2ème jeudi/poésie chez les croqueurs de môts !

Notre amiral Dômi, ICI, reprend la barre pour cette quinzaine.

Le môt de Dômi : « Pour cette nouvelle quinzaine, défi 260, c’est votre amirale Dômi qui s’y colle en prenant la barre.
Alors voici, vous n’êtes pas sans savoir, que deux de nos Moussaillonnes ont décidé de prendre le large, en gardant toutefois  un œil bienveillant sur notre admirable Communauté des Croqueurs de Môts !
Je nomme : notre célèbre M’amzelle Jeanne avec son blog :
En direct de chez moi, blog dans lequel elle se délecte des mots, surtout les plus doux ceux qui sont dits avec le cœur.
Et notre pas moins célèbre Mère Grand (Eglantine Lilas) avec son blog :
Le café philo d’Eglantine Lilas, blog dans lequel elle se renouvelle encore et encore pour le plaisir de tous.
Je pense, qu’en tant que troisième amirale après Brunô et Tricôtine je me devais de rendre hommage dignement à nos deux belles d’âmes. »
 

Pour le second jeudi poésie du 03/02/2022
Vous adresserez votre poème à Eglantine Lilas

C’est  une  vieille  histoire  entre  nous, Monique !
Découvertes  a  fil d’échanges sur la blogosphère 
Amusée et bluffée par ton écriture drôle et légère 
J’ai  fait ta connaissance à l’occasion du Mariage 
Alors   que  j’improvisais   le  rôle  de   Barbazaza !
Tu  te souviens, Monique… (
M’ame Églantine *) !

Je suis la voisine qu’on n’a pas invitée !
On m’appelle aussi Mame Pisse Vinaigre, je les entends je vous le dis ! Parce qu’ils s’imaginent que je suis sourde ils ne se gênent pas mais ils se fourrent le doigt dans l’œil. Oui je sais, à quatre-vingt-cinq ans passés, je pourrais, mais non j’entends je vous dis, j’entends tous vos murmures quand je passe dans la rue.
Desséchée comme une morue qu’ils disent, n’a jamais connu l’amour qu’ils rajoutent, mais s’ils pensent que je vais leur raconter mes amours ils peuvent attendre ! Eh oui bande d’idiots lorsque je suis partie à la grande ville j’ai eu mon heure de gloire mais passons…
Vous croyez qu’en tant que voisine, ils m’auraient invitée ?  Non qu’ils m’ont dit l’air de s’excuser «  c’est juste avec la famille », je t’en donnerais moi de la famille, menteurs !
Non mais regardez-les s’agiter et courir dans tous les sens ! Moi ce mariage je ne le sens pas et j’en sais des choses moi sur la mariée, si je voulais je pourrais en dire ! Mais motus et bouche cousue, je sais, ce que je sais !
Acariâtre j’ai entendu un jour, vous le croyez, vous, moi acariâtre, ingrats qu’ils sont, le grand-père ferait mieux de se rappeler qu’en temps de guerre il était bien content de manger les œufs de mes poules que même il venait souvent en douce me les voler ! Moi bien brave je fermais les yeux, d’accord il faut dire que j’avais un petit faible pour lui…tiens je me demande s’il est invité celui-là ? Depuis qu’il s’est remarié avec une petite jeunette il y a comme un froid dans la famille à ce qui se dit mais vous me connaissez, les ragots moi je les laisse de côté.
Si ce n’est pas le grand-père qui paye, je me demande bien qui paye tout ce déballage ! Et que je te commande ceci, et que je te commande cela, ils veulent péter plus haut que leur c… ! Mais quand il faudra passer à la caisse ils emprunteront, comme s’ils n’avaient pas assez de dettes, ça je le sais par la petite de mon amie qui travaille à la banque mais entre nous je ne vous ai rien dit, motus et …vous connaissez le proverbe ! Et tout ce va et vient je le vois bien à l’abri de mes persiennes, non parce qu’il manquerait plus qu’ils pensent que je suis jalouse ah non il manquerait plus que ça !
Le mariage est parait-il pour l’année prochaine, on n’a pas fini d’en entendre parler, tenez rien qu’hier chez la boulangère, entre nous il parait que c’est elle qui fournira la pièce montée ! On prétend avoir les moyens et on va chez la boulangère du coin …enfin moi ce que j’en dis c’est eux qui vont la manger la pièce montée !

* Pages 46 & 47 du Mariage – Les Anthologies Ephémères.
Mais aussi aux pages 129, 157, 169 et 254 de cet ouvrage
Le chat Horace fait même une apparition sur la page 169…

Et pour ceux qui n’ont pas encore lu ce livre, vous pouvez bien entendu l’approvisionner en le commandant sur The Book Edition, ICI

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

22 réflexions sur « 2ème jeudi/poésie chez les croqueurs de môts ! »

  1. Quel bon souvenir ce livre que nous avons écrit en commun le mariage. Ce fut celui pour lequel j’ai préféré participer. Ce pourrait être M’dame églantine (le personnages des romans d’Eglantine) cette voisine de ton texte qui m’a fait sourire. . Bisous

  2. Bonjour Zaza, ce texte m’a bien rire, il est vraiment amusant et tellement vrai, un bel hommage pour M’ame Eglantine que j’aime ainsi que son chat Horace . Bisous bonne journée MTH

  3. coucou Zaza c’est une belle histoire , nous n’avons pas le soleil ce matin mais un temps sombre qui semble que nous nous allons avoir de la pluie, je te souhaite un très bon Jeudi, bises

  4. Tu as raison Zaza, c’est une vieille histoire entre nous et qui se poursuit. Je ris, comment ne pas se souvenir de ce moment de partage, grâce au livre « géré  » par notre amie Quichottine :-). Comme quoi, même une madame, pisse vinaigre, peut faire de belles rencontres. Mais alors, que de travail d’écriture de reprendre tout le texte comme tu l’as fait, pour la peine tu mérites des milliers de bises et plus encore, que je t’envoie par diligence spéciale. Que vos mots , que tes mots, font du bien à la mère-grand que je suis, je ne le dirais jamais assez ! merci. Je t’embrasse

  5. Bravo Zaza pour cette dédicace, spécial mariage à Eglantine . La compilation des extraits est vraiment bien réalisée. J’y retrouve avec grand plaisir Horace et ses truculents dialogues avec Mame Eglantine.
    Bonne journée Zaza
    Bises

  6. et oui de beaux clichés de ces orages dont on a si peur…..les photos étaient trop belles pour que je ne les mette pas sur une page…..passe une bien agréable journée

  7. C’était un magnifique partage… j’ai adoré ce livre.
    Merci à tous ceux qui ont participé, et merci à toi pour cette mise en lumière d’Églantine.
    Bisous et douce journée.

  8. Merci pour ce rappel, j’ai commencé cette aventure avec Quichottine avec « Mariage », suivi de trois autres éditions , ce fut un plaisir d’y participer et surtout de découvrir les nombreux talents dont celui d’Eglantine. Tu m’as donné l’envie de m’y replonger :)
    Bisous Zaza !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.