En souvenir de notre Lady, mais pas que … !!!

A Joëlle – 14/04/1959 – 27/06/2021

Foutu cancer !

A toi ma Joëlle, ma cousine, mon double zodiacal,
Que  de larmes après ce triste coup de fil matinal.  
Je  te  dédie  ce poème  et  ces  mots  de  tendresse  
Louant  ta  pugnacité,  résistante  à cette ogresse.  
Récidives,  chimiothérapies contre  cette  maladie
Et  tout  ce  courage,  ce  qui  fut  la  force  de ta vie.

La  danse  et  ton   école  t’encourageait   à   résister
Contre un  mal  sournois continuant à s’immiscer  
Petite  mère  courage,  qui  aimait  mon île  de Batz,
Tu t’y  étais  mariée,  fondant  une famille. La-bas,
Dans ton  midi,  où tu mis au monde tes trois filles
Que mes  pensées  accompagnent  toute la famille !

Nêne,  ma  seconde maman,  Jean-Claude,  dit Coco,
Katell,  Morgane,  Mélissa,  et leurs petits, ma Jojo…
Tu vivras en  nous, p’tite étoile, partie bien trop tôt  
Tout  comme  mon frérot, ton grand  cousin Pierrot.
Bougre  de maladie,  qui fait encore  tant de ravages,
Quand un vaccin pour l’éradiquer à tous les âges ?     

Anne Marie BERTEVAS GUILLARD – Pseudo ZAZA.

La relève en ta mémoire sera certainement assurée ma Jojo.
Ta Katell, Morgane ou Mélissa sauront certainement assurer ce que tu as construit toute ta vie, en les initiant à cet art, elles en sont capables !

Katell en premier plan lors d’un stage dans l’école de danse de sa maman.

Bagnols : Joëlle Xucla figure locale de la danse classique est décédée ce dimanche 27 juin 2021

  • Joëlle Xucla est décédée ce dimanche 27 juin 2021. Joëlle Xucla est décédée ce dimanche 27 juin 2021. –  EDDY TERMINI
Publié le 28/06/2021 à 19:34 dans le Midi Libre

Joël Xucla était la fondatrice de l’école de danse Terpsicore. Ses obsèques auront lieu ce vendredi 2 juillet 2021 à 10 h 30 au crématorium de Bourg-Saint-Andéol.

Les amoureux de la danse n’ont pas pu passer à côté de Joëlle Xucla. Avec son grand sourire et son tendre regard qu’elle portait sur « ses filles ». Des centaines de danseuses qui, aujourd’hui, ont le cœur lourd. Joëlle Xucla s’en est allée, ce dimanche, après un long combat contre la maladie. Combat qu’elle a mené depuis son studio de danse où elle n’a jamais cessé de donner ses cours et d’accompagner ses élèves. Par devoir et surtout par passion.

Graine de danseuse

 Une passion pour la danse classique qu’elle a développée depuis son plus jeune âge.  C’est à quatre ans qu’elle porte son premier tutu. Elle ne le quittera plus jamais. Élève de Solange Golovine, cette dernière lui a transmis le plaisir d’enseigner. En 1982, elle ouvre sa première école de danse, rue des Ursins, au rez-de-chaussée de sa maison. Avant de s’installer sur l’avenue Léon Blum et il y a trois ans sur l’avenue Jean Perrin. Les élèves défilent et admirent chez elle son énergie, sa rigueur et son savoir-faire. Amoureuse du geste juste, Joëlle Xucla a accompagné ses jeunes danseuses et danseurs avec exigence et bienveillance.

Un gala et un hommage

Émue, chaque année de les voir fouler la scène. Impressionnée, toujours, par leur progrès et leur dévotion. Ce vendredi, ce sont tous ses élèves qui seront émus. En guise d’au revoir et pour rendre un vibrant hommage à celle qui leur a tant appris, ils revêtiront leurs plus beaux costumes et monteront sur scène, à 18h30, au Moulin de Vénéjan pour danser les ballets que Joëlle avait imaginés. Pour partager à leur tour la passion de la danse et faire briller leurs yeux de cette étincelle si spéciale. La même qui n’a jamais cessé de faire vibrer leur professeur.  Un recueillement aura lieu ce vendredi 2 juillet à 10 h 30 au crématorium de Bourg-Saint-Andéol.

Auteur/autrice : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

20 réflexions sur « En souvenir de notre Lady, mais pas que … !!! »

  1. Ton hommage est très émouvant… ta cousine était une merveilleuse femme, merci pour la photo, pour tout ce que tu nous montres d’elle.
    Je comprends ta tristesse… je sais combien il est difficile de perdre un être aussi proche….

    Bon courage pour tout.
    Je t’embrasse très fort, prend bien soin de toi.

  2. Quel bel hommage pour cette personne si lumineuse et si chère à ton coeur!
    Sincères condoléances à toute sa famille et ses proches.
    Gros bisous d’amitié,
    Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza, quelle tristesse, tu rends un bel hommage à ta cousine, une femme qui a été au bout de son combat avec courage. Quelle foutue maladie qui emmène les nôtres bien trop tôt. Bisous et de tout coeur avec toi MTH

  4. Un bel hommage Zaza, comme tu dois avoir de la peine. Cette saleté de maladie!!!
    8 ans jour pour jour après mon mari, il avait pratiquement le même âge. C’est toujours dur.
    Bon courage à toi et aux siens.
    Je t’embrasse

  5. Quel bel hommage émouvant et une étoile de plus qui danse dans le ciel foutue maladie que l’on n’a pas encore réussi à éradiquer … qu’elle repose en paix sincères condoléances attristées à sa famille et ceux qu’elle laisse en peine douces pensées pour toi ma Zaza

  6. Ma chère Zaza, cette triste nouvelle me navre infiniment et je te soutiens de tout mon coeur dans cette éprouvante épreuve. Mes pensées vont à sa famille et à Joëlle, une si belle âme qui vient de s’envoler vers un monde que l’on espère plus clément après avoir lutté pied à pied avec cette épouvantable maladie… Je suis avec toi et je t’embrasse très très fort, Shuki

  7. Très émouvant hommage à ta cousine, le cancer continue à tuer sans coup férir hélas, pas encore de vrai traitement pour l’interdire ou l’abréger, mais…on peut aller dans la lune ou sur mars !
    Toutes mes condoléances
    Bises

  8. De tout coeur avec toi Zaza . Ta cousine rayonnait et je suis sure que ce n’était pas seulement dans le monde de la danse . Sincères condoléances à toute la famille.
    Je pense bien à toi
    Bises

  9. malgré les progrès de la médecine elle en sème encore beaucoup de déchirements dans les familles cette maladie. Elle semblait si jeune et tu la décris si lumineuse ! Je comprends combien ton chagrin est grand.
    Mes pensées amicales et de soutien vont vers toi, sans oublier l’ensemble de sa famille dans ce deuil.
    Je t’embrasse
    Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.