Mercredi … C’est Musique … !!!

Notre amie Assoula, ICI, pour cette session la 328ème session  propose ce thème :
 « Les murs » 

Benabar – Quatre Murs et Un Toit

Un terrain vague, de vagues clôtures,
Un couple divague sur la maison future.
On s’endette pour trente ans, ce pavillon sera le nôtre,
Et celui de nos enfants corrige la femme enceinte.
Les travaux sont finis, du moins le gros œuvre,
Ça sent le plâtre et l’enduit et la poussière toute neuve. 
Le plâtre et l’enduit et la poussière toute neuve.
Des ampoules à nu pendent des murs, du plafond,
Le bébé est né, il joue dans le salon.
On ajoute à l’étage une chambre de plus,
Un petit frère est prévu pour l’automne.
Dans le jardin les arbres aussi grandissent,
On pourra y faire un jour une cabane. 
On pourra y faire un jour une cabane.
Les enfants ont poussé, ils sont trois maintenant,
On remplit sans se douter le grenier doucement.
Le grand habite le garage pour être indépendant,
La cabane, c’est dommage, est à l’abandon.
Monsieur rêverait de creuser une cave à vins,
Madame préférerait une deuxième salle de bain. 
Ça sera une deuxième salle de bain.
Les enfants vont et viennent chargés de linge sale,
Ça devient un hôtel la maison familiale.
On a fait un bureau dans la petite pièce d’en haut,
Et des chambres d’amis, les enfants sont partis.
Ils ont quitté le nid sans le savoir vraiment,
Petit à petit, vêtement par vêtement. 
Petit à petit, et vêtement par vêtement.
Ils habitent à Paris des apparts sans espace,
Alors qu’ici il y a trop de place.
On va poser tu sais des stores électriques,
C’est un peu laid c’est vrai, mais c’est plus pratique.
La maison somnole comme un chat fatigué,
Dans son ventre ronronne la machine à laver. 
Dans son ventre ronronne la machine à laver.
Les petits enfants espérés apparaissent,
Dans le frigo, on remet des glaces.
La cabane du jardin trouve une deuxième jeunesse,
C’est le consulat que rouvrent les gosses.
Le grenier sans bataille livre ses trésors,
Ses panoplies de cow-boys aux petits ambassadeurs,
Qui colonisent pour la dernière fois la modeste terre promise,
Quatre murs et un toit.
Cette maison est en vente comme vous le savez,
Je suis, je me présente, agent immobilier.
Je dois vous prévenir si vous voulez l’acheter,
Je préfère vous le dire cette maison est hantée.
Ne souriez pas Monsieur, n’ayez crainte Madame,
C’est hanté c’est vrai mais de gentils fantômes.
De monstres et de dragons que les gamins savent voir,
De pleurs et de bagarres, et de copieux quatre-heures,
 « Finis tes devoirs », « il est trop lourd mon cartable »,
 « Laisse tranquille ton frère », « les enfants, à table ! »
Écoutez la musique, est-ce que vous l’entendez?
Écoutez la musique, est-ce que vous l’entendez?
Écoutez la musique, est-ce que vous l’entendez?
Écoutez la musique, est-ce que vous l’entendez ?


KIDS UNITED – On Écrit Sur Les Murs

On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire
Partout autour de nous
Y’a des signes d’espoir dans les regards
Donnons leurs écrits car dans la nuit tout s’efface
Même leur trace
On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffiti
On écrit sur les murs pour que l’amour se lève  
Un beau jour sur le monde endormi
Des mots seulement gravés pour ne pas oublier, pour tout changer
Mélangeons demain dans un refrain nos visages
Métissages
On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffiti
On écrit sur les murs pour que l’amour se lève
Un beau jour sur le monde endormi
On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire
On écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime
Des messages pour les jours à venir
On écrit sur les murs à l’encre de nos veines
On dessine tout ce que l’on voudrait dire
On écrit sur les murs la force de nos rêves
Nos espoirs en forme de graffiti
On écrit sur les murs pour que l’amour se lève
Un beau jour sur le monde endormi
Un beau jour sur le monde endormi


Florent Pagny – Les Murs Porteurs

Passée la folie des grandeurs
L’envie de jouer les grands seigneurs
Passée l’ivresse, passée l’ardeur
Quand les fruits n’ont plus de saveur
Revenu de sept ans de malheur
D’un accouchement dans la douleur
Lassé de mentir, de faire l’acteur
Quand on est plus à la hauteur
Reste les murs porteurs
Des amis en béton
Un frère, une petite sœur
Pour voir à l’horizon
Reste les murs porteurs
Pour tenir la maison
Pour surmonter ses peurs
Ou vaincre ses démons
Des promesses la main sur le cœur
Plus fort que d’être le meilleur
Perdu dans le collimateur
Qu’on soit soldat ou déserteur
Des candies gravés dans le cœur
Des milliers d’heures de vol au compteur
Des beaux discours, des beaux parleurs
Qu’on soit dans le flou ou dans l’erreur
Reste les murs porteurs
Des amis en béton
Un frère ou une grande sœur
Pour voir à l’horizon
Reste les murs porteurs
Pour tenir la maison
Pour surmonter ses peurs
Ou vaincre ses démons
De jouer les durs, les cascadeurs
Des souvenirs hauts en couleur
De l’utopie d’un monde meilleur
De tout ce qu’on a appris par cœur
Reste les murs porteurs
Pour se couper du vent
Pour tenir la longueur
Faire face aux tremblements
Reste les murs porteurs
Pour s’abriter du froid
Pour conjurer l’malheur
Et retrouver sa voie

Auteur : ZAZA-RAMBETTE

Une bête à corne née un 13 AVRIL 1952 Maman et Mère-Grand...! Vous trouverez ici : humour de bon matin, sagas historiques sur ma Bretagne, des contes et légendes, des nouvelles et poèmes, de très belles photographies de paysages et d’animaux, de la musique (une petite préférence pour la musique celte), des articles culturels, et de temps en temps quelques coups de gueules...! Tous droits réservés ©

27 réflexions sur « Mercredi … C’est Musique … !!! »

  1. De formidables artistes et de très belles chansons!
    J’aime énormément ces Murs en Musique, je suis sous le charme de Benabar, j’aime son écriture, sa sensibilité et j’apprécie beaucoup les Kids United qui sont un groupe de jeunes talentueux.
    La chanson de Florent Pagny est superbe également. Ces Murs ouvrent l’esprit et soutiennent la créativité des artistes!
    Gros bisous ma Zaza, excellent choix!
    Belles pensées pour toi, sans oublier ton Poux Ronchon…
    Cendrine

  2. Quels bons choix, je les apprécie tellement ces chanteurs….voici de quoi bien commencer cette journée!
    Bises de Mireille du sablon

  3. Bonjour Zaza une chanson en commun, je ne connaissais pas celle de Benabar. Merci pour ce partage , j’ai trouvé difficile ce mercredi en musique bisous MTH

  4. De belles chansons pour illustrer les murs avec une préférence pour les kids united qui ecrivent sur les murs la force de nos rêves …musique magique maestro pour egayer la journee grise encore et toujours gros bisous prends soin de toi

  5. Bonjour Zaza,
    Voila trois belles chansons pour répondre à ce défi
    merci du partage acoustique
    bonne fin de journée
    Amitiés

  6. Bien Zaza, nous avons Pagny en commun, j’ai voulu éviter les Kids, trop entendu, et je ne connaissais pas celle de Bénabar.
    Bon mercredi, encore sous la pluie, bisous

  7. Hypersensible ou quoi ? j’ai eu les frissons avec les deux premières, et là je pleure avec Pagny….
    Quels beaux textes, tous !
    Un trop bon choix Zaza, qui me chamboule….
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.