môts pour cette quinzaine.
Ses consignes,
ICI

Crépuscule dans mon île !

Fin d’un beau jour d’été et voici le crépuscule
Qui met sur mon île un étrange apaisement.
Tout s’estompe déjà sous le rideau de tulle
Qui semble réunir la terre au firmament !

Dans l’air doux et iodé, un tout petit lutin
Sur la lande, pointe le bout de son nez fripon
En sifflotant doucement pour appeler ses copains.
Il guette en vain sur la dune, leur apparition.

Le souffle de la brise au chant des goélands se mêle
Dans un parfait accord et le pâle asphodèle
Frisonne en sa clarté sur l’ombre des tombeaux.

Hymne divin du soir, imposante harmonie
Aux tons atténués si graves et si beaux
Le cœur de Zaza vibre dans cette symphonie !
Zaza – 19/02/2019 – Sonnet remanié pour ce défi des croqueurs de môts !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

39 réflexions sur « Défi N° 234 chez les croqueurs de môts … !!! »

  1. Quelle magnifique poésie d’atmosphère, quand les choses résonnent au rythme du coeur et de l’âme!
    Merci pour ce superbe écrit…
    Les mots ont une musicalité enivrante…
    Je t’embrasse bien affectueusement ma Zaza
    Cendrine

  2. Quelle jolie poésie ma Zaza ! Douceur du crépuscule qui s’installe peu à peu sur ton île. On se sent tellement bien dans cette calme atmosphère de fin de journée tandis que le soleil plonge tranquillement au sein de la mer… merveilleux paysage qui fait rêver ! Belle et douce soirée mon amie, repose-toi bien… Je t’embrasse fort, Shuki

  3. Ah l’île à Zaza… comment ne pas l’aimer en poème aussi…. ,-) c’est là qu’on a envie d’être loin de l’agitation fébrile d’un monde en proie à la terreur… merci, bises, jill

  4. Zaza
    Un beau sonnet en hommage à ton île et superbe photo d’un soir d’été
    Ca réchauffe l’atmosphère car ce matin avec le vent et la température il vaut mieux rester confiné.
    Tient ce mot prend un autre sens en ces jours.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.