Le tableau du samedi … !!!

En souvenir de Lady Marianne à qui nous pensons bien fort et désormais sous l’égide de Lilou et de Fardoise

« Animaux fantastiques et autres créatures improbables » pour la quinzaine du 04 au 11 décembre 2021

Le mot de Fardoise : « Je me suis inspirée du titre d’un article sur un blog : ICI  Et ce ne sont pas forcément des êtres de cauchemar. Enfin, si j’ai choisi une enluminure, ce n’est pas un hasard, le Moyen Âge nous offre un beau panel de créatures improbables. »

Louis-Antoine de Gontaut, duc de Biron (1701-1788), en paon – Artiste peintre anonyme

Huile sur toile, H. 67; L. 51,5 cm – Se trouve à Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Je ne vous parlerais pas de l’artiste qui a peint cette toile, puisqu’il est anonyme.
Cette huile a fait partie de l’exposition « Carambolages », qui s’est déroulée au Grand Palais en 2016.
Un portrait pour le moins inhabituel pour l’époque.
Il s’agit d’une caricature, un portrait charge, qui vise à ridiculiser le personnage.
Toutefois, s’il est impossible de connaître les raisons précises d’une telle représentation, on peut imaginer une commande de l’un de ses détracteurs au sein de la noblesse.

Gontaut-Biron est en effet connu pour son fort caractère.
Une anecdote veut qu’il ait renvoyé un noble anglais de chez lui en payant ses dettes, après que ce dernier l’eut offusqué en minimisant les forces navales françaises et en lui assurant qu’il pourrait fort bien les vaincre :
 « Partez, Monsieur. Allez essayer de remplir vos promesses ; les Français ne veulent se prévaloir des obstacles qui vous empêchent de les accomplir. »
L’association au paon pourrait alors être une référence à son assurance, à sa superbe et à sa propension à pavaner ; peut-être faut-il y voir un lien avec les Fables de La Fontaine, alors très populaires, et plus particulièrement au Geai paré des plumes du paon, où l’oiseau, après avoir emprunté le ramage d’un autre et paradé dans un rôle qui n’était pas le sien, est reconnu, ridiculisé par ceux auxquels il s’était mêlé et rejeté par les siens.

Pour autant, cette œuvre est inédite par son iconographie et tout à fait surprenante pour son temps.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

26 réflexions sur « Le tableau du samedi … !!! »

  1. Ah oui,un portrait à charge et pas signé! C’est marrant ,sauf pour feu monsieur le duc évidemment. Bon weekend Zaza

  2. Bonjour Zaza, il est habillé pour l’hiver ce noble. Originale cette toile. Bisous bonne journée froide et grise encore MTH

  3. très bel exemple de la fanfaronnade
    tableau ad hoc bien choisi,
    bizzzzz

    nota j’ai beau m’ ajouter à ta liste de diffusion, a chaque fois je dois remettre mes coordonnées. je te le dis au cas où cela ne viendrait pas de moi, mais de ton site?

  4. Beaucoup d’humour dans ce portrait, mais aussi de désir de bien faire, aujourd’hui on se contenterait d’une caricature vite dessinée. Je trouve que cela porte d’avantage de le voir ainsi bien portraituré, il est plus ridicule. Surtout que je trouve que l’artiste lui a donné un air plutôt modeste sur le visage, qui s’oppose à la réputation du personnage. Un beau choix.

  5. Je trouve que ce duc était très bien, j’aime les gens de caractères plutôt que les chiffe molle qui ne font jamais rien de mal certes, mais jamais rien de bien on plus !
    Bises et bonne journée

  6. Amusante façon de se moquer de ce personnage… un moment, j’ai cru à un montage « photo »…que nenni, c’est bien d’époque!
    Bises du jour
    Mireille du Sablon

  7. Voilà un tableau original, sans doute pour se moquer de l’homme changé ici en paon ! Dommage qu’on ne connaisse pas le nom de l’artiste qui l’a peint, mais peut-être était-il plus prudent de rester anonyme ! Bon week-end, bisous.

  8. Bonjour Zaza
    Ce tableau en belle place à Versailles a traversé les siècles
    Le talent du peintre pour surement une commande d’où l’anonymat.
    La superbe du caricaturé se pavanant serait l’objet du délit …
    Bon dimanche
    Bisous et caresses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.