Atelier N° 12 chez Ghislaine … !!!

Les mots imposé pour le texte de l’atelier N° 12 … ICI

Nouvelle, haut, écho, cour, région..

laisser, vivre, entendre, parler, dire..

Mes chers lecteurs … je vous signale tout de suite que je vais parler pour ne rien dire.

Oh ! Je sais ! Vous pensez: « Si elle n’a rien à dire … elle ferait mieux de se taire ! » Évidemment ! Mais c´est trop facile ! … C´est trop facile ! Vous voudriez que je fasse comme tous ceux qui n´ont rien à dire et qui le garde pour eux ? Eh bien, non !

Mes chers lecteurs de toutes régions, moi, lorsque je n´ai rien à dire, je veux qu´on le sache, haut et clair ! Je veux en faire profiter les autres, que l’entendiez ! Et si, vous-mêmes, mes chers amis, vous n´avez rien à dire, eh bien, on en parle, on en discute, on le vit ! Je ne suis pas ennemi du colloque et des doctrines nouvelles. Mais, me direz-vous, si on en parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ? Eh bien, de rien ! De rien ! Car rien … ce n´est pas rien ! La preuve c´est qu´on peut le soustraire.

Exemple: Rien moins rien = moins que rien !

Si l´on peut trouver moins que rien, c´est que « rien » vaut déjà quelque chose ! On peut acheter quelque chose avec rien ! En le multipliant: Un fois rien … c´est rien. Deux fois rien … ce n´est pas beaucoup ! Mais trois fois rien ! … Pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose, sans en laisser ! … et pour pas cher ! Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien: Rien multiplié par rien = rien. Trois multiplié par trois = neuf. Cela fait « rien de neuf » ! Oui … Ce n´est pas la peine d´en parler ! Bon ! Parlons d´autres choses ! Parlons de la situation, tenez ! Sans préciser laquelle ! Si vous le permettez, je vais me faire brièvement l´écho de la situation, quelle qu´elle soit  ! Il y a quelques mois, souvenez-vous la situation pour n´être pas pire que celle d´aujourd’hui n´en était pas meilleure non plus ! Déjà, nous allions vers la catastrophe nous le savions … Nous en étions conscients ! Alors, je vous pose la question, gente cour de lecteurs: Est-ce en remettant toujours au lendemain la catastrophe que nous pourrions faire le jour même que nous l´éviterons ? D´ailleurs je vous signale entre parenthèses que si le gouvernement actuel n´est pas capable d´assurer la catastrophe, il est possible que l´opposition s´en empare !

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

38 réflexions sur « Atelier N° 12 chez Ghislaine … !!! »

  1. Et en plus, au gouvernement et dans l’opposition, on n’a que des bons à rien. Ils parlent tous pour ne rien dire et cela ne donnera rien de bon !!
    Excellent exercice que le tien, bravo.
    Bonne journée.

  2. Que celui qui n’a rien à dire passe son tour… défi encore une fois bien relève bonne journée Zaza la pluie est arrivée ce matin enfin cela fait bizarre tant nous n’y étions plus habitués.bisous

  3. Le ” RIEN”” philosophé ainsi se rapproche d’un “”TOUT”” qui ma faoi se suffit à lui même n’est ce pas ? Et avec des si, des peut être, on arrive pas à grand chose, mais regarde avec un RIEN comme on fait un atelier dis donc !!!!!!!!!!!!!! Super Zaza ! tu m’as épaté !! MERCI

  4. Bonjour ma douce amie Zaza
    Rien à dire après t’avoir lu, mais le rien vaut beaucoup car j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire, avec un RIEN on peut faire tellement de choses, bravo pour tes beaux jeux de mots ma Zaza.
    Merci pour ton gentil commentaire, c’est toujours un plaisir de te lire et de venir dans ton bel univers de blog.
    Je te souhaite un bel AM gorgé de bonheur et de soleil.
    Gros bisous d’amitié ensoleillés de mon ti rocher.

  5. Challenge relevé haut la main.
    Style Devos, Bedos ……. Qui est qui, j’ai du mal à retenir.
    Oui, je les confonds au point de vue nom.
    Non, rien de rien, ….. , un chanson, cette fois ci … !!
    A plus; yann

  6. Bravo Zaza,

    Ton billet plein d’humour à le mérite de nous donner le sourire, il y à tant de discours politiques qui ne veulent rien dire, mais qui eux ne nous plus rire hélas.
    Bises très amicales.

    Henri.

  7. Super ZAZA!
    Quand au compte avec rien, cela n’augure rien de bon…
    Et la “situation” n’est pas non plus tenable, mais qui s’en chargera ? Là est toute la question!!!
    Bises et belle journée

  8. Ah mais c’est trois fois rien que tu nous as dit je m’attendais à beaucoup plus, comme rien ne sert de courir il faut partir à point ou comme dit la chanson rien je ne regrette rien…

    Quand à la catastrophe annoncée faut croire qu’elle vaut plus que rien puisque l’opposition veut s’en emparer; ils ne feront rien de plus!

    Bref ce sera le caca…Car j’en suis bien certaine ils ne le laisseront pas pour rien, car “on ne donne rien pour rien” et qui ne risque rien n’a rien..Ils ont risqués ils ont perdu…Quoique Mieux vau peut que rien…Mais le peu c’est un autre atelier aussi je me sauve..

    Belle journée faîtes de petits bonheur..

    Bisous d’EvaJoe

  9. ça me fait penser à Pierre Dac, mais je ne parle pas pour toi :
    “Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l’ouvrir.”

  10. Mais c’est du Devos! rien qu’au titre, je me suis dit: je vais me régaler! et bien, c’est vrai, je me suis régalée avec ton texte!
    Bisous du jour de Mireille du sablon

  11. Rien n’est plus agaçant que d’avoir rien à dire, mais toi tu te débrouilles vite fait bien fait avec ton rien. Gros bisous, bravo et bel après-midi ma Zaza

  12. arrivé au bout je ne sais dire : alors là! et de rester la bouche ouverte a gober les mouches, je suis estomaquée. Ce qui t’arrange bien comme ça tu peux continuer a ne rien dire…..BRAVO vraiment tu m’as subjuguée. Bisoussssssss

  13. Bonjour Zaza .
    Chez nous il pleut .
    Merci d’avoir pris des nouvelles de Maria .
    Finalement , ça n’est pas si grave , mais très douloureux et une fois la saison de pêche terminée , elle va se faire opérer .
    C’est moi qui m’inquiète un peu trop .
    Je te souhaite une belle fin de Journée .
    Bisous de nous deux .

  14. Bonsoir Zaza,
    Ah, je suis content de ne pas l’avoir loupé ce petit rien-là ! J’adore le style et l’idée de faire quelque chose en partant de rien.
    C’est sûr que le gouvernement rame… Mais l’opposition va devoir bientôt montrer de quoi elle est capable, et là… (je sens qu’on n’a pas fini de tomber de haut !!!)
    Bises, bonne soirée. À demain chez dans la cour de récré !
    FP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.